Un extrait concernant le jeu du pouvoir. Sur le livre "Les paradoxes du management" de Isabelle Orgogozo


Extrait, 1997
2 Pages

Extrait

LES PARADOXES DU MANAGEMENT

Livre de Mme Isabelle ORGOGOZO Maitrise de philosophie et Maitre de conférences à l’Ecole Nationale d’Administration est chargée des actions d’animation et de communication sur la modernisation à la Direction Générale de l’Administration et de la Fonction publique.

Les paradoxes du management sont des châteaux forts aux cloisons mobiles. Ce livre est conçu pour les princes, qu’ils soient à la tête d’entreprises ou d’administrations, il fait découvrir les coulisses du jeu brillant du pouvoir.

Il présente une nouvelle description du monde, qui a surgit suite à trois facteurs majeurs de changement. Entre 1450 – 1650, Copernic découvre le double mouvement des planètes autour d’elles même et autour du soleil, chose, qui a bouleversé les croyances de l’astronomie ancienne.

En 1600, Galilée découvre confirme la théorie de Copernic : vision de l’univers totalement transformé. Au 20ieme siècle Einstein découvre la théorie de la relativité : Amalgame espace-temps.

Le premier facteur concerne la technique d’accès à l’information : Gutenberg invente l’imprimerie et contribue ainsi à la diffusion de l’information, et à l’instauration de l’esprit de la lecture qui ne reste plus monopolisé par l’Eglise. Luther s’en sert pour traduire de nouveaux testaments et réaliser la réforme.

Le deuxième facteur touche les nouveaux espaces à explorer : En 1492, Christophe Colomb, découvre l’Amérique, le nouveau s’ouvre pour l’Europe.

En 1969, les hommes posent les pieds sur la lune grâce à la découverte des ordinateurs par Einstein. La renaissance portait en germe le monde industriel et la découverte de l’atome.

Beaucoup d’inquiétude en résulte, on cite les marées noires, l’effet de serre, la démographie emballée les espèces qui disparaissaient.

Le troisième facteur concerne la révolution de l’information : l’impact de la technologie de l’information sur l’organisation sociale est important. Le management se trouve alors confronté à un quadruple défi. Il doit pour conserver sa légitimité :

1. Garder une longueur d’avance dans l’acquisition d’informations,
2. Savoir utiliser les machines à traiter l’information
3. Se situer dans la complexité pour maintenir le cap tout en gérant l’adaptation du système aux divers coups qui ne cessent de se reproduire
4. Obtenir l’adhésion des collaborateurs en discutant les options choisies

Le livre aborde également l’évolution des formes du pouvoir :

Le pouvoir classique : les dirigeants au sommet du système font descendre vers les exécutants des ordres qui doivent s’appliquer.

Le modèle émergeant: les dirigeants sont à l’écoute du système et de transformer les messages qui leur remontent en diagnostics et stratégies d’action partagées.

Le modèle pervers: l’erreur provient d’un décalage entre le discours qui est tenu sur la valeur et l’importance de la conviction intime des dirigeants qui reste celle du modèle n°1.

Pour toucher les Comédies et drames du pouvoir, le livre traite les formes traditionnelles du pouvoir : jeu entre différents acteurs investis de rôles qui déterminent des formes de relation, pour instaurer à l’origine un système de sécurité, et d’ordre mais devient facteur de trouble et d’appauvrissement.

L’ouvrage de Pierre Fréderic Ténière Buchot présente les différents facteurs dans un tablier de pouvoir similaire au damier.

1. Le tablier de pouvoir : (bleu)

4 coins : Position A le prince : forte influence et faible indépendance (Pdg)

Position C les enjeux (salarié, population..)

Position B le juge Intellectuel et prêtres (les actionnaires et syndicats)

Position D le journaliste

2. les acteurs et le jeu (rouge)

Position A rouge Assassin (sanctionne les injustices) - l’audit

Position B le terroriste (transmet au juge les doutes des enjeux)- les militants

Position E le diplomate (Négociation) – le directeur du personnel

Position F le transmetteur (organise les fêtes) – La communication interne

Position C déstabilisateur (cherche les signaux faibles porteurs de dérive)

Position D le conformiste (respect du prince au journaliste et vice versa)

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Les jeux du pouvoir change d’acteur selon les facteurs environnant et les rôles ne reste pas fixes et peuvent changer. Ceci dit les composantes du jeux restent les mêmes. Dans la mesure où l’on ne maitrise pas le jeu du pouvoir, le monde peut passer par un énorme déséquilibre.

[...]

Fin de l'extrait de 2 pages

Résumé des informations

Titre
Un extrait concernant le jeu du pouvoir. Sur le livre "Les paradoxes du management" de Isabelle Orgogozo
Auteur
Année
1997
Pages
2
N° de catalogue
V425640
ISBN (ebook)
9783668704565
Taille d'un fichier
455 KB
Langue
Français
mots-clé
Pouvoir, jeu de pouvoir, administration
Citation du texte
Hajar Elalaoui (Auteur), 1997, Un extrait concernant le jeu du pouvoir. Sur le livre "Les paradoxes du management" de Isabelle Orgogozo, Munich, GRIN Verlag, https://www.grin.com/document/425640

Commentaires

  • Pas encore de commentaires.
Lire l'ebook
Titre: Un extrait concernant le jeu du pouvoir. Sur le livre "Les paradoxes du management" de Isabelle Orgogozo


Télécharger textes

Votre devoir / mémoire:

- Publication en tant qu'eBook et livre
- Honoraires élevés sur les ventes
- Pour vous complètement gratuit - avec ISBN
- Cela dure que 5 minutes
- Chaque œuvre trouve des lecteurs

Devenir un auteur