Prévert, Jacques


Referat / Aufsatz (Schule), 2001

3 Seiten, Note: 2


Gratis online lesen

Jacques Prévert

Nous voulons vous présenter un exposé sur la vie de Jacques Prévert et sur un de ses poèmes qui s’appelle Page d’écriture.

Bon, nous allons commencer avec sa vie:

Jacques Prévert est né le 4 février 1900 dans la banlieue de Paris. Né avec le siècle à Neuilly-sur-Seine, dans un milieu de petits bourgeois trop dévots, dont il ne cessera de moquer les obsessions et les convenances. Jacques sera l’aîné des trois enfants qu’auront Suzanne Catusse et André Prévert. Son père vient d’une famille assez riche. La famille de sa mère au contraire est très pauvre.

Quand Jacques est petit, son père travaille à la Providence. C’est une grande compagnie d’assurance de Paris. Pendant ce temps, Jacques a une enfance heureuse. Son père, qui connaît des acteurs, l’emmène souvent au théâtre où il a la chance d’être en coulisses avant que les spectacles ne commencent. C’est pourquoi il se passionnera dès son plus jeune âge pour la lecture et le spectacle.

Sa mère lui lit déjà des histoires d’enfants quand il est très jeune et il apprend à lire. Grâce à elle, il fait la connaissance du monde de la fiction et du rêve dans les livres.

Plus tard dans sa vie on verra que le théâtre, le cinéma, et la poésie seront toujours très important pour lui.

Tout au long de sa vie, il n’a jamais accepté l’autorité: les prêtres qu’il rencontre à cause de son éducation religieuse, les maître dans l’école, et plus tard, les militaires ou encore les autorités politiques. C’est pourquoi il n’aime pas du tout être à l’école, et c’est assez souvent qu’il n’y va pas. Son enfance heureuse finit quand son père perd son travail. La famille doit quitter son appartement et va à Paris, puis à Toulon, parce que la situation est tellement grave qu’ils n’ont presque plus d’argent. Son père devient si déprimé qu’il essaie de se suicider, mais Jacques peut l’en empêche. Ce temps laisse des impressions grave sur le jeune enfant. Enfin le père retrouve un emploi à l’Office central des Pauvres de Paris. Il doit visiter des familles très pauvres pour savoir, si elles ont besoin de l’aide d’Etat. Souvent le petit Jacques accompagne son père le jeudi (où il n’y a pas de cours en France), et il découvre des misères qu’il ne connaissait pas avant. Il se met à aimer les pauvres, à comprendre leur joies et leurs problèmes. Plus tard, il écrit beaucoup de poèmes sur les enfants pauvres et tristes et il lutte toujours contre la misère de la pauvreté, défend les faibles, les opprimés, et les victimes. Pour un enfant c’est toujours dur de trouver que le monde n’est pas bon. C’est pourquoi Jacques commence à construire un monde plus heureux dans sa tête et dans ses rêves.

Il aime lire, il admire le cinéma de plus en plus qui lui permet d’oublier la réalité triste.

A 15 ans, après son certificat d’études, il entreprend des petits boulots. Un an après la fin de la première guerre mondiale, qui lui fait horreur, il commence son service militaire qui dure 2 ans. Dans son régiment il forme un trio d’amis avec «Roro», un garçon boucher d’Orleans, et Yves Tanguy, qui sera envoyé peu après en Tunisie. Prévert, quant à lui partira pour Istanbul où il fera la connaissance de Marcel Duhamel. De retour à Paris en 1922 Jacques travaillera au Courrier de la Presse et s’établira au 54, rue du Château qui sera bientôt le point de rencontre du mouvement surréaliste auquel participent Desnos, Malkine, Aragon, Leiris, Artaud sans oublier le chef de fil André Breton.

Dans les années suivantes il a écrit beaucoup de choses et quand il a eu 40 ans, en 1940 il est bien connu en toute la France. Il écrit des pièces de théâtre, des textes pour des revues et un de ses amis, Joseph Kosma, met ses textes en musique.

En 1939 il a quitté l’armée et il va à midi ou il habite à la Tourelle-sur-Loup. Il écrit des poèmes et en 1945 un livre est publié, qui contient beaucoup de ses poèmes et qui s’appelle «Paroles».

Deus ans avant, il se marie avec sa deuxième femme qui s’appelle Janine.

En 1946 sa seule fille Michèle est née et il commence à écrire des livres pour les enfant.

Après la deuxième guerre mondiale Prévert revient à Paris ou il fait aussi des collages et de la peinture.

A partir de 1974 il commence á avoir des trouble respiratoires et sa santé devient de plus en plus faible. Le 11 avril 1977, il est mort à Omonville la Petite.

Maintenant nous allons résumer le poème:

Il parle d’un cours qui est dérangé par un oiseau. Au début les élèves font des mathématiques avec leur professeur. L’enseignement est très ennuyeux jusqu’à ce qu’un des écoliers voie un oiseau - lyre qui vole dans le ciel. L’enfant appelle l’oiseau pour le sauver. En entendant l’appelle de l’enfant l’animal vient dans la salle de classe pour jouer avec l’élève. Puis il cache l’oiseau dans son pupitre. Maintenant toute la classe écoute la chanson de l’oiseau et commence à chanter avec lui. Les élèves sont très heureux et oublient l’enseignement. Le maître commence à crier parce que les élèves sont distraient par l’oiseau et ne pensent plus aux mathématiques. Personne n'écoute le maître, la musique de l’oiseau lyre a égayé la monotonie du cours. A la fin tous comme l’encre, le porte-plume, les vitres retournent à leur état d’origine.

Pour interpréter le poème «Page d’écriture» on doit avoir quelques informations sur la vie de Jacques prévert.

Il a une antipathie pour l’école et pour toute sorte d’autorité. A cause de cela, les élèves reçoivent tous la sympathie de Prévert, parce qu’il aime la fantaisie et la sincérité des enfants. Il veut dire que la nature est plus importante que les mathématiques.

L’oiseau est symbole de la liberté parce que l’oiseau a la possibilité de se rendre d’un lieu à l’autre.

Le professeur de mathématiques est insensible à la poésie.

Il prend le mot maître au lieu de professeur pour mettre l’accent sur l’autorité.

3 von 3 Seiten

Details

Titel
Prévert, Jacques
Note
2
Autor
Jahr
2001
Seiten
3
Katalognummer
V100283
Dateigröße
368 KB
Sprache
Deutsch
Schlagworte
Prévert, Jacques
Arbeit zitieren
Moni Wolf (Autor), 2001, Prévert, Jacques, München, GRIN Verlag, https://www.grin.com/document/100283

Kommentare

  • Gast am 26.3.2001

    Ziemlich gut.

    ich finde dieses referat ziemlich gut, mich interessiert in welcher stufe, und in welcher schulform die autorin ist,

    ich bedanke mich herzlich bei dir moni

    jimbobjones

  • Gast am 3.6.2001

    chef.

    SUPER

Im eBook lesen
Titel: Prévert, Jacques



Ihre Arbeit hochladen

Ihre Hausarbeit / Abschlussarbeit:

- Publikation als eBook und Buch
- Hohes Honorar auf die Verkäufe
- Für Sie komplett kostenlos – mit ISBN
- Es dauert nur 5 Minuten
- Jede Arbeit findet Leser

Kostenlos Autor werden