Indépendance économique. Développement des pays sous-développés ou moins avancés ?


Travail de Recherche, 2022

25 Pages, Note: Manqué


Extrait

Résumé

L’Independence économique pour un pays signifie qu’il soit indépendant dans ses activités économiques et qu’il n’ait besoin de personne. Mais pour mettre fin à sa dépendance économique, la République Islamique d’Iran a compté uniquement sur sa propre nation et ne s’est appuyée que sur les brillants talents iraniens. La plupart des révolutions contemporaines étaient portées vers l’Est et dépendaient des gouvernements et des pouvoirs de l’Est. Par exemple, après la révolution en Chine, la Russie qui était considérée comme son aîné vu son expérience de révolution socialiste, a fourni à la Chine une assistance technique et économique. Cela est vrai aussi pour d’autres pays communistes. Pendant que le Covid-19 faisait son apparition et se propager en Europe, en Asie ainsi qu’en Amérique, les scientifiques, les politiciens et les analystes étaient persuadés que l’Afrique sera le continent le plus vulnérable à la pandémie du Covid-19. L’Independence économique favorise-t-elle le développement des pays sous-développés ou moins avancés, si oui ou non comment ? Telle est la problématique de cet article.

Mots clés : Independence économique ; développement ; pays sous-développés.

Abstract

Economic Independence for a country means that it is independent in its economic activities and does not need anyone. But to end its economic dependence, the Islamic Republic of Iran relied solely on its own nation and relied only on the brilliant talents of Iran. Most of the contemporary revolutions were carried towards the East and depended on the governments and powers of the East. For example, after the revolution in China, Russia, which was considered its elder because of its experience of socialist revolution, provided China with technical and economic assistance. This is also true for other communist countries. As Covid-19 emerged and spread in Europe, Asia and America, scientists, politicians and analysts were convinced that Africa will be the continent most vulnerable to the Covid-19 pandemic. Does economic independence favor the development of underdeveloped or less advanced countries, if yes or no how? This is the problem of this article.

Keywords: Economic independence ; developpement ; underdveloped contries.

Introduction

La plupart des révolutions contemporaines étaient portées vers l’Est et dépendaient des gouvernements et des pouvoirs de l’Est. Par exemple, après la révolution en Chine, la Russie qui était considérée comme son aîné vu son expérience de révolution socialiste, a fourni à la Chine une assistance technique et économique. La Russie envoyait des experts en Chine. Cela est vrai aussi pour d’autres pays communistes. Mais pour mettre fin à sa dépendance économique, la République Islamique d’Iran a compté uniquement sur sa propre nation et ne s’est appuyée que sur les brillants talents iraniens.

Les pays développés, émergents et industrialisés de l’Europe, de l’Amérique et de l’Asie ont assisté impuissamment à la propagation du virus sur leur territoire national causant des fortes pertes en vies humaines. Visiblement le Covid-19 a prouvé à la face du monde que l’arme nucléaire n’a pas le monopole de destruction massive de plusieurs vies humaines et que le réchauffement climatique n’est pas l’unique menace susceptible de conduire à extinction de l’humanité. Pour limiter l’expansion de la contamination du Covid-19, les gouvernements des pays de l’Europe, de l’Amérique et de l’Asie ont, chacun pour sa part, pris la décision de confiner leur population respective, de fermer les frontières et d’interdire les vols aériens internationaux [1] .

Pendant que le Covid-19 faisait son apparition et se propager en Europe, en Asie ainsi qu’en Amérique, les scientifiques, les politiciens et les analystes étaient persuadés que l’Afrique sera le continent le plus vulnérable à la pandémie du Covid-19. La fin de l’histoire de l’Afrique était donc envisagée de la façon la plus évidente et la plus tragique. Cependant, contre toutes prévisions et toutes attentes, le continent africain s’est montré plus résistant jusque-là à cette pandémie. Les chiffres renseignant sur les décès en Afrique de suite du Covid-19 sont largement inferieurs par rapport au reste des continents. Les scientifiques ont tenté de trouver une justification en démontrant que la résistance des africains au Covid-19 est occasionnée par le climat sur ce continent.

Les plus hautes personnalités du monde économique ne cessent de le répéter, halte à la guerre commerciale, elle serait nuisible à tous, comme l’a fait remarquer Christine Lagarde récemment en Argentine, lors du G20. Depuis les décisions controversées de Donald Trump de mettre en place des barrières douanières sur l’acier et l’aluminium, les instances économiques mondiales sont sur le qui-vive. En effet, une guerre commerciale aurait des effets délétères dans la nécessaire coopération entre Etats. Ce traitement inéquitable résulte de divers facteurs, notamment la manipulation des prix des matières premières par les cartels qui contrôlent ce marché et la surévaluation du prix des biens manufacturés, en raison des augmentations salariales obtenues par les syndicats ouvriers dans les pays développés.

Face à ces situations qui frappent à plein fouet tous les pays sous-développés sans épargner les moins avancés, une question fondamentale nous est apparue importante, à savoir : L’Independence économique favorise-t-elle le développement des pays sous-développés ou moins avancés, si oui ou non comment ? Notre postulat de départ se range dans l’affirmation, l’Independence économique favorise le développement des pays ou des Etats en développement malgré l’absence d’une Independence économique totale car l’indépendance économique, est plus importante que l’indépendance politique. Pour que celle-ci soit nécessaire ces mécanismes d’obtention de cette dernière seront importants à nos yeux (le protectionnisme préventif, interventionnisme accru, et la promotion culturelle). Nos responsables gouvernementaux, les députés et les fonctionnaires chargés des activités économiques, doivent savoir qu’ils doivent mettre fin à toute dépendance dans les domaines financiers et dans les activités économiques. L’indépendance économique est une nécessité pour tout pays. Lorsque les activités économiques d’un pays sont contrôlées par les étrangers, cela signifie que toute l’économie du pays est à leur merci.

I. Méthodologie de la recherche

La présente étude tire son caractère scientifique de la démarche méthodologie à laquelle elle est soumise. En effet, pour vérifier nos hypothèses et aboutir à une conclusion scientifique, nous avons recouru à la théorie du constructivisme étatique couplée de la théorie néomarxiste. Le constructivisme étatique focalise son analyse sur l’État plutôt que sur les individus. Il soutient que la politique étrangère des États n’est pas uniquement déterminée par leurs intérêts objectifs, c’est-à-dire leurs capacités militaires, politiques et économiques ou leur puissance relative par rapport aux autres États. Elle est également façonnée par les normes et les valeurs qui structurent les relations internationales [2] . La théorie néomarxiste quant à elle part du postulat selon lequel […] Si tous les néomarxistes soutiennent, à l’instar de Marx et de Lénine, que le développement du capitalisme engendre des contradictions et des inégalités au sein des États-nations et entre ces derniers, leurs explications des causes, de la nature et des conséquences de ces contradictions sont très diversifiées [3] .

[…] Pour les auteurs les plus critiques ou radicaux, tels Emmanuel Arrighi, Pierre Jalée, André Gunder Frank, Samir Amin, Harry Magdoff et James Petras, la mondialisation du capitalisme impérialiste renforce la dépendance des PED à l’égard des pays développés, tout en accentuant leur appauvrissement ou leur sous-développement. La principale cause de cette dynamique est l’inégalité des échanges entre le Nord et le Sud. Celle-ci est due principalement au fait que les pays du Sud obtiennent, pour les matières premières qu’ils exportent vers les pays du Nord, un prix inférieur à celui qu’ils paient pour les produits manufacturés qu’ils importent de ces derniers [4] . La Méthode historique couplée de la technique documentaire et d’observation libre nous a été nécessaires pour mener notre recherche. La méthode historique nous a permis d’appréhender l’Independence économique des pays en développement dans une dynamique évolutive. Celle de la technique documentaire nous a permis de collecter les données en rapport avec les variables de notre étude dans les ouvrages et articles scientifiques. Et de la technique d’observation libre définit comme une technique qui est faite sans plan d’observation précis. L’observation libre est utilisée soit pour fonder des affirmations théoriques sur des faits, soit pour connaitre des faits dans leurs complexités [5] .

L’objectif de cette étude, est d’examiner l’ensemble des différentes manifestations de l’Independence économique dans les pays envois de développement. Le concept d’Independence économique y est défini de manière assez large et comprend l’ensemble des idées économiques, pour un pays signifie qu’il soit indépendant dans ses activités économiques et qu’il n’ait besoin de personne.

II. Précisions sémantiques

II.1. Independence

À la différence de celui d’autonomie, le concept d’indépendance ne s’est pas imposé dans le domaine scientifique : il a plutôt été érigé en bannière au sein des institutions culturelles (de la peinture aux jeux vidéo), des médias (de la presse à la télévision) et de secteurs d’activité industriels ou marqués par une forte concurrence interne (de l’agriculture à l’élevage). Le terme entretient des rapports de para synonymie avec alternatif, marginal, underground ou d’avant-garde, par lesquels il n’est pas rare de le voir substitué.

Le terme « indépendance » est une lointaine évolution du latin impérial dependere, signifiant « être suspendu à » ou, au figuré, « être sous l’influence, l’autorité de ». À cedeuxième sens qui renvoie à un pouvoir contraignant est venu s’ajouter au xiiie siècle, en ancien français, le sens tout aussi abstrait d’une causalité entre des faits. Dépendre de quelque chose, c’est alors en procéder, se réaliser sous son action. L’antonyme apparaît en 1584 sous sa forme adjectivale, indépendant (de), avant d’être attesté comme substantif dès 1610. De manière générale, l’indépendance désigne l’absence de lien, au propre comme au figuré. Elle s’applique aussi bien à une chose qu’à un individu, à un collectif d’individus ou à une structure. Sa définition comporte donc trois termes fondamentaux : un sujet affranchi, un objet dominant réduit à l’impuissance et la non-relation qui les unit [6] .

Cette coupure peut avoir existé de tout temps ou avoir été plus ou moins durement acquise et c’est là toute la force politique du terme : obtenue, gagnée ou conquise, l’indépendance sera proclamée, déclarée ou revendiquée. Fragilité de l’indépendance, plus ou moins reconnue selon les cas, elle doit parfois être préservée ou défendue, conservée ou maintenue, au risque d’être menacée, compromise ou perdue. Aussi dit-elle bien souvent être réaffirmée ou recouvrée, au terme d’un processus de reconquête.

II.2. Economie

Robbins définit l’économie comme une science qui étudie le comportement humain entant que relation entre des fins multiples susceptibles de hiérarchie et des moyens rare à usage alternatif [7] .

D’une manière encore plus complète Malinvaud définit, l’économie comme la science qui étudie comment des ressources rares sont employés pour la satisfaction des besoins des hommes vivants en société. Elle s’intéresse, d’une part aux opérations essentielles que sont la production, la distribution et la consommation des biens et des services, et d’autre part aux institutions et aux activités ayant pour objet de faciliter ces opérations [8] .

Pour notre part, l’économie peut être définit comme l’ensemble des flux des bien, de finances et des services au sein d’une société organisée.

II.3. Développement

Si le concept de développement revêt un sens spécifique à travers les différentes définitions qui lui sont consacrées, il parait impossible de définir une frontière sémantique entre lui et les autres notions dont la diachronie de la pensée économique nous révèle qu’il procède.

Le développement c’est la combinaison des changements mentaux et sociaux d’une population qui rende à faire croitre, cumulativement et durablement, sont produit réel global [9] .

Pour notre part, le développement est d’ordre qualitatif, il borde les idées des qualités pour un changement de la vie de la population. En outre le développement cherche les mieux être et mieux vivre.

II.4. Independence économique

L’Independence économique pour un pays signifie qu’il soit indépendant dans ses activités économiques et qu’il n’ait besoin de personne. Cela ne signifie pas qu’un pays économiquement indépendant ne doit pas avoir de relations économiques avec aucun autre pays du monde. Le pays doit être en mesure de produire lui-même ce dont il a besoin. Cela signifie que toutes les usines du pays doivent tourner et que les travailleurs se sentent responsables et envisages le travail comme un devoir humain et religieux [10] .

Pour notre part, l’Independence économique est la réalisation de l’autosuffisance dans tous les facteurs des production économique (travail, capital, et terre), ici les pays seront à mesure et capable de construire tout ce dont ils ont besoins sans recourir a d’autre pays, plus particulièrement les puissances impérialistes.

III. Indépendance économique : une réalité objective

III.1. Sources de l’Independence économique

Un sujet important qui est abordé dans toutes les conférences et rencontres portant sur les lignes directrices facultatives est celui de l’Independence économique. Il sera rare de voir une problématique au sein des sociétés sans en parler de ses sources. La rareté ou l’absence de l’Independence économique totale selon d’autres hypothèse scientifique, nous amène au crible de définir les sources de celle-ci.

Pour notre part, l’Independence économique tire ses sources dans les considérations suivantes :

- L’autarcie

- Le protectionnisme

- Le mercantilisme

Ces trois, sont des sources justificatives essentielles et de la naissance de l’Independence économique, Auxquelles s’ajoute la souveraineté définit comme la qualité d’une autorité, d’une collectivité, d’un organe, d’une institution qui, dans l’ordre de sa compétence, ne relève d’aucune autorité, d’aucune collectivité, d’aucun organe, d’aucune institution supérieure. C’est dans ces conditions qu’on parle de la souveraineté de l’Etat. La souveraine est source de l’Independence économique, parce que c’est celle-ci qui affirme la capacité d’un Etat à exercer sa volonté ; un Etat non souverain c’est à dire n’ayant pas la capacité d’exercer sa volonté sur son territoire, ne peut prétendre la marche sur l’Independence économique. L’Independence d’un Etat ou des Etat est d’ordre politique pour franchir d’autres secteurs (économiques, technologiques, sociales etc…). D’où la nécessité justificative de la dépendance à l’Independence économique passe par la souveraineté.

a) Autarcie comme source de l’Independence économique

Du point de vue étymologique l’autarcie dérive du mot grec autarkeia c’est-à-dire de autos (soi-même) et de arkeia (de arkein, se suffire). Ce terme a un double sens en grec classique : qualité de celui qui se suffit à soi-même, d’où qualité de celui qui se contente de ce qu’il a [11] . Plus tard ce mot apparait dans l’Ethique de Nicomaque d’Aristote comme un idéal moral pour l’individu : Elle est la condition préalable du bien etre individuelle, car la vie heureuse est celle qui se soustrait des dépendances extérieures et qui permet à l’individu d’être libre dans la mesure pu il se suffit à soi-même [12] .

Pour notre part, L’autarcie peut se définir comme la situation d’un pays ou régions ou encore sous- régions qui économique se suffit à lui-même. Elle est la source par excellence de l’Independence économique car le debat au sujet son appartient au passé, l’histoire, qu’elle soit celle de l’ultra-protectionnisme de la période d’entre deux guerres ou celle du socialisme dans un pays.

En Angleterre, en France, ou au Japon plusieurs économistes considèrent les accords d’Ottawa (1932) qui établissent le système de préféré dans le Commonwealth, comme le début d’une nouvelle période d’isolement pour les empire coloniaux c’est-à-dire de l’autarcie d’ordre colonial [13] . Mais l’Autarcie n’est pas l’indépendance économique, une observation sera nécessaire à ce propos ; […] politiquement, un Etat est indépendant quand il possède la souveraineté, quand il n’est subordonné en rien à un autre Etat à une autre puissance. Il demeura indépendant s’il souscrit à des obligations extérieures par un accord librement consenti. […] L’Autarcie, elle n’est seulement pas la possibilité pour un pays de pouvoir à ses besoins, elle est le fait du pays qui prévoit à ces besoins [14] .

b) Mercantilisme comme source de l’Indépendance économique

Le mercantilisme entre les sociétés remonte à une époque très ancienne. On sait par exemples dès la haute Antiquité (3000 à 650 avant-J.-C), il existait un troc a large échelle des matières premières (bétail, céréales, fruits et légumes, métaux précieux) et des produits artisanaux (armes, bijoux, poteries, tissus) entre dynastie Pharaoniques égyptiennes et les contrées voisines. Entre le VIIe et le Ve siècle avant J.-C., les cités de la Mésopotamie, de la Phénicie et de la Grèce développèrent un vaste réseau d’échanges avec l’Inde, l’Arménie, le Caucase et les territoires du pourtour de la Méditerranée. C’est à cette époque qu’apparaissent les premières monnaies métalliques (pièces d’or, d’argent, de bronze) et que naît la pratique du prêt avec intérêt. À partir du IIIe siècle avant J.-C., le commerce s’étend en volume monétaire et géographique mais il reste borné sensiblement aux mêmes produits [15] .


[1] Kadony Mamboka Douceur, Covid-19 et politique extérieure de la RD Congo : éléments théoriques, enjeux et perspectives, Revue Internationale du Chercheur, « Volume 3 : Numéro 3 », 2022, p.3.

[2] Voir notamment Finnemore, National Interests in International society.

[3] Confer Diane Ethier, Introduction au Relations Internationales, pp.15-74. PDF disponible sur https://books.openedition.org/pum/6405?lang=fr

[4] Idem

[5] Adrien Mulumbati Ngasha, Introduction à la science politique, Edition Africa, Lubumbashi, RDC, 4eme edition, 2014, p.21.

[6] Tanguy Habrand, Indépendance, Université de Liège, p.2. PDF disponible sur orbi.uliege.be socius-Independance consultée le 24 Novembre 2022.

[7] Katamb A yav Crispin, Economie politique, Lubumbashi, 2019, p.4.

[8] Katamb A yav Crispin, op.cit, p.6.

[9] Peroux Francois, l’économie du XXeme siecle, Paris, PUF, 1964, p.115.

[10] Voir https://francais.tebyan.net/index.aspx?pid=119221 Consulté le 15 aout 2022 à 20H00

[11] Paulo Henrique De Almeida, L’isolement socialiste-une variante de l’autarcie : Esquisse d’une histoire de l’idée autarcie , Thèse de doctorat, Université Paris X-Nanterre, Unité formation et de recherche, 1994, P.11.

[12] Idem , p.12.

[13] Paulo Henrique De Almeida, op.cit., p.22.

[14] Confer A. Landry, L’Autarcie, Editions Dalloz, Paris, 1936, pp.37-66.

[15] Voir https://book.openedition.org/pum/6408?=fr Consulté le 27 Novembre 2022 à 20H00

Fin de l'extrait de 25 pages

Résumé des informations

Titre
Indépendance économique. Développement des pays sous-développés ou moins avancés ?
Note
Manqué
Auteurs
Année
2022
Pages
25
N° de catalogue
V1307353
ISBN (Livre)
9783346782281
Langue
Français
Mots clés
Indépendance économique ; développement, pays sous-developpés
Citation du texte
Justin Mulendja Dady (Auteur)Kichamba Kininga Fidel (Auteur)Eca Esongo Saleh (Auteur), 2022, Indépendance économique. Développement des pays sous-développés ou moins avancés ?, Munich, GRIN Verlag, https://www.grin.com/document/1307353

Commentaires

  • Pas encore de commentaires.
Lire l'ebook
Titre: Indépendance économique. Développement des pays sous-développés ou moins avancés ?



Télécharger textes

Votre devoir / mémoire:

- Publication en tant qu'eBook et livre
- Honoraires élevés sur les ventes
- Pour vous complètement gratuit - avec ISBN
- Cela dure que 5 minutes
- Chaque œuvre trouve des lecteurs

Devenir un auteur