Un Modele conceptuel de Temps et Espace

Une Approche heuristique a l'etude de semiotique et Semiologie et son Application sur Mission Termine de Mongo Beti


Etude Scientifique, 2013
66 Pages

Extrait

UN MODELE CONCEPTUEL DE TEMPS ET ESPACE.

UNE APPROCHE HEURISTIQUE A L'ETUDE DE SEMIOTIQUE ET SEMIOLOGIE ET SON APPLICATION SUR MISSION TERMINĔ DE MONGO BETI.

Ikechukwu Aloysius Orjinta. PhD

&

Neba Abraham Formulung

Department of Foreign Languages and Literary Studies

University of Nigeria, Nsukka.

Les mots clés: sémiotique, sémiologie, proxémique, chronémique, le temps, l'espace romanesque. Analyse littéraire, Mongo Beti, Mission Terminé.

Résumé. Utilisant Sémiologie comme une structure théorique, ce papier essaie d’avoir une perception de temps et espace comme elles sont peintes inter-alia dans formes linguistiques et littéraires. Ce travail essaie d'analyser comment les images mentales sont formées et sont traduites dans les concepts qui dans le virage sont traduit dans les modèles conceptuels. Tels modèles aident homme et femme à raisonner et résoudre des problèmes en observant son environnement et les objets dans un temps donné: passé, présente et avenir. Comme notre cas étudie nous étudierons la vision du monde africain. Ce papier essaie aussi d’étudier l'influence de temps, espace et distance sur la communication et comment cet effet diffère d'une société à l'autre. Cette étude a le but d'alerter le lecteur du distançant social qui émane de l'usage de temps et espace et le besoin de détourner le mal compris entre l’initié et le non initié

Introduction

Temps et Espace peut être aperçu par leur représentation et traduction dans un autre signe en forme de systèmes numériques, géométriques et linguistiques. Ces systèmes de signes sont socialement utilisés pour modeler temps et espace. Les modèles sont des choses utilisés pour représenter quelque chose d’autre. Les modèles pourraient être des objets, mais quand ils sont conceptualisés, ils deviennent des modèles conceptuels. Un tel modèle conceptuel nous aide à comprendre la chose qu’il représente. Les intentions humaines ou la sémantique trouvent leur concrétisation dans les êtres humains et résolvent problèmes en observant l'environnement et les objets dans un temps donné par les moyens de conceptualisation et modelage conceptuel. L’intention humaine résultante ou l’image mentale (la sémantique) est transportée et est passé du locateur à l’interlocuteur par des concepts. Ces concepts devient intelligible par signes et symboles - langue. La plupart des modèles sont généralement des concepts qui donnent le vrai monde d'un passé, présente ou avenir potentiel ou la condition véritable de choses. Notre discours demeurera sur un modèle conceptuel de temps et espace. Nous appliquerons la sémiotique comme notre structure théorique. Nous serons obligé à étudier le temps et l’espace de l’Afrique et les appliquer sur le roman Mission Terminé du Mongo Béti.

1. Cadre théorique de ce Travail.

1.1. La Sémiotique et la sémiologie partagent une racine commune grecque:

semeion signifie signe. La science de signe ne peut pas être étudiée sans deux personnalités qui menacent grand dans cette discipline, à savoir le philosophe Charles Pierce (1839-1914) et le linguiste Ferdinand de Saussure (1857-1913). Les deux terminologies prennent l’intérêt particulier dans la théorie de signe dans langue et toutes formes de communication et convention. Dans un manuscrit (1894), Saussure explique sémiologie comme la science qui étudie les signes dans une société donné et la langue qui définit temps et espace fait partie de sémiologie (1915:33):

Langue est un système de signes qui exprime les idées, et est donc tordre, à l’alphabet sourd-muet, aux rites symboliques aux codes de bonnes façons, aux signaux militaires etc. C'est simplement le plus important de ces systèmes. Une science qui étudie la vie de signes dans la société est donc concevable: ce serait une partie de psychologie générale; nous l'appellerons sémiologie (semeion grec , le signe). La Sémiologie nous enseignerait quels signes sont faits et quelles lois gouvernent leur comportement. […] La Linguistique est seulement une partie de la science générale de la sémiologie: les lois découvertes par la sémiologie seront applicable à la linguistique, et donc le dernier lui-même se trouvera relié à un domaine bien-défini dans une totalité de faits dans les sciences humaines.

Pendant que le Nord-Américain est resté avec le plus ancien terme, la tradition européenne a préféré le nouveau terme. Saussure met l’accent sur la fonction sociale du signe pendant que le philosophe américain, le monsieur Pierce souligne la fonction logique du signe. La critique littéraire comprend la sémiotique comme le signifié holistique d'un texte donné, ou bien d’un code et d’une convention qui sont sine qua non dans la lecture, compréhension et reconnaissance du texte. D’après Pierre Guiraud (1975:1) cette sémiologie "est la science qui étudie les systèmes de signe: la langue, les codes, les séries de signaux etc. Notre domaine d'étude prend sa direction de codes et conventions sociales puisque certaines coutumes et certaines traditions, de même que nationalités et régions suivent leur propre perception de temps et espace selon leur monde et niveaux de développement. Par conséquent le 11è Congres de Sémiotique mondiale souligne que:

De cette façon, le temps et l’espace peut être compris comme dans la conception à formes construit, qui sont soutenu par les moyens sociaux et sont hérités en manière de systèmes maîtrisé de signes dans lequel ils sont codés. Puisque nous utilisons ces systèmes de signes, nous sont forcés à utiliser ces formes pour modeler le temps et l’espace. Dans notre langue, la nature de discussion de temps et espace implique la corrélation de systèmes de signes divers et coexistant. N'importe quel modelage de temps et espace est possible, cela sera seulement contre un arrière-plan de temps ou d’espace. Ceci suggère un recouvrement obligatoire de temps et de systèmes spatiaux dont celui sera un modèle de temps et espace et l'autre servira de leur méta-modèle.

1.2. Proxemics et Chronemics

Grâce à l'étude de Proxémique et Chronémique, nous pouvons faire des recherches profondes dans la Communication linguistique avec une vue à découvrir que la communication non verbale développe des racines loin au delà de gestes dans temps et espace. Par conséquent la distance entre l'émetteur et le récepteur relie l’espace et cet espace pourrait être personnel ou territorial. De même la période de temps dépensé dans cette communication non verbal entre l'émetteur et le récepteur ou l'acteur et le réacteur constitue signe et ce signe est cette fois-ci extrêmement gigantique. Chaque société dans notre planète occupe un espace sur ce globe. La conglomération de sociétés a chaque une, une quote-part des êtres humains. Ceux-ci occupent des espaces personnels dans leurs territoires communaux. Rien n'est dite mais quelque chose est comprise et est échangée. La salle pour la mésinterprétation est prise pour l’acquis entre les non initiés pendant que pour les initiés la convention est parfaitement claire. Ceci applique soit aux hommes soit aux bêtes. Guiraud (1975:88) a ceci à écrire dans l'égard ci-dessus mentionné:

La communication linguistique utilise non seulement les gestes mais aussi l’espace et les temps; ainsi la distance qui se place entre nous et la personne à qui nous parlons, et le temps que nous prenons à considérer ou à répondre à sa remarque constitue les signes. Ceux-ci sont les signes qui sont étudiés sous le nom de proxémique. La langue de proxémique est particulièrement d'intéresse parce que, bien que comme tous systèmes de signe, elle s’est rendue conventionnelle, elle varie de la culture à la culture et ainsi peut engendrer des malentendus nombreux. […]. La distance est pensée être déterminée par les raisons acoustiques mais est en fait plus une question de convention.

Edward, T. Halls, un anthropologue culturel était le guru qui a inventé le terme de proxémique dans 1963. Il a observé l'importance de l'étude d'homme et l’usage d'espace à cause de son influence dans la compréhension d'homme de même que le développement d'espace : de vierge forêts ; par les régions ruraux à urbanisation de villes et à management spatial étendu (Hall, 1966):

Proxemics peut être défini comme "les observations en corrélation et les théories de l’emploie d'espace par homme comme une élaboration de culture spécialisé ". Monsieur Edward Hall l'anthropologue culturel, qui est le premier à employer le terme dans l’année 1963, a souligné l'impact de comportement proxémique (l'usage d'espace) sur la communication interpersonnelle. Monsieur Hall a cru que la valeur dans l'étude proxémique vient de la validité de son application dans, non seulement la manière dans laquelle l'homme réagit réciproquement avec les autres dans le sein de la vie quotidienne, mais aussi dans "l'organisation d'espace dans ses maisons et ses bâtiments, et finalement dans la planification de ses villes.

L’application de cette théorie par Monsieur Hall, par une étude comparée des modèles conceptuelles spatiales des Américains et des Latino-Américains devient très enrichissante par rapport à notre analyse puisque les Latino-Américains sont plus proches aux Africains en ce qui concerne la perception spatiale. Les Asiatiques partagent l'affinité culturelle dans la façon qu'ils sont influencés par l'espace plus que la façon que les Euro-américains sont impactés. Le dernier est dit d'avoir froid, pendant que l'ancien est vu pour être chaud.

Les schémas de monsieur Hall sont une perception typique euro-américaine de la convention comportementale non verbale qui peut être un étranger soit aux Africains, soit aux Latins soit aux Asiatiques. Selon lui il y a huit distances majeures entre les Américains du nord: Les distances peuvent être doublées ou peuvent être triplées selon le cas si l’on se déplace dans les pays tels l'Allemagne, la Norvège, l’Islande etc. Les distances sociales ont le rapport certain avec les distances physiques bien que les études culturelles puissent accentuer que cette communication régulière ferme les distances sociales:

Of personal bubbles 1966. Sources: Edward. T. Halls Diagram on phases of social and spatial distancing.

Edward T. Halls: Diagram

Of personal bubbles 1966. Sources: cf. Wikipedia.

Selon Guiraud (1975:89) les diagrammes ci-dessus mentionnés pourrait être expliqué via le sous énuméré :

- « Intime pour embrasser, toucher ou chuchoter
- La phase ferme - moins de 6 pouces (15 cm)
- La phase loin - 6 à 18 pouces (15 à 46 cm)
- La distance personnelle est pour les interactions entre bon amis.
- La phase ferme- 1.5 à 2.5 pieds (46 à 76 cm)
- La phase loin - 2.5 à 4 pieds (76 à 120 cm)
- La distance sociale est pour les interactions entre
- La connaissance ferme l - 4 à 7 pieds (1.2 à 2.1 m)
- La phase loin - 7 à 12 pieds (2.1 à 3.7 m)
-La distance publique utilisée pour les interactions entre
- La phase ferme - 12 à 25 pieds (3.7 à 7.6 m)
-La phase loin - 25 pieds (7.6 m) ou plus ».

1 .3. Chronemiques. Les Chronemiques sont la science de temps et usage dans la communication non verbale. Les Individus, les sociétés et les cultures perçoivent et estiment le temps différemment. Ce qui est pareil dans toutes races est que ce temps est précieux et n'attend pas de corps. Par conséquent telles affirmations et proverbes comme le retard est dangereux, le temps est l’argent, Il fallait qu’on dépêche pendant que le soleil brille, le temps n’attend personne abondent dans toutes cultures. Cependant, pendant que quelques cultures utilisent de temps dans une manière monochronique, cela exécute une tâche à la fois, les autres l'utilisent la polychronique dans le sens de faire plus qu'une chose à la fois. Le premier est applicable aux Européens pendant que le dernier applique aux Africains et aux Asiatiques. Comme d'habitude les stéréotypes, les préjugés et les complexes supérieures chez quelques races les influencent à se considérer supérieur. Donc ils gardent de réclamations positives de leur propre usage, valeur et structure de temps et transfèrent la perception et l’attention chronomètres négatives aux autres. Ce qui est évident, c’est que dans chaque culture, partout dans le globe, le temps toujours est abusé. Selon le Wikipedia l'influence de temps dans la communication interpersonnelle et interculturelle ne peut pas être surestimée :

[…] le temps est une ressource précieuse, ne pas être gaspillée ou être prise légèrement. "Nous achetons le temps, épargner le temps, passe du temps et faire le temps. Notre temps peut s'être tombé en panne dans les années, les mois, les jours, les heures, les minutes, les secondes et même les millisecondes. Nous utilisons le temps pour structurer notre vie quotidienne et nos événements que nous planifions pour l'avenir. Nous avons nos emploies de temps que nous devons suivre: les rendez-vous que nous devons aller à un certain temps, les classes qui commencent et terminent à un certain temps, le travail planifié avec son début et sa fin à certain temps, et même notre préféré télé, cela commence et termine à un certain temps.

2. L'application du Modèle tempo-spatial sur la Littérature Africaine, le cas de Mission Terminé de Mongo Béti

2.1. INTRODUCTION

Le présent travail fait état d’une étude de l’espace romanesque comme moyen d’analyse littéraire dans Mission Terminée de Mongo Béti. Les analystes critiques littéraires parfois font oublier que le pouvoir magique de la littérature n’est rien d’autre que la quête du beau et du bien en vue de toucher le cœur et l’esprit des lecteurs. Leur hantise ou obsession pourrait s’expliquer par le désir de perpétuer à jamais l’iniquité d’un système ou par le désir de provoquer dans les consciences éclairées, la capacité de traduire en acte politique la vision du monde exposée dans des livres. En tout état de cause, l’effet de la littérature n’est pas instantané à l’acte d’écriture. Selon Mongo Béti (1995 :13) la littérature n’agit donc qu’en profondeur, et de façon définitive:

C’est un début aujourd’hui conclu : un livre n’a jamais enclenché aucune guerre ni aucune révolution pour la bonne raison que de tels pouvoirs sont étrangers à l’essence de la littérature, même si les tyrans sont des révolutions, elles sont intérieures, elles concernent la conscience et uniquement elle (Présence francophone, 1997 :97)

Toutefois, la bataille pour le contrôle des esprits des lecteurs se déroule de façon spectaculaire dans le champ politique, idéologique, confessionnel etc. Le domaine de la lettre, en réalité, le roman apparait comme une prophétie, et le romancier comme un visionnaire.

Pourtant, cet avis de David Diop présenté par Modume (1980 :68) nous éclaircit que:

De même dans un autre article, le poète reconnaît beaucoup de valeur à ville cruelle de mongo Béti en raison de besoin qu’éprouve l’admiration servile ou de résignation devant le conformisme officiel». En revanche, Mission Terminée n’est que «deux cents pages de généreuse indignation» qui confirment le romancier dans son métier mais qui n’aboutissent à aucune action positive.

Cet aperçu d’engagement militant demeure un devoir et une responsabilité des écrivains noirs envers leurs peuples africains.

Le critique littéraire peut approcher cette conversion par les théories marxistes, sociologiques, freudiennes, féministes, ou ontologiques en passant par les thèmes, les espaces romanesques, les styles et les personnages. Dans ce travail, nous avons analysé Mission Terminée, l’ouvrage de Mongo Béti, le révolutionnaire camerounais, en passant par son espace romanesque. Comment parvient-il à réaliser une reconstruction littéraire de l’deal social or politique collectives du peuple camerounais au lendemain des indépendances des africains, l’écrivain est aussi un citoyen engagé dans une quête du changement social qu’il veut mettre a jour dans son œuvre littéraire. Mongo Beti (1957) demeure une conscience blessée et condamnée à vivre dans un monde qui le broie. A propos de l’engagement, Modum (1980 :69) souligne que :

En vérité, c’est seulement par l’amour et dans l’amour que i’ on peut accéder a ce véritable «bonheur» que procure la «fraternité des peuples». Et il ne s’agit pas de l’amour hypocrite et sectaire que proclament ces ministres de l’Eglise civilisatrice qui sont eux aussi des instruments colonialistes. I1 s’agit plutôt de l’amour total et inconditionnel, mutuel et éclectique, seul moyen de supprimer le racisme et l’oppression et de rétablir le sentiment d’égalité entre les peuples du monde.

Nous avons adopte la théorie ontologique pour analyser le lien qui s’opère entre les sphères politique et littéraire chez Monge Béti. L’espace romanesque nous sert de cadre théorique alors que les extraits du texte Mission Terminée nous serviront de cadre pratique pour analyser la sensibilité sociale qui s’articule autour de la dénonciation de la mauvaise expérience coloniale vécue par les compatriotes de Mango Béti.

Par le biais de l’espace romanesque, l’auteur nous présente les personnages, les thèmes, l’intrigue, les techniques narratives et les stylistiques appliquées dans mission terminée. Quelle est donc l’importance de l’espace physique dans Mission Terminée ? Peut-on lier l’espace dans le cadre littéraire, nous avons entamé l’application dans une analyse des éléments littéraires retenus du roman, Mission Terminée. Dans ce roman, nous avons répertorié certaines catégories spatiales parce que les structures contiennent des thèmes. Plus précisément, les espaces fictifs de Mission Terminée soulèvent les problèmes politiques, économiques, sociaux et culturels camerounais. Avant l’indépendance, bien des affrontements physiques et idéologiques ont eu lieu entre les autochtones et les colons, entre les indigènes et les représentants des colons, affrontements qui ont cédé la voie aux tensions politiques. L’auteur utilise l’espace fictif pour montrer la pauvreté et la faim, la peur des chefs de villages et de cantons, l’absence de la démocratie, la décadence morale etc. pour éviter des problèmes soulevés par les vérités sauvages et primitives, les auteurs comme mongo Béti peignent fictivement l’espace physique du terrain dont ils parlent pour mieux décrypter la vie des masses africaines avant et après l’indépendance sans tisser la toile coloniale.

Evelyn Accad (Présence Francophone No. 51,1997 :7) nous rappelle le niveau de la censure d’une manière très personnelle dans les pays africains. En effet, tout en reconnaissant l’influence du pouvoir sur l’individu, elle s’interroge sur sa pratique :

Toutes sortes de censures existent pour tenter de faire taire un auteur : menaces directes ou exclusions, interdictions, condamnations, exils, etc. des auteurs tels que Rushdie, et Saadawy, Mimouni etc. pour n’en nommer que quelques-uns, ont été menaces directement : certains ont paye de leur vie.

[...]

Fin de l'extrait de 66 pages

Résumé des informations

Titre
Un Modele conceptuel de Temps et Espace
Sous-titre
Une Approche heuristique a l'etude de semiotique et Semiologie et son Application sur Mission Termine de Mongo Beti
Université
University of Nigeria  (Foreign Languages and Literary Studies)
Auteurs
Année
2013
Pages
66
N° de catalogue
V207317
ISBN (ebook)
9783656348122
ISBN (Livre)
9783656348863
Taille d'un fichier
836 KB
Langue
Français
Annotations
Peer reviewed and partnered research work Francophone African Literature/Theories of literature and literary criticism
mots-clé
Les mots clés: sémiotique, sémiologie, proxémique, chronémique, le temps, l'espace. Analyse littéraire, Mongo Beti, Mission Terminé.
Citation du texte
Dr. Dr. Ikechukwu Aloysius Orjinta (Auteur)Neba Abraham Formulung (Auteur), 2013, Un Modele conceptuel de Temps et Espace, Munich, GRIN Verlag, https://www.grin.com/document/207317

Commentaires

  • Pas encore de commentaires.
Lire l'ebook
Titre: Un Modele conceptuel de Temps et Espace


Télécharger textes

Votre devoir / mémoire:

- Publication en tant qu'eBook et livre
- Honoraires élevés sur les ventes
- Pour vous complètement gratuit - avec ISBN
- Cela dure que 5 minutes
- Chaque œuvre trouve des lecteurs

Devenir un auteur