Georges Brassens - L´amitié et l´anarchie


Dossier / Travail de Séminaire, 2003
13 Pages, Note: 2,3

Extrait

Contenu

1. Introduction

2. L´anarchie
2.1. La mauvaise réputation
2.2. La mauvaise herbe

3. L´amitié
3.1. Les copains d´abord

4. L´individualité

5. Un poète hors norme

6. Conclusion

7. Paroles

8. Bibliographie

1. Introduction

Georges Brassens; son nom est lié inséparablement à la chanson française. Pour les initiés du genre il fait partie des noms les plus populaires et les plus respectés. Il unit comme aucun autre chanteur la jeunesse des années cinquante et soixante. Et même de nos jours, plus de vingt ans après sa mort, il jouit toujours d´une immense réputation auprès du public francophone. D´où vient ce succès à l´écart des modes? Pourquoi Georges Brassens est-il si connu dans le monde francophone? Comment se fait- il qu ´il est carrément inconnu chez les voisins allemands?

Dès ses premiers succès au début des années cinquante l´engouement du public pour la force poétique de ses chansons se lie à un sentiment de choc concernant la crudité de son langage. C´est ce mélange entre grand poète et enfant terrible de la chanson qui l´accompagnera tout au long de sa carrière. Une carrière qui permettra à un jeune homme originaire de la ville méditerranéenne de Sète, passionné par la poésie et la musique, de monter à Paris et de conquérir, après les années de renoncement de la guerre, le public de la France entière. Même s´il connaît une énorme popularité auprès du public, ce qui se manifeste dans une dizaine d´albums enregistrés et des concerts toujours complets, Georges Brassens n´aura jamais «la grosse tête». Il restera toujours un homme simple; fidèle à lui-même, son milieu et à ses idéaux.

Durant des années il habita une petite pièce chez un couple de parents éloignés du côté de sa mère dans le quatorzième arrondissement à Paris. C´était une vie sans grand confort. Il passait la plupart de son temps dans sa chambre à lire les grands poètes de la littérature française et à écrire ses propres chansons. Entouré de gens du milieu populaire il n´est pas étonnant que ce thème revienne dans une grande partie de ses chansons. Ses héros sont souvent de bons copains ou des chats, mais aussi la putain ou le voyou, sans bien sûr oublier les femmes. Par contre il n´a pas beaucoup de sympathie pour les politiciens, la police et les bourgeois, qui représentent une cible permanente d´attaque pour les moqueries du chanteur. Ce sont ces deux thèmes qui constituent le petit monde des chansons de Georges Brassens.

Le soutien pour les petits et la critique envers les puissants; ou pour le résumer d´une façon plus percutante: ses idéaux sont l´anarchie et l´amitié.

2. L´anarchie

Le mot anarchie est d´origine grecque et signifie l´absence de gouvernement. Appliqué à un système politique, le dictionnaire Larousse donne la définition suivante: «Système politique et social suivant lequel l'individu doit être émancipé de toute tutelle gouvernementale. Etat d'un peuple qui, virtuellement ou en fait, n'a plus de gouvernement»[1]. L´anarchie comme mouvement politique connaît sa dernière «réanimation» sérieuse au cours des mouvements révolutionnaires de la classe ouvrière au début du vingtième siècle. Comme dans chaque mouvement politique, l´anarchie connaît également différents courants qui définissent «absence de gouvernement» d´une façon plus au moins extrême. Tandis que le mouvement anarchiste joue, pour de différentes raisons qui sont pour la plupart des raisons historiques, aucun rôle d´importance majeure dans la société allemande actuelle, la France connaît grâce à des gens comme Coluche ou Brassens une tradition anarchiste qui se manifeste surtout dans le secteur culturel.

Durant la guerre de quarante, la France se trouvait parmi les pays oppressés par le régime fasciste allemand, ce qui mobilisait une résistance sur l´aile gauche du paysage politique français. Avec la défaite des armées hitlériennes et la libération de la France, les mouvements politiques de gauche se voyaient du côté des vainqueurs et en conséquence leurs idées trouvaient plus d´adhésion auprès de la population française. C´est pourquoi aujourd´hui le parti communiste français (PC) existe toujours et participe activement au développement politique du pays, même si son importance diminue, tandis que tous les partis politiques comparables en Allemagne sont tombés dans l´insignifiance. Vu ce contexte, il est compréhensible que la société française des années cinquante et soixante fût favorable à des artistes s´appuyant sur des idées de l´extrême gauche. Un artiste comme Georges Brassens qui se voyait anarchiste répondait donc à la demande du public français.

[...]


[1] Larousse trois volumes, Librairie Larousse, Paris 1970

Fin de l'extrait de 13 pages

Résumé des informations

Titre
Georges Brassens - L´amitié et l´anarchie
Université
Ruhr-University of Bochum  (Romanisches Seminar)
Cours
Hauptseminar: Nationale und supranationale Identität im massenmedialen Lied
Note
2,3
Auteur
Année
2003
Pages
13
N° de catalogue
V25960
ISBN (ebook)
9783638284417
ISBN (Livre)
9783640870028
Taille d'un fichier
462 KB
Langue
Français
mots-clé
Brassens, L´amitié, Identität, Anarchie, Chansons
Citation du texte
Maxim Görke (Auteur), 2003, Georges Brassens - L´amitié et l´anarchie, Munich, GRIN Verlag, https://www.grin.com/document/25960

Commentaires

  • Pas encore de commentaires.
Lire l'ebook
Titre: Georges Brassens - L´amitié et l´anarchie


Télécharger textes

Votre devoir / mémoire:

- Publication en tant qu'eBook et livre
- Honoraires élevés sur les ventes
- Pour vous complètement gratuit - avec ISBN
- Cela dure que 5 minutes
- Chaque œuvre trouve des lecteurs

Devenir un auteur