La grammaire de Pierre de la Ramée (1572)


Dossier / Travail de Séminaire, 2011
17 Pages, Note: 2,0

Extrait

Inhaltsverzeichnis

1) Introduction

2) L`auteur Pierre de la Ramée

3) La structure..
3.1 La macrostructure
3.2 l`organsation du discours grammatical
3.3 La place de la grammaire latine

4) Définitions générales de l`auteur
4.1 La signifiaction de la langue
4.2 La défintion de l`usage
4.3 L`orthographie
4.4 La dialectique

5) La morphologie
5.1 Les catégories grammaticales
5.2 Les mots avec nombre
5.3 Les mots sans nombre
5.4 L`utilisation des temps du passé

6) La syntaxe

7) Conclusion

8) Bibliographie

9) Annexe

1) Introduction

Pour analyser une grammaire comme celle de Pierre de la Ramée il faut tout d`abord se rendre compte de ce qui signifie « grammaire ». D`après Chevalier (2004) la grammaire est l`art de parler et d`écrire justement. « Toute grammaire entre dans une tradition et dans un champ d`exploitation » (Chevalier, 2004, p.3). Donc, il mentionne deux aspects importants : la tradition et le champ d`exploitation.

Ainsi, quantàla tradition, les grammaires occidentales datent d`une tradition millénaire, notamment grècque, après latine et plus tard hébraique, puis cosmopolite. La grammaire française subit depuis le Myen Age le formidable poids de l`histoire et des théories du passé.

Concernant le champ d`exploitation, la grammaire peut être vu comme outil pragmatique qui fixe la langue et répand des modèles. Une grammaire s`adresseàdes utilisateurs toutàfaits différents : enfants, commerçants, hommes de lettres, philosophes, autochtones ou bien étrangers. Elle peut être jointeàdes études qui ont pour but le « bien parler » (la rhétorique, la stylistique) ou le « parler vrai » (la logique). Aussi, elle trouve son apprentissage dans des dictionnaires, des dialogues, des recueils de textes et des exercices. En somme, toute grammaire dépend de l`institution dans laquelle elle fonctionne. Sur un horizon plus large, elle est liée aux grands événements des sociétés, c`est-à-dire les révolutions religieuses, culturelles et technique ainsi que des bouleversements politiques (voir Chevalier, 2004). Pour cette dernière raison, il est important de connaître le contexte historique dans lequel une grammaire est née. Une brève autobiographie de Pierre de la Ramée donnera une petite impression des conditions sous lequel l`auteur a écrit l`œuvre.

2) L`auteur Pierre de la Ramée

Pierre de la Ramée est né en 1515àCuts, en Picardie. Il est d`origine modeste, fils de laboureur. A l`âge de huit ans il s`enfuitàParis. Il y suivra,àpartir de 1527 les cours du collège de Navarre en y devenant le domestique d`un étudiant riche, le sieur de la Brosse et il y fera la connaissance du futur cardinal Charles de Lorraine, dont il sera longtemps le protégé. En 1536, il est maître des arts, bien qu`il ait fermement dénoncé la scolastique et qu`il ait dit que « quaecumque ab Aristotele dicta essent commentitia esse » , c`est-à-dire tout ce qu`a dit Aristote n`est que fausseté. Donc, sa soutenance est un événement car il attaque résolument Aristote. Désormais il a le droit d`enseigner les arts libéraux et donne ses premiers lecons au collège du Mans,àParis, puis au collège de l`Ave Maria au Mans. En 1543 il publie deux ouvrages :Les Aristotelicae animadversiones et les Dialectitcae partitones . Ce dernier traitait rudement Aristote et ses disciples, ce qui provoca de violentes réactions dans l`université. A la suite, ces ouvrages sont censurés par la faculté de théologie et condamnésàêtre supprimés par l`edit de Francois Ier du 1er mars 1544. Danès, professeur de grec au Collège Royal, les fait brûler. L`enseignement de la philosophie lui étant désormais interdit, il professe l`éloquence et les mathématiques.En 1545, il publie la traduction latine des premiers livres d`Euclide et prend la direction du collège de Presles où il enseignera la rhétorique. En 1547, Henri II annule l'arrêt de la Sorbonne puis le nomme en 1551 lecteur ordinaire du Roi en philosophie et éloquence au Collège Royal, où son enseignement acquiert une célébrité européenne. En vue de réformer les lettres, de la Ramée commence la préparation de trois grammaires qui paraîtront en 1559 (la latine),la grecque en 1560 et la francaise en 1562 avant d`être remaniée et augmentée en 1572.

Dans les années 1560 il convers au calvinisme, , il quitte la France lors de la deuxième guerre de Religion, et visite l'Allemagne et la Suisse. Il donne notamment ses leçonsàHeidelberg. Son voyage se poursuit par francfort, Nurremberg, Augsburg, puis vers la Suisse : Genève et Lausanne en 1570. Rentré en Franceàla paix de Saint Germain (1570) et remis en possession de ses titres, il est assassiné deux jours après la Saint-Barthélemy en 1572 malgré la protection du roi Charles IX (voir Wunderli, 1991).

3) La structure

3.1 La macrostructure

« L`ouvrage commence par un court po è me de Jodelleàla louange de Ramus. Apr è s il suit une pr é faceàla Reine, m è re du roi. Cette pr é face est une v é ritable profession de foi sur le r ô le é minent de la grammaire et l`importance du butàatteindre par l` é tude de la langue fran ç aise. C`est làque Ramus, tr è s gallophile, d é veloppe le th è me de la grammaire francoyse et gaulloyse,àla gloire des Gaulloys qui, sortis de la Gaule et pass é s en Gr è ce, auraient donn é leur langage aux Grecs. Ce th è me ne figure pas dans l`ouvrage de 1562 »

(Ramée, Pierre de la 1572, p.16).

La grammaire est divisée en deux parties : la première (19 chapitres) s`intitule Etymologie. Elle porte sur les propriétés des lettres, syllabes et mots. On peu dire que c`est presque l`équivalent d`une phonétique et d`une morphologie. La seconde partie (14 chapitres) traite sur la syntaxe. La première partie est plus importante parce qu`elle est une étude des formes. Elle traite d`abord longuement des sons, de la prononciation et de la graphie, « prosodie et orthographe des lettres » (Ramée, Pierre de la 1572, p.18).

Ramus passe donc en revue les voyelles et s`attarde sur la distiction entre j et i, v et u et sur les demyvoyelles. De là il passe aux consonnes muettes, suivie d`une e, ou d`une autre voyelle, donnant da, de, di, do du, etc. enfinàl`analyse des accents. Après il y a un inventaire détaillé des noms, genre et nombre, des pronoms, des verbes rangés en quatre conjugaisons, selon des critères formels.La seconde partie s`occupe de la syntaxe. Le concept clé de la syntaxe, c`est la « convenance » qu`on retrouve aussi dans la Grammaire du Port-Royal. Elle dégage des cas d`anomalie (comme l`ordre inversé du sujet et du verbe ou des tours comme « Est-ce moy ») Cette démarche est assimiléeàune opération d`architecture formelle : « Elle enseigne le bastiment des mots entre eulx par leurs propriétés, et est presque seulement en convenance et mutuelle communion des propriétés » (Ramée, Pierre de la 1572, p.105). Ce formalisme de la démarche permet par exemple de rapprocher le article de le rélatif (« Il le sera. ») et de souligner la richesse des formes verbales bien plus étendues que celles des latins. Ce sécond livre se termine par un inventaire des formes de l`oraison : « Soupir, demipose, pose, periode », dans lequel on pourra voir une première esquisse de ce que sera au XVIIIè siècle la Syntaxe fondée sur des divisions de discours.

3.2 L`organisation du discours grammatical

La grammaire est un dialogue pédagogique entre un maître ou bien praecepteur et son disciple. C`est-à-dire cette grammaire fonctionne par des questions de l`élève et réponses du maître. Au début, les mentions du disciple et praecepteur sont présentées en entier mais ensuite elles sont réduitesàD et P.

3.3 La place de la grammaire latine De la Ramée dit

« La Grammaire apprend aux autresàbien parler : parquoi si elle est bonne maistresse descolle, qu`elle mesme parle de ses vertus et louanges, et vous rende raison de tout son faict, et surtout de ses characteres, de sa facon descripre : qu`elle aprenneàparler Fran ç oisàses compaignes, Rhetorique, Dialectique, Arithmetique, Geometrie, Musique, Astrologie, Physique, Ethique, Politique ; par ainsi quelle ouvre le pas aux arts lib é raus pour retourner de Gr è ce et d`Italie en la Gaule, et pour rentrer sous le nom de CATHERINE

MEDICIS en possession de leur ancienne patrie » ( Ramée, Pierre de la 1572, p.37).

Ce savant dessine un savant de devoir national : révoquer l`héritage latin, ressourcer l`humanisme nouveau chez les ancêtres gaulois. Il dit : « La Grammaire Gauloise nous est demeurée en nombre et cas de noms : es persones et coniugaisons des verbes : en toute terminasison de chacun mot ; au bastiment et structure de l`oraison » (de la Ramée, 1572, p.35). Ainsi de la Ramée se prononce pour un rôle important de la grammaire parmi les septem artes liberales. Cette attitude se ressemble bienàcelle de Lorenzo Vallo, un humaniste italien qui avait essayé de délibérer la grammaire ainsi que la rhétorique d`une subordination (voir Wunderli, 1991).

4) Défintions générales de l`auteur

4.1 La signification de langue

D`après de la Ramée la langue est un produit de liber artium de l`homme, c`est-à-dire les signes sont essentiellement arbitraires et conventionnels. Mais l`auteur fait la différence entre le symbole arbitraire d`un côté et de l`autre le signe motivé. Cela représente une opposition qu`on trouve aussiàla linguistique moderne, par exempleàSaussure. Il est frappant que la définition de signe de la Ramée comprend le mot, la phrase, la déposition ainsi que le texte. Ce n`est que pour cette raison qu`on peut justifier qu`il s`occupe dans son dernier chapitre de sa grammaire de l`interponction (voir Wunderli, 1991).

4.2 La défintion de l`usage

La défintion de l`usage est assez important dans la grammaire de la Ramée. Mais de quel usage ou de quel norme s`agit-il ?

La grammaire de la Ramée est d`un caractère normatif-préscriptif. Dans la préface par exemple il chante les louanges des grammairiens romains parce qu`ils auraient donné « loix de bien parler » aux contemporains et successeurs.

[...]

Fin de l'extrait de 17 pages

Résumé des informations

Titre
La grammaire de Pierre de la Ramée (1572)
Université
University of Freiburg  (Romanisches Seminar)
Cours
Sprachwissenschaftliches EUCOR Hauptseminar
Note
2,0
Auteur
Année
2011
Pages
17
N° de catalogue
V273871
ISBN (ebook)
9783656664055
ISBN (Livre)
9783656664635
Taille d'un fichier
580 KB
Langue
Français
mots-clé
Ramus, Pierre de la Ramée, Renaissance
Citation du texte
Christina Rogler (Auteur), 2011, La grammaire de Pierre de la Ramée (1572), Munich, GRIN Verlag, https://www.grin.com/document/273871

Commentaires

  • Pas encore de commentaires.
Lire l'ebook
Titre: La grammaire de Pierre de la Ramée (1572)


Télécharger textes

Votre devoir / mémoire:

- Publication en tant qu'eBook et livre
- Honoraires élevés sur les ventes
- Pour vous complètement gratuit - avec ISBN
- Cela dure que 5 minutes
- Chaque œuvre trouve des lecteurs

Devenir un auteur