Le Front National. La question de la légitimité du vote


Hausarbeit, 2015
18 Seiten

Leseprobe

Table des matières

Introduction

1. Aux origines du Front National
1.1 Rappel historique : De la création à la dédiabolisation
1.2 Rappel politique : Le système de pensée national-frontiste

2. Un vote comme les autres : la légalité en question
2.1 Le droit de vote
2.2 L´image de soi du FN
2.3 Le FN comme interlocuteur des électeurs

3. Un vote polémique : la question de la légitimité
3.1 L´effet de l´abstention
3.2 La dédiabolisation comme trompe-l´œil
3.3 La dimension protestataire des électeurs

Conclusion et conséquences possibles pour le système politique en France

Bibliographie

Introduction

« Chaque jour qui passe nous rapproche du pouvoir »1 estimait Marine Le Pen en mai 2013. Avec la montée actuelle du FN (Front National), il est important de prendre au sérieux ce parti politique. Bel et bien installé à l´extrême droite française, le FN qui se définit lui-même « Ni gauche, ni droite, français »2 a de nouveau le vent en poupe. C´est à dire que la façon dont le FN est aujourd´hui perçu a changé beaucoup ces dernières années. Le parti de Le Pen, apparu en 1984, est devenu ce FN qui s´est constitué une façade franche, bien que le programme contienne le concept de « préférence nationale »3 et des devises comme « les Français d´abord »4. Le parti lepéniste5, c´est celui d´un visage plus ou moins « nouveau » dont on parle en Europe et que bon nombre craignent. Le parti a remporté aux élections européennes du 25 mai 2014 24 sièges d'eurodéputés sur 74, et est arrivé pour la première fois en tête lors d´une élection nationale.6 Avec 31 cantons remportés aux élections départementales en mars 2015, le Front National intensifie en outre sa présence locale en France. « Un chiffre inédit, même s’il reste très modeste au regard des 4 000 élus sur tout le territoire »7 juge un article paru dans le journal Le Monde. Inutile de contester ces chiffres, d'en appeler à la raison mathématique, aux calculs de surface et de densité. Que les idées du FN colonisent peu à peu la sphère politique est sûr et certain.

En réaction aux élections européennes où le FN est arrivé premier avec 25% des voix8, à son nouveau pouvoir en France lors les élections départementales et son actualité, on s´intéressera alors à la question de savoir si le vote d´extrême droite, ici du FN, est devenu un vote comme les autres : En cherchant une réponse, on s´intéressera dans un premier temps à un portrait du FN, c’est-à-dire à son histoire de la création en 1972 à la dédiabolisation en 2015, ainsi qu´à son programme politique. Ensuite, on examinera l´argumentation. Dans ce sens on s´appuie sur les arguments en faveur de la thèse que le vote du FN soit ordinaire ainsi qu´aux arguments en faveur de l´antithèse que le vote du FN est particulier. Pour ceci, on va présenter la distinction conceptuelle entre le vote du FN qui est « légal » mais « moralement non légitime » pour affiner l´opposition entre les arguments. Les conséquences possibles pour le système politique de l´Hexagone et la conclusion suivent à la fin du travail présenté. Pour saisir l´importance de la dynamique frontiste effectuée par l´électorat, il faut faire le choix d´étudier le FN à l´aide d´une approche de science politique. Cette approche permet de faire voir les différentes dimensions du vote, p.ex. l´adhésion et la protestation, ainsi que les différents groupes d´électeurs et leurs motivations. Dans ce but, on se sert des sources littéraires et des sources internet. Parmi ces sources, on s´est servi le plus souvent de la monographie d´Alexandre Dézé et du volume d´Azéroual et d´El Haité. Comme source internet exemplaire, on a travaillé sur le programme du Front National.

1. Aux origines du Front National

1.1 Rappel historique : De la création à la dédiabolisation

Dans les années 1970, le FN était un mouvement marginal dans le paysage politique français. La « traversée du désert », pour reprendre une expression frontiste, est alors la période la moins étudiée du Front National.9 Étant à l´origine intitulé « Front national pour l´unité française » et fondé en 1972 « […] par un quarteron hétéroclite composé de revanchards de l´Algérie colonisée et de nostalgiques de la France rabougrie de Vichy »10, ainsi que de gens du mouvement politique d´extrême droite s´appelant « l´Ordre nouveau »11 (1969-1973), le FN choisit une flamme tricolore en rouge et bleu comme label empruntée au parti italien d´extrême droite, le mouvement social italien (MSI). Ce symbole rappelle celui de l´Union générale des travailleurs (UGT).12

Peu avant la création du FN, l´extrême droite française était fragmentée.13 Cependant, le FN a servi à redéfinir progressivement les valeurs de la droite pour unir les groupes de ce secteur politique.14 En 40 ans passés à la tête du FN, Jean-Marie Le Pen est devenu une figure incontournable et on lui prive le rôle du fondateur unique. Sous Jean-Marie Le Pen, le FN sera construit. Les Le Pen sont par conséquent une vieille famille du FN en politique. Dans la littérature, le FN est souvent présenté comme une entreprise familiale et sa montée laisse tomber la force politique dans la main des Le Pen depuis 1972. Pour le « concepteur et […] dirigeant », le FN n´est moins qu´un « patrimoine personnel »15.16 On assiste ainsi à un phénomène de personnification en politique. Après la période de fondation entre 1972 et 1974, le FN se structure et commence à poursuivre une lutte de direction politique sous Le Pen. En dépit des efforts, le FN réalise en 1974 un score très bas (à peu près 1%) et le parti reste un parti politique marginal. Pourtant, en 1984, le FN remporte 11,2% aux élections européennes17, c´est-à-dire que le parti obtient ses premiers députés. C´est le moment d´ émergence politique du Front National qui acquiert une respectabilité auprès des électeurs. L´ancrage social et le façonnage du concept du parti définissent la période qui s´ouvre après, les soi-disant « années fric »18 de la première cohabitation entre Mitterrand et Chirac. Notamment dans les années 1986-88, la crise économique se double d´ une crise politique. C´est une période dans laquelle le chômage et l´inflation montent et les mieux dotés en profitent parallèlement. Le refus de ces conditions s´élabore et la crise montre, comme en 2015, l´impuissance du gouvernement. L´ascension du Front national et son programme de combat politique commencent. La « conquête du pouvoir »19 va constituer le travail du FN dans les années 1990 ainsi que les luttes internes animées par la question du leadership de Le Pen.20 Presque 20 ans plus tard, lors des élections présidentielles en 2002, le FN obtient 17%. Du parti fantôme en politique, le FN s´est établé comme vraie force sur le terrain politique en France. Par contre, le vol à haute altitude sera terminé face au scrutin de Sarkozy qui remporte l’élection présidentielle en 2007. En sorte de convaincre les électeurs du Front national, la stratégie de séduire une partie de l´électorat du FN, tout en dénonçant les positions d´extrême droite, il rapproche sa politique à des idées antilibérales et xénophobes du FN. Il organise par exemple l´expulsion de la « jungle » de Calais en 2009, un camp de refugiés illégal. De plus, il constitue un programme de renvoi à la frontière appliqué aux Rômes en 2010. Cette stratégie, appelée « stratégie Buisson »21, a connu finalement un échec car Marine le Pen s´en est servie comme initiatrice en tenant un discours plus modéré que son père. Elle dit : «En pillant notre discours, Sarkozy nous a affaiblis […], c´est nous qui en sortirons renforcés: […] nous avons […] été dédiabolisés»22. C´est-à-dire que le parti perd sa réputation politique d´extrême droite. La fille de Jean-Marie provoque visiblement plus subtile en tant que présidente du FN et renouvelle l´apparence de son parti politique.23 La Jeanne d´Arc du FN « […] évite avec soin toute accusation de racisme ou d´antisémitisme. »24. Mais elle ouvre la porte telle comme son père à une politique de découragement. Il ne s´agit alors pas d´un changement total de paradigme politique sous Marine Le Pen.

En 2012, le Front National atteint un record historique avec la candidature de Marine Le Pen qui recueille près de 18% des voix. Depuis 2011, la femme divorcée ayant trois enfants dirige le FN, et la famille et la politique s´entremêlent visiblement dans les médias. C´est « prime time » pour « Marine » qui suspend sous le nom du bureau exécutif, plus haute instance du parti, son père en mai 2015 à cause de ses propos polémiques. Jean-Marie Le Pen avait sous-estimé les chambres à gaz pendant la Seconde Guerre mondiale sous le régime fasciste en Allemagne comme « détail de l´Histoire»25. Il avait tenu ces propos sur Bfmtv, une chaine de télévision d´information nationale de premier plan, avec une conviction choquante. La rupture familiale est un acte inédit en politique, c´est une pièce de tensions et il s´agit d´une crise politique qui se fait voir dans des propos comme celui-ci. En s´adressant à sa fille Jean-Marie exprime : « Je lui dis : Marie-toi, ça te permettra de changer de nom, ça me soulagera la conscience. »26.

1.2 Rappel politique : Le système de pensée national-frontiste

Non à l´Europe, non à l´euro, non à l´immigration. Dans la rhétorique de Le Pen elle se sert des peurs et les exacerbe. La présidente du FN, l´incarnation de l´extrême droite, proclame: « Aujourd’hui, chaque jour qui passe dans l’euro est un jour de perdu pour la reprise, la dette et l’emploi, et un jour qui coûte cher aux Français. »27. Tel comme son père Mme Le Pen met en scène la proportion du thème de l´étranger à la place d´un thème morale. L´étranger devient l´ennemi contextuel28 et intérieur de la France: « L’immigration n’est pas une chance, c’est un fardeau. »29.30 Au vu du programme et aux buts du FN ce parti peut à nos jours personnifier un refus global qui vise à l´ »ordre naturel »31. Cet ordre est caractérisé par des inégalités et des hiérarchies qui ressemblent fortement à des idées de la période du fascisme. A cet égard, les frontistes soutiennent le protectionnisme32, réclament la priorité nationale et se montrent hostiles à la mondialisation33, visent à une « réindustrialisassions de la France » et au « […] respect des valeurs républicaines »34, ainsi qu´à leur restauration. De plus, ils refusentà l´avortement35 et canalisent la peur de l´autre. Quant à l´immigration, elle est depuis toujours un thème du programme, depuis 2010 le thème prioritaire. Déjà en 1972, le FN s´oppose p.ex. à l´immigration sauvage qui a jusqu´aujourd´hui un poids symbolique.36 Voilà un monde en noir et blanc, un monde de grande dichotomie « […] national/étranger ou France/Anti-France »37.38 Considérée comme combat identitaire, la religion tient une place très intéressante dans le programme du FN : Le catholicisme contribue à l´identité nationale.39 Cela démontre la distinction des immigrants en deux catégories. Selon la vision du monde du FN, il y a d´une part les immigrés d´origine européenne et en majeure partie catholiques, p.ex. les Italiens ou les Espagnols. D´autre part, il y a les immigrants des pays du Maghreb et de l´Afrique subsaharienne qui leur font peur et qu´ils classifient par conséquence comme danger pour la culture française.40 La deuxième et la troisième génération sont associées également à ce principe de distinction discriminante. On démontre mêmement les migrants qui vivent en France comme des personnes qui profitent des avantages économiques de la France. Dans le discours frontiste on détourne de cela le principe de la « préférence nationale », qui dissimule dans un profond racisme que beaucoup d´électeurs ne voient pas. Au côté des dépenses, le FN imagine alors des prestations sociales uniquement prévues pour des Français. Or, Marine le Pen défend ce principe en tradition de son père comme « ordre naturel des choses », une perspective très réduite.41 Dans les années 1980, Jean-Marie Le Pen était défenseur de l´entreprise libre en revendiquant le modèle américain. Il a reconnu dans la bipolarité du monde le capitalisme et l´impérialisme comme ennemies.42 Sa fille a changé cette perspective et remet au gout du jour un état fort et la distinction entre pro/anti-mondialisation.43 Pour l´économie française, Marine Le Pen promet de construire un pôle bancaire public, en matière fiscale elle veut simplifier les impôts et les réduire de nombre.

[...]


1 s.a. : Marine Le Pen : Chaque jour qui passe nous rapproche du pouvoir, Dans : Le Monde (19.05.2013) : http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/05/19/marine-le-pen-chaque-jour-qui-passe-nous-rapproche-du-pouvoir_3359619_823448.html, Date d´accès : [12.12.2015].

2 Albertini, Dominique et Doucet, David : Histoire du Front national, Paris : Tallandier, 2014, p.9.

3 Définition : Réduire les dépenses et les aides prévus aux « étrangers » de Laubacher, Paul: Que fera le Front national s´il arrive à la tête d´un département ?, Dans : L´OBS (20.03.2015) : http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/elections-departementales-2015/20150318.OBS4858/que-fera-le-front-national-s-il-arrive-a-la-tete-d-un-departement.html, Date d´accès : [18.10.2015].

4 Le Pen, Jean-Marie : Pour la France. Programme du Front national, Paris : Albatros, 1985, p.1.

5 Cf. Mayer, Nonna et Perrineau, Pascal : Avant propos, Dans : Mayer, Nonna et Perrineau, Pascal (Éd.) : Le Front national à découvert, Paris : Presses de Sciences Po, 1996, p. 1-2, Ici : p.1.

6 Cf. s.a. : Européennes 2014 : le triomphe du FN, la claque de l'UMP, l'effondrement du PS, Dans : L´OBS (25.05.2014) : http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/elections-europeennes-2014/20140525.OBS8444/europeennes-2014-le-triomphe-du-fn-la-claque-de-l-ump-l-effondrement-du-ps.html, Date d´accès : [15.12.2015].

7 Ibid.

8 Cf. s.a. : Européennes: les forces et les faiblesses du vote FN.

9 Cf. Dézé, Alexandre : Le Front national : à la conquête du pouvoir ?, Paris : Armand Colin, 2012, p.55.

10 Ibid., Ici : p. 1.

11 Albertini, Dominique et Doucet, David : Histoire du Front national, p.24.

12 Cf. Dézé, Alexandre : Le Front national, p. 43.

13 Cf. Ibid., Ici : p. 32.

14 Cf. Ibid. : p. 37.

15 Ibid., Ici : p. 16.

16 Cf. Ibid.

17 Cf. Ibid., Ici : p. 75.

18 Viard, Jean : Pourquoi des travailleurs votent FN et comment es reconquérir, Paris : Du Seuil, 1997, p.20.

19 Dézé, Alexandre : Le Front national, p. 108.

20 Cf. Birenbaum, Guy : Le Front national en politique, Paris : Balland, 1992, p.12.

21 Debaecker, Anne-Laure: Le FN ou le casse-tête de l´UMP, Dans : Le Figaro (17.03.2015) : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/03/17/31001-20150317ARTFIG00089-le-fn-ou-le-casse-tete-de-l-ump.php, Date d´accès : [03.11.2015].

22 Perrault, Guillaume : Marine Le Pen élue présidente du Front national, Dans : Le Figaro (14.11.2011) : http://www.lefigaro.fr/politique/2011/01/14/01002-20110114ARTFIG00673-marine-le-pen-elue-presidente-du-front-national.php, Date d´accès : [03.12.2015].

23 Cf. Dézé, Alexandre : Le Front national, p. 141.

24 Perrault, Guillaume : Marine Le Pen élue présidente du Front national, Dans : Le Figaro (14.11.2011) : http://www.lefigaro.fr/politique/2011/01/14/01002-20110114ARTFIG00673-marine-le-pen-elue-presidente-du-front-national.php, Date d´accès : [03.12.2015].

Perrault, Guillaume: Marine Le Pen élue présidente du Front national.

25 Jean-Marie Le Pen persiste sur les chambres à gaz, Dans : Bfmtv (02.04.2015) : http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/jeanmarie-le-pen-persiste-sur-les-chambres--gaz-487045.html, Date d´accès : [10.12.2015].

26 s.a. : Suspendu du FN, Jean-Marie Le Pen déclare la guerre à sa fille, Dans : Le Monde (05.05.2015) : http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/05/04/jean-marie-le-pen-suspendu-de-son-statut-d-adherent-du-fn_4627361_823448.html, Date d´accès : [03.10.2015].

27 Le Pen, Marine: Grèce, euro : l´incompétence du gouvernement français successifs coute très cher aux Français !, Dans : Le site officiel du Front national (21.05.2015) : http://www.frontnational.com/2015/06/grece-euro-lincompetence-des-gouvernements-francais-successifs-coute-tres-cher-aux-francais/, Date d´accès : [03.11.2015].

28 Cf. Souchard, Maryse, Wahnich, Stéphane u.a. : Le Pen. Les mots. Analyse d´un discours d´extrême-droite, Paris : Le Monde, 1997, p.55.

29 s.a. : Les détestables obsessions de Marine Le Pen, Dans : Le Monde (07.09.2015) : http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/09/07/les-detestables-obsessions-de-marine-le-pen_4747977_823448.html#qDKJ7XikT2bx1ar1.99, Date d´accès : [05.10.2015].

30 Cf. Souchard, Maryse, Wahnich, Stéphane u.a. : Le Pen. Les mots, p. 44.

31 Plenel, Edwy et Rollat, Alain : La république menacée. Dix ans d´effet Le Pen, Paris : Le Monde, 1992, p.37.

32 Cf. Le Pen, Marine: Notre projet. Programme du Front National : http://www.marinelepen.fr/wp-content/pdf/Programme.pdf, Date d´accès : [03.11.2015], p.1-106, Ici : p.1.

33 Cf. Ibid., Ici: p.6.

34 Ibid., Ici: p.2.

35 Cf. Lesselier, Claudie et Venner, Fiammetta : L´extrême droite et les femmes, Paris : Golias, 1997, p.43.

36 Cf. Camus, Jean-Yves : Origine et formation du Front national (1972-1981), Dans : Mayer, Nonna et Perrineau, Pascal (Éd.): Le Front national à découvert, Paris : Presses de Sciences Po, 1996, p. 17-36, Ici : p.20.

37 Lesselier, Claudie et Venner, Fiammetta : L´extrême droite et les femmes, p. 61.

38 Cf. Plenel, Edwy et Rollat, Alain : La république menacée, p.67.

39 Cf. Azéroual, Yves et El Haité, Najwa : L´arnaque. Le programme du Front National enfin décrypté, Paris : Reinharc, 2011, p.15.

40 Cf. Ibid., Ici : p. 16.

41 Cf. Ibid., Ici : p. 20.

42 Cf. Ibid., Ici : p. 29.

43 Cf. Ibid., Ici : p. 34.

Ende der Leseprobe aus 18 Seiten

Details

Titel
Le Front National. La question de la légitimité du vote
Hochschule
Universität Bremen
Autor
Jahr
2015
Seiten
18
Katalognummer
V313784
ISBN (eBook)
9783668126657
ISBN (Buch)
9783668126664
Dateigröße
432 KB
Sprache
Deutsch
Schlagworte
Front National;, Dédiabolisation;, Europe;, France;, électeurs nouveaux;
Arbeit zitieren
Laura Baier (Autor), 2015, Le Front National. La question de la légitimité du vote, München, GRIN Verlag, https://www.grin.com/document/313784

Kommentare

  • Noch keine Kommentare.
Im eBook lesen
Titel: Le Front National. La question de la légitimité du vote


Ihre Arbeit hochladen

Ihre Hausarbeit / Abschlussarbeit:

- Publikation als eBook und Buch
- Hohes Honorar auf die Verkäufe
- Für Sie komplett kostenlos – mit ISBN
- Es dauert nur 5 Minuten
- Jede Arbeit findet Leser

Kostenlos Autor werden