L'histoire de la ville de Paris. Le mythe de Paris


Dossier / Travail, 2016

23 Pages, Note: 2,0

Anonyme


Extrait

Sommaire

1. La préhistoire

2. Les Premiers parisiens - Les Parisii

3. Le Moyen Âge

4. La Renaissance

5. L’Âge baroque

6. Le Grand Siècle

7. Le Siècle des Lumières

8. La Révolution

9. L’Empire

10. La Restauration

11. La Seconde République et le Second Empire

12. La Troisième République

13. Le temps présent

14. Appendice

15. Bibliographie

Personne ne va nier que Paris est entourée par une atmosphère très spéciale, par des secrets, des mythes, c'est le lieu des artistes, des musiciens, des flâneurs et des amants de la vie méme. Selon des enquétes effectuées dans les États-Unis la capitale de la France est la seconde destination plus populaire de toute l'Europe depuis de Rome.1

 part les petites rues pittoresques, les restaurants romantiques et la culture variée, les Américains apprécient surtout l'historicité de la ville - avec juste raison. Si on pense a Paris, on peut penser a la capitale de la France, un fait qui donne une importance politique énorme a la ville au niveau européen et mondial mais au premier lieu l'on pense a une ville qui est pleine de dates et d'évènements historiques importants. Paris est la ville oü quelques-uns des évènements les plus importants de l'histoire européenne ont eu lieu ce que je vais illustrer dans ce qui suit.

Derrière chaque rue, chaque place et beaucoup de monuments il se cache une histoire en espérant d'étre découverte. Pour cela, Paris est une ville des mythes. Il y a beaucoup de populations qui ont habité la ville entre les deux fleuves et qui ont influencé et marqué la physionomie de la ville en laissant ses traces.

L'histoire de la population de la région de Paris commence avec un campement de nomades. Entre le premier peuple gallois des Parisii et la métropole d'aujourd'hui, plus de 2000 ans d'histoire, de vie et de culture sont passés par les rives de la ville. La région n'a pas seulement changé son panorama et sa population, mais aussi son nom : Sous les Parisii, un peuple qui était une grande influence la ville s'appelait Lutetia Parisorium, sous le nom de Lucoteciia la ville est citée par les géographes de l'hellénisme tardif.2 Plus tard la ville s'appelait Lutèce. L'amphithéâtre qui est daté du premier siècle a encore le nom ‘Les arènes de Lutèce'. Le quatrième siècle est marqué par des batailles contre les peuples germaniques, de plus en plus la ville gagne en importance et Lutèce devient Paris.

1. La préhistoire

Les premières trouvailles qui indiquent l'existence d'une population datent de l'époque du Mésolithique (9000-5000 av. J.-C). Cette époque était marquée par un climat tempéré et on suppose que cette première population était des nomades qui profitaient des foréts pour la chasse et des fleuves pour pécher. En plus, a cette époque-la, l'Homme a commencé a renforcer les méthodes de la chasse. On connait qu'entre 8200 et 7500 avant J.-C, des groupes de chasseurs nomades ont fait une halte, des points en silex et d'autres outils, des restes de repas et plusieurs objets indiquant son séjour sur les bords de la Seine ont été retrouvés. Sur le lieu du Louvre on a trouvé des traces qu'on peut associer aux peuples danubiens, on suppose qu'ils ont fait une halte a Paris. En plus on a trouvé des os de mammouth et de cervidés.3

L'époque qui suit est le néolithique qui date de 5100 jusqu'a 3600 av. J.-C. Quelques populations de nomades s'installent sur les territoires autour de la Seine parce qu'a cette époque-la, le commerce avec des autres régions avait déja commencé, raison pour laquelle les régions proches des fleuves étaient populaires et elles ont été peuplées rapidement.

«La fouille d’un ancien bras de la Seine â Paris au sud-est du palais omnisports de Bercy en 1992-1993 a permis de mettre au jour trois habitats néolithiques sur la berge sud: deux du Néolithique moyen [...] vers 4500-4200 av. J.-C., : l’autre du Chassées, vers 4200-3400 av. J.-C. en un du Néolithique final.» 4

Une des trouvailles des plus importantes étaient dix pirogues qui prouvent que les peuples étaient capables de se servir de la nature et de son environnement. Ainsi les familles nobles de Bercy ont révélé des traces des premiers parisiens. Â cause de la proximité du fleuve il y avait beaucoup de poissons, de coquillage et une faune sauvage variée ce qui faisait ce lieu un endroit parfait pour s'installer de manière définitive.

Les objets de l'âge de bronze, des armes, des outils et aussi des bijoux prouvent la navigation commerciale active a partir du deuxième millénaire avant Jésus-Christ et des monnaies de l’an 100 av. J.-C. ont été retrouvées, ce qui prouve qu’il y a avait déja une culture de commerce.5 6

La première mention du premier peuple important de cette région est par rapport aux Parisii, une tribu gauloise qui date de la méme époque.

2. Les Premiers parisiens - Les Parisii

«Es war ein günstiges Vorzeichen für die Größe und Berühmtheit der kleinen Insel, die von den trüben und langsamen Wellen der Seine umgeben wird, auf der Lutetia, der Mutter der merkwürdigsten Stadt des modernen Europa sich erhob, dass ihr Boden von dem größten Helden der römischen Welt betreten und durch seine Gegenwart geweiht wurde.] Der erste Mann des größten Volkes erscheint für einen Augenblick auf einer kleinen fast unbewohnten Insel, die sich weder durch Schönheit der Lage, noch Reichtum der Produkte auszeichnete, die nichts als der Zufluchtsort eines halb barbarischen Volkes war, das hier bei plötzlichen Überfällen seine Familien und Herden in Sicherheit brachte und siehe [!] dieser vorher unbekannte Boden hat einen Namen erhalten ein Zauber ruht c- von dem Augenblich an auf ihm [...] »

Avec ces mots commence le chapitre sur les premiers habitants de la région de l’ile de France. On peut voir que d’un coté ils se sont installés la a cause des circonstances propices d’environnement mais aussi avec un coté laissé au hasard puisque cette région n’est définitivement pas la seule région avec ces qualités. Pourtant il semble que dès le début de la population et la culture parisienne il y avait quelque chose, un certain mythe qui était inhérent a cette région et qui se retrouve tout au long de l’histoire parisienne.

L’oppidum, ce qui signifie capitale, des Parisii s’appelle Lutèce ou plus tard Lucoteciia en romain. On suppose que les Parisii étaient des réfugiés du territoire de la Belgique d'aujourd'hui qui se sont installé dans la région de l'ile de France environ cinquante ans avant l'arrivée de Jules César et les romains.

Il y a des nombreuses suppositions en ce qui concerne le nom de cette tribu et de la capitale de la France d'aujourd'hui. Dans la Gaule et sur les iles Britanniques il y a quelques endroits qui s'appellent Parisii ou Barisii. L'émigration de beaucoup de Parisii de la France aux iles Britanniques explique l'existence de ces toponymes. En plus l'échange de la lettre P et B est commune parce que la langue n'était pas standardisée a cette époque-la pour ce que ces lettres peuvent étre remplacées facilement l'un par l'autre. Il y avait aussi une région qui s'appelait Barrois et leurs habitants ont été appelés Barisienses par les romains. Cette région était la frontière entre la Lorraine et la Champagne, et la région des Parisii a séparé plusieurs autres régions et peuples, entre autres les Carnutes, la Gaule belgique et la Gaule celtique. Pour cela on suppose que le nom Parisii vient de la géographie du lieu parce que beaucoup d'endroits celtiques qui sont situés près des frontières ont la syllabe bar ou par, mais bien sür il s'agit seulement d'une des beaucoup d'explications possibles en ce qui concerne l'étymologie du nom de la ville de Paris.7

Avec l'arrivé et l'installation des romains la ville devient gallo-romaine et ne cesse pas de grandir et il y a encore deux monuments qui datent de cette époque : L'amphithéâtre ou les arènes de Lutèce et les thermes de Cluny. Les arènes de Lutèce sont datées du premier siècle et offrent suffisamment de place a environ 15.000 de spectateurs. On suppose que les thermes de Cluny sont construits au commencement du deuxième siècle. Autre monument restant de l'ancien Lutèce est le pilier de Nautes, un des lieux oü la culture des gallois et celle des romains se sont liées peu a peu et qui a été construit sous le règne de Tibère.8

Pendant les invasions germaniques au troisième siècle, la ville et son peuple ont perdu du territoire et d'importance. La rive gauche est abandonnée et les pierres qui restent servent a construire la première enceinte autour de la ville.9

Grace a son emplacement stratégique, Lutèce devient résidence impériale des empereurs Julien de 358 jusqu'a 360 et de Valentinien en 365 et 366. Au quatrième siècle, la ville a récupéré son importance, le premier évéché et la première flotte militaire conséquente y sont établis. Au méme temps, le nom de la ville est en train de changer et ainsi Lutèce devient Paris.

3. Le Moyen Âge

Le Moyen Âge date de 476 a 1515 et commence avec la chute de l'Empire romain d'Occident et l'essor du royaume des Francs et du nouveau la région gagne en importance. La Méditerranée qui était le centre de l'Empire romain, se sépare plus tard en différents États et cultures. Clovis devient le premier roi chrétien avec la ville de Paris comme ‘siège de son royaume'. Sous ses successeurs la ville devient de plus en plus grande et la rive gauche aussi se repeuple. Â cette époque-la, le christianisme est très visible dans la région : des grandes abbayes comme Sainte- Geneviève, Sainte-Croix-Saint-Vincent et la cathédrale Saint-Étienne sont fondées.10

Au XIIe siècle, la ville devient le centre intellectuel de l'Europe. L'université de Paris est reconnue par Philippe Auguste en 1200 et par le pape en 1215 et jusqu'au Vie siècle cette université était le premier centre de la théologie catholique ce qui prouve encore une fois que le catholicisme est très fort dans la région.

La prospérité établie en cette époque est radicalement ruiné pendant la Guerre de Cent Ans au XIVe et XVe siècle et a part cela, le role de Paris comme centre du royaume est compromis a cause des nombreux défis. En retour, l'identification du peuple avec leur état a pris forme et la séparation des états et de la culture de la France et des iles Britanniques devint définitive.

Mais la région de Paris doit subir une baisse de population énorme : Pendant la guerre, les frangais ont perdu plusieurs fois contre les anglais ce qui a apporté beaucoup de morts, des tensions entre le pouvoir royal et la municipalité parisienne ont contribué a des révoltes répétées.11

Le Moyen Âge a apporté beaucoup de défis pour la France. La grande peste qui a commencé au milieu du XIVe siècle a touché la population parisienne et européenne ce qui avait des conséquences pas négligeables : Il y avait une manque en main d’reuvre sur tout dans la branche de l’agriculture ce qui avait comme conséquence des famines graves.

 part cela, a cause du désespoir et l’ignorance de la cause de l’épidémie, des accusations - du pont de vue d’aujourd’hui - embrouillées, sont surgies : Les Flagellant faisaient expier les malades pour ses péchés, un autre mouvement pensait que la peste est l’reuvre de Dieu pour faire expier les péchés, l’Église a profité de la peste pour faire obéir a la population et beaucoup de sorcières ont été brülées a cause de l’accusation d’avoir empoisonné les puits comme cause de l’épidémie.

Pendant le cruel « Automne du Moyen Âge » une nouvelle enceinte a été construite sur la rive droite et la Bastille Saint-Antoine, plus tard Bastille, a été établie. La Guerre de Cent Ans a éliminé la moitié de la population de Paris, il n’y avait que 100 000 personnes qui ont survécu a cet épisode très dur de l’histoire parisienne. Après la guerre, Paris a récupéré très lentement son ancienne prospérité mais la conscience nationale n’avait jamais été plus forte.12

4. La Renaissance

La Renaissance est daté de 1515 jusqu’a 1589, une époque relativement courte et moins agitée que l’époque antérieure, le Moyen Âge. Après le retour de Franpois Ier de son captivité en Espagne, il fait construire des nouvelles résidences et modernise des châteaux royaux dans les environs de Paris, par exemple Fontainebleu et Saint- Germain-en-Laye.

 Paris méme sur la rive droite le roi a fait poser la première pierre d’une grande église dont le plan et les inspirations proviennent de celles de Notre-Dame.  la fin de son règne, il a commencé la transformation du Louvre en un palais inspiré de la Renaissance italienne.13

Au milieu du XVIe siècle les guerres de religion ont contribué encore une fois aux conflits entre le pouvoir royal et la capitale. La Renaissance est marquée par le développement d’une nouvelle manière de penser, plus critique et aussi plus individualiste ce qui a provoqué la Réformation. Ce fait montre encore une fois la modernité, le progrès et l'intellectualité de la ville de Paris et ses habitants en comparaison avec des autres villes ou pays.

 coté du catholicisme apparait le protestantisme ce qui mène a une autre guerre civile. Les persécutions des protestants commencent déja pendant les années 20 du XVIe siècle.

Ces guerres présentent un défi énorme pour Paris parce que ce ne sont pas seulement les différentes religions qui bouleversent le pays sinon le mélange de problèmes religieux, politiques et des couches sociales qui existent depuis longtemps.

 part cela, la cour perd en autorité suite a des problèmes internes : Après la mort de Henri I, ses successeurs, a cause de leurs âges, ne sont pas capables d'affronter les problèmes dans le pays ce qui peut avoir étre le déclencheur définitive. Le fait que les États généraux se sont réunis trois fois durant les guerres de religion sont la preuve de l'affaiblissement de l'autorité royale.14 Cela mène aux intentions de plusieurs acteurs de s'emparer le pouvoir royal : Le clan nobiliaire des Montmorency, une des familles les plus anciennes et plus puissantes a cause de l'influence de Anne de Montmorency sur le roi Henri II veut profiter de la situation. La famille consiste en protestants et catholiques mais ils se concilient contre leurs rivaux, les Guise.

Les Guise sont a la téte du parti catholique et les troisièmes acteurs sont les Bourbons. Ils sont les princes de la France et plusieurs membres de la famille sont a la téte du parti protestant.15 16

Le conflit s'étend au niveau européen lorsque l'Espagne, un pays strictement catholique, soutient les Guise et Élisabeth Ire soutient les protestants. Cela transforme la France en un terrain de combat entre l'Espagne et l'Angleterre.

Malgré les persécutions et exécutions des - selon Henri II - hérétiques le protestantisme connait un essor considérable bien qu'une grande partie de la population reste catholique.

Le grand massacre des protestants qui a eu lieu le Jour de la Saint-Barthélemy le 24 aoüt 1572 est représentative pour cette époque agitée. Il y a plusieurs rebellions contre le roi, qui est - selon l'avis d'une partie du peuple - trop clément envers les protestants.17 Il a pris la fuite et aussi beaucoup de membres des familles nobles ont payé avec la vie.

Avant de rentrer a Paris le roi Henri a du abjurer le protestantisme, il a regu la communion dans la Basilique de Saint-Denis (voir l'appendice 1). Â cause de cet événement on a encore le dicton ‘Paris vaut bien une messe'. On peut interpréter ce dicton des différentes manières:

Au long de son histoire, Paris a été une ville, plus tard une métropole, pulsative et agitée. Beaucoup de progrès et d'idées nouvelles ont son origine dans la capitale de la France ce qui peut inciter ou séduire aux habitants a faire des choses moralement blâmables. Dans le cas du roi, le dicton se réfère a son inclination vers le protestantisme ce qui en cette époque-la égale en gravité avec des délits d'aujourd'hui comme la perte du temps et d'espace dans une nuit parisienne.

5. L'Âge baroque

L'époque de l'Âge baroque date de 1589 a 1643, et cette époque est marquée par beaucoup de constructions : Â la fin du XVIe siècle le roi Henri construit des galeries d'art très importantes et il a fait reconstruire ou compléter des églises. Ces monuments sont inspirés par l'architecture italienne de cette époque pour ce que la ressemblance avec des monuments italiens de la méme époque saute aux yeux. Une église exemplaire de ce style est l'église Saint-Roch (voir l'appendice 2)

[...]


1 http://travel.usnews.com/Rankings/Best_Europe_Vacations (04.09.16)

2 http://www.carnavalet.paris.fr/frise-du-musee (04.09.16)

3 http://www.carnavalet.paris.fr/frise-du-musee (04.09.16)

4 Arnold, Béat (1999): Les pirogues néolithiques du Paris-Bercy, dans: Archaeonautica, Construction navale, maritime et fluviale, vol. 14, CNRS Éditions, p.73.

5 http://www.carnavalet.paris.fr/frise-du-musee (09.09.16)

6 Arnd, Eduard (1844): Geschichte des Ursprungs und der Entwicklung des französischen Volkes, Vol. 1, Brockhaus , p.45.

7 Arnd, Eduard (1844), p. 46.

8 http://www.carnavalet.paris.fr/frise-du-musee (09.09.16)

9 ibidem

10 ibidem

11 ibidem

12 ibidem

13 ibidem

14 http://www.histoiredumonde.net/Guerres-de-religion-France.html (10.09.16)

15 ibidem

16 ibidem

17 http://www.carnavalet.paris.fr/frise-du-musee (10.09.16)

Fin de l'extrait de 23 pages

Résumé des informations

Titre
L'histoire de la ville de Paris. Le mythe de Paris
Université
University of Heidelberg
Note
2,0
Année
2016
Pages
23
N° de catalogue
V920654
ISBN (ebook)
9783346241498
ISBN (Livre)
9783346241504
Langue
Français
mots-clé
Kulturwissenschaft, Französisch, Geschichte von Paris
Citation du texte
Anonyme, 2016, L'histoire de la ville de Paris. Le mythe de Paris, Munich, GRIN Verlag, https://www.grin.com/document/920654

Commentaires

  • Pas encore de commentaires.
Lire l'ebook
Titre: L'histoire de la ville de Paris. Le mythe de Paris



Télécharger textes

Votre devoir / mémoire:

- Publication en tant qu'eBook et livre
- Honoraires élevés sur les ventes
- Pour vous complètement gratuit - avec ISBN
- Cela dure que 5 minutes
- Chaque œuvre trouve des lecteurs

Devenir un auteur