De la télévision aux plateformes numériques. Les journaux télévisés de TF1 en ligne

Une Analyse


Travail d'étude, 2020

17 Pages


Extrait

Sommaire

1) Introduction

2) Présentation générale
2) 1. Particularités et Innovation
2)1.a Une télévision responsive
2)1.b Une stratégie multi-chaîne
2)1.c Retour au journalisme de reportage?
2)1.d Interactivité et Proximité - Une télévision sociale
2) 2. Statut et Image du diffuseur
2) 3. Echos publics

3) Données économiques
3) 1. Audiences
3) 2. Cible visée
3) 3. Financement
3) 4. Production

4) Analyse formelle
4) 1. Conclusion et Perspective

5) Bibliographie

1) Introduction

Reed Hasting, fondateur de Netflix1 Depuis quelques années, le contenu audiovisuel se déplace de plus en plus vers les plateformes numériques. En 2019, le temps moyen passé pour un téléspectateur français devant internet a ainsi dépassé pour la première fois un écran de télévision.2 Pour ne pas faire une réalité de la prévision de Reed Hasting cité en haut, il est donc indispensable que les chaînes de télévision s’adaptent aux nouvelles pratiques.

Tel est aussi le cas pour le groupe TF1, plus grand opérateur sur le marché télévisuel français. Comme presque chaque chaîne aujourd’hui, il propose un service de streaming permettant de visionner son programme en replay ou en direct - MyTF1. Ce dispositif essaie de faire face à l’évolution des pratiques des téléspectateurs, qui semble s’orienter davantage vers internet où la télévision devient plus sociale, plus mobile et plus personnelle. Elle propose des portails interactifs, des visionnages multi-écrans, le rattrapage des programmes, etc… Or, les principes même de la pratique télévisuelle se voient ainsi modifiés dans le contexte de la digitalisation et on se demande comment s’articulent les programmes des plateformes audiovisuelles entre télévision et internet.

C’est pourquoi nous allons étudier la plateforme MyTF1 afin de mieux comprendre les évolutions de la télévision en termes de contenu, de forme et de modèle économique. Nous nous concentrons en particulier sur les journaux télévisés de TF1 pour restreindre et approfondir l’analyse, car, faute de temps, nous ne pouvons pas analyser tous les programmes proposés. Il semble également peu pertinent de se pencher en détail sur les rachats, investissements et partenariats de MyTF1, car nous préférons analyser la plateforme telle que nous l'apercevons sur le site tf1.fr dans un contexte actuel.

2) Présentation générale

MyTF1 est le portail numérique du groupe TF1, lancé en 2010 sous la direction d’Olivier Abecassis. Il est accessible gratuitement avec la création d’un compte, mais propose aussi des contenus exclusifs à titre payant via MyTF1 VOD.

À côté de la diffusion des programmes en replay ou en direct, il y a une offre d'articles d’actualité portant sur l’activité de la chaîne.

Les journaux télévisés de TF1 sont également disponibles sur la plateforme et dans le contexte actuel de la pandémie de COVID-19 très consultés en ce moment. L’origine des formats de ces journaux télévisés sont les fameux “Journal de 13h”, “Journal de 20h” et “le journal du Week-end” produits par la chaîne. Sur MyTf1, ils portent les mêmes noms, mais il y a cependant des changements à noter.

2) 1. Particularités et Innovations

2) 1.a Une télévision responsive

Pour commencer, la télévision est devenue plus mobile sur MyTF1, intégrant l’esprit digital - “Anytime, anywhere, any device”. On peut désormais consulter les journaux télévisés à l’heure voulue grâce à la télévision dite “de rattrapage”.

Ce visionnage en replay va à l’encontre du principe de base de ces journaux télévisés, inscrit même dans leurs titres. Ceux-ci indiquent en effet une heure exacte devant laquelle il fallait se rendre devant la télévision pour suivre l’actualité.

Mais aujourd’hui l’internaute peut regarder et re-regarder le journal jusqu’à sept jours plus tard via MyTF1 et il n’a plus besoin de se rendre devant la télévision car les programmes sont adaptables à tous les écrans. Le plus des connexions se font via smartphone, mais le temps passé devant l’écran augmente lorsqu’on est connecté avec l’ordinateur (2h06) comme le montre le rapport financier annuel de 2018 publié par le groupe TF1.3

Aujourd’hui, l’internaute peut donc regarder le journal de télévision quand il veut, d’où il veut et sur le support qu’il veut. Il peut également reprendre la lecture après chaque changement d’écran, consulter le contenu sur IPTV ou sa console XBOX ou accéder à des statistiques de jeu ou de différentes caméras (dispositif dit multicam) pendant qu’il consomme une compétition sportive.

2) 2.b Une stratégie multi-chaîne

MyTF1 regroupe aujourd’hui toutes les principales chaînes du groupe. Cette visibilité d'identité de groupe est mise en avant sur la plateforme.

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Source: Screenshot MyTF1- https://www.tf1.fr/tf1/direct

L’importance de l’identité de groupe a aussi des conséquences sur les journaux télévisés qui se réfèrent pendant l’émission aux programmes d’autres chaînes du groupe, le plus souvent ceux du LCI, incitant ainsi le spectateur à se rendre sur ces chaînes.4

2.1.d Retour au journalisme du reportage?

La prochaine particularité à observer est un retour à un format qui se rapproche du journalisme de reportage. Plus précisément, il est redevenu plus important de montrer une présence sur place (avoir été là) que le plateau de télévision comme espace d'échange et d'événements (nous sommes ici). On assiste donc selon le sémioticien et sociologue Eliséo Véron à “un retour de l’énoncé”. Le journal privilégie des images événementielles, avec de longs reportages en extérieurs, articulés par un discours descriptif bref et dépouillé.5

En plus, lors des entretiens effectués via webcam, on remarque que le rôle du téléspectateur est délégué devant la caméra. Le journaliste ou présentateur prend alors la place du spectateur et on le filme en écoutant.

2.1.c Interactivité et Proximité - Une télévision sociale

L'interactivité, la proximité et le partage ont une grande importance dans l’initiative digitale de TF1. Ainsi, on s’appuie sur les réseaux sociaux pour faire participer les consommateurs.

Chaque programme phare dispose d’un relais important sur Google Plus, Twitter, Facebook et Instagram et suit une ligne éditoriale précise et définit, comme le souligne Maria Mercanti-Guerin dans son analyse pour “La revue des médias”:

Du teasing des émissions au lancement de hashtags dédiés, de l’utilisation de la publicité au produit Twitter Amplify qui permet de diffuser des vidéos en temps réel, les programmes sont désormais conçus pour s’adapter au second écran et susciter le plus d’interactivité possible.

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Source: Telerama.fr

Selon elle, TF1 s’impose comme une “télévision sociale.”6 Et la statistique lui donne raison puisqu’en 2013, les spectateurs de TF1 sont ceux qui interagissent les plus avec les outils mis à disposition par la chaîne.7

Dans le cas des journaux télévisés, ils sont également très performants sur les réseaux sociaux. Les journaux télévisés ont en effet vocation d’engager le téléspectateur. Ils créent des hashtags, répondent aux questions des internautes à la fin de l’émission et montrent en plus les vidéos reçues. Chacun peut se filmer et voir sa vidéo intégrée dans l’émission, accédant ainsi à une notoriété. C’est surtout le quotidien des gens qu’on peut voir - on suit des famille et des parents dans le confinement, des marchands, des policiers, des infirmières, des sportifs, bref: L’homme d’à côté.

2) 2. Statut et Image du diffuseur

TF1 est la chaîne la plus ancienne de France et probablement aussi la plus connue. Elle est leader en termes d’audience, même si l’apparence d’internet et du smartphone a provoqué une chute, et les journaux télévisés ne représentent qu’une petite partie de l’offre de la chaîne qui diffuse également de la fiction, des programmes de divertissement, du sport et des séries américains.

En 1986, la chaîne est privatisée et entre dans une stratégie de rachat, d’alliance et de croissance interne. Elle a étendu son offre sur cinq chaînes: TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films et LCI et la plateforme MyTF1, appelée par le PDG Gilles Pélisson “la sixième chaîne du groupe”.8 Le statut est passé d’un diffuseur des contenus télévisuels à celui d’un éditeur et diffuseur audiovisuel.9

Pour l’information, il a une position incontournable étant parmi les premières chaînes, avec France Télévision, d’avoir programmé un journal télévisé il y a 60 ans. Les journaux de TF1 ont une grande notoriété et c’est celui de 20h qui est le plus regardé.

[...]


1 FONNET, Laurent. Chaînes TV : quel avenir face aux plateformes numériques ? La Revue des Médias. https://larevuedesmedias.ina.fr/chaines-tv-quel-avenir-face-aux-plateformes-numeriques

2 GAUDIAUT, Tristan. 2019 : l'année où Internet a dépassé la télévision. Statista.com https://fr.statista.com/infographie/9737/consommation-moyenne-medias-tv-et-internet-en-minutes/

3 GROUPE TF1. Rapport financier annuel 2018. p.29 https://www.groupe-tf1.fr/sites/default/files/pdf-financiers/document_de_reference_2018_tf1.pdf

4 KLIMBERG, Nathalie. Les enjeux de la digitalisation chez TF1. Mediakwest. https://www.mediakwest.com/ecrans/item/mk20-les-enjeux-de-la-digitalisation-chez-tf1.html

5 VÉRON, Eliséo. Espaces énonciatifs du journal télévisé : un retour de l’énoncé ? Études de communication.

6 MERCANTI-GUERIN, Maria. TF1 à l’heure de la transformation digitale des médias : quelle stratégie ? La revue des médias. https://larevuedesmedias.ina.fr/tf1-lheure-de-la-transformation-digitale-des-medias-quelle-strategie

7 CARON, David. Canal + et TF1 dominent les réseaux sociaux. Telerama.fr https://www.telerama.fr/television/canal-et-tf1-dominent-les-reseaux-sociaux,94735.php

8 MANIÈRE, Pierre. TF1 à marche forcée vers le digital. La Tribune. https://www.latribune.fr/technos-medias/medias/tf1-a-marche-forcee-vers-le-digital-839795.html

9 MERCANTI-GUERIN, Maria. TF1 à l’heure de la transformation digitale des médias : quelle stratégie ? https://larevuedesmedias.ina.fr/tf1-lheure-de-la-transformation-digitale-des-medias-quelle-strategie

Fin de l'extrait de 17 pages

Résumé des informations

Titre
De la télévision aux plateformes numériques. Les journaux télévisés de TF1 en ligne
Sous-titre
Une Analyse
Université
Université Paris-Sorbonne (Paris IV)
Auteur
Année
2020
Pages
17
N° de catalogue
V933652
ISBN (ebook)
9783346305572
ISBN (Livre)
9783346305589
Langue
Français
mots-clé
analyse
Citation du texte
Felizitas Steiner (Auteur), 2020, De la télévision aux plateformes numériques. Les journaux télévisés de TF1 en ligne, Munich, GRIN Verlag, https://www.grin.com/document/933652

Commentaires

  • Pas encore de commentaires.
Lire l'ebook
Titre: De la télévision aux plateformes numériques. Les journaux télévisés de TF1 en ligne



Télécharger textes

Votre devoir / mémoire:

- Publication en tant qu'eBook et livre
- Honoraires élevés sur les ventes
- Pour vous complètement gratuit - avec ISBN
- Cela dure que 5 minutes
- Chaque œuvre trouve des lecteurs

Devenir un auteur