Etude et conception d’une nouvelle architecture réseau pour les établissements et facultés de l’Université de Lomé


Mémoire (de fin d'études), 2019

82 Pages, Note: 15.70


Extrait

TABLE DES MATIERES

DEDICACE

REMERCIEMENTS

AVANT-PROPOS

RESUME

ABSTRACT

LISTE DES TABLEAUX

LISTE DES FIGURES

TABLE DES MATIERES

INTRODUCTION GENERALE

Chapitre 1 : PRESENTATION DU CADRE D’ETUDE ET DE STAGE : Le Centre Informatique et de Calcul (CIC) de l’Université de Lomé
1.1 Introduction
1.2 Centre de formation et de Stage : Centre Informatique et de Calcul (CIC)
1.2.1 Presentation
1.2.2 Historique
1.2.3 Activités
1.2.4 Organisation administrative
1.2.5 Offres de formation
1.3 Conclusion

Chapitre 2 : PRESENTATION DU PROJET
2.1 Introduction
2.2 Etude et critique de l’existant
2.2.1 Faculté des Sciences de la Santé (FSS)
2.2.1.1 Réseau informatique de la FSS
2.2.1.2 Matériel informatique de la FSS
2.2.1.3 Critique de l’existant de la FSS
2.2.2 Ecole Supérieure des Techniques Biologiques et Alimentaires (ESTBA)
2.2.2.1 Réseau informatique de l’ESTBA
2.2.2.2 Matériel informatique de l’ESTBA
2.2.2.3 Critique de l’existant de l’ESTBA
2.2.3 Ecole des Assistants Médicaux (EAM)
2.2.3.1 Réseau Informatique de l’EAM
2.2.3.2 Matériel informatique de l’EAM
2.2.3.3 Critique de l’existant de l’EAM
2.3 Contexte
2.4 Problématique
2.5 Intéret du sujet
2.6 Objectifs du sujet
2.7 Résultats attendus
2.8 Méthodologie de travail
2.9 Conclusion

Chapitre 3 : GENERALITES SUR LES RESEAUX INFORMATIQUES
3.1 Introduction
3.2 Les différents types de réseau
3.2.1 Le réseau PAN (Personal Area Network)
3.2.2 Le réseau LAN (Local Area Network)
3.2.3 Le réseau MAN (Metropolitan Area Network)
3.2.4 Le réseau WAN (Wide Area Network)
3.3 Topologie de réseaux informatique
3.3.1 Topologie en bus
3.3.2 Topologie en étoile
3.3.3 Topologie en étoile étendue
3.3.4 Topologie en anneau
3.3.5 Topologie maillée
3.4 Les modèles de réseau et protocoles associés
3.4.1 Le modèle OSI
3.4.2 Le modèle TCP/IP
3.5 Média de transmission
3.5.1 Le câble coaxial
3.5.2 La paire torsadée
3.5.3 La fibre optique
3.6 Equipements d’interconnexion d’un réseau informatique
3.6.1 Le répéteur
3.6.2 Le Concentrateur
3.6.3 Le pont
3.6.4 Le commutateur
3.6.5 Le routeur
3.6.6 La passerelle
3.7 Etude technique de quelques équipements réseau
3.8 La technologie Ethernet
3.8.1 Ethernet IEEE 802.3
3.8.1.1 Ethernet standard
3.8.1.2 IEEE 802.3.a
3.8.1.3 IEEE 802.3 c-d
3.8.1.4 IEEE 802.3 i
3.8.1.5 IEEE 802.3 j
3.8.2 Fast Ethernet IEEE 802.3u
3.8.2.1 100BaseT
3.8.2.2 100BaseF
3.8.3 Gigabit Ethernet
3.8.3.1 Définitions IEEE 802.3z : 1000BaseX
3.8.3.2 Définition 1000BaseT : IEEE 802.3ab
3.8.4 Méthode d’accès CSMA/CD
3.8.5 Quelques protocoles utilisés dans les LAN
3.9 Adressage IP
3.10 Les réseaux locaux sans fil
3.10.1 Avantages des WLANs sur les LANs
3.10.1.1 Mobilité de l’utilisateur
3.10.1.2 Facilité d’installation
3.10.1.3 Flexibility
3.10.1.4 Faible cout d’installation
3.10.2 Inconvénients des réseaux sans fil
3.10.2.1 Sensibilité aux interférences
3.10.2.2 Interception de données
3.10.2.3 Intrusion réseau
3.10.2.4 Qualité de service
3.10.2.5 Les dénis de service
3.11 Conclusion

Chapitre 4 : PROPOSITION DE SOLUTION
4.1 Introduction
4.2 Proposition de solution
4.2.1 La Faculté des Sciences de la Santé (FSS)
4.2.2 L’Ecole des Assistants Médicaux (EAM)
4.2.3 L’Ecole Supérieure des Techniques Biologiques et Alimentaires
4.3 Proposition d’adressage
4.4 Sécurisation du réseau interne des établissements
4.5 Conclusion

CONCLUSION GENERALE

LISTE DES REFERENCES

ANNEXES

DEDICACE

A ma mère TOTO Ama Marie, la rare et précieuse perle dont m ’a fait don le ciel.

A mon très attentionnépère AGOSSOU Yao Tito dont les sacrifices et les qualités humaines m ’ontpermis de vivre ce jour.

A mon grand frère AGOSSOU K. Pascal Gedeon ainsi qu’a ma petite s<eur AGOSSOU A. Evenunye Esther.

A mes camarades de promotion

SHITOU O. Haleem, ABELE José, AMEGANVI Boris, SABAH Sarah, ALISSERA Manaar, AMENYITO K. Yves, AMEDANOU Tatiana, GLEY Achile, WONAME Bienvenu,

AGOSSOUKodjo Edem

REMERCIEMENTS

Au père céleste qui me permet de vivre ce merveilleux moment, j’adresse un amalgame de mots de gratitude.

Je tiens â remercier toutes les personnes qui ont contribué au succès de mon stage et qui m’ont aidée lors de cette formation.

Je voudrais remercier Dr. Kossi ATCHONOUGLO, Maitre de Conférences et Directeur du Centre Informatique et de Calcul (CIC) et Dr. BOROZE TCHAMYE Tcha-Esso, son adjoint de m’avoir accueilli et intégré en tant que stagiaire au Centre Informatique et de Calcul.

Mes mots de remerciements s’adressent également â mon directeur de mémoire Dr.-Ing. MAO Barèrèm-Melgueba, enseignant-chercheur â l’Université de Lomé, pour sa patience, sa disponibilité et surtout ses judicieux conseils, qui ont contribué â alimenter ma réflexion.

Je dis merci â mon maitre de stage Monsieur ADJARI Nazif, administrateur réseau au Centre Informatique et de Calcul (CIC) pour ses conseils et son aide durant toute la période du travail.

Un grand merci aux membres du jury qui malgré leurs diverses occupations ont accepté d’évaluer ce travail.

Je remercie également toute l’équipe pédagogique du Centre Informatique et de Calcul (CIC) et les intervenants professionnels responsables de ma formation, pour avoir assuré la partie théorique de celle-ci.

A mon père et â ma mère, pour leur soutien dans mes choix et leur attention sans faille j’adresse une pensée spéciale.

Qu’il me soit enfin permis de remercier toute ma famille pour leur amour et leur soutien constant.

AVANT-PROPOS

« La théorie est absurde sans la pratique et la pratique est aveugle sans la théorie » disait Emmanuel KANT. Conscient du fait qu’une formation ne serait bien assimilée sans aucune pratique, les responsables pédagogiques du Centre Informatique et de Calcul (CIC) ont donc fait du stage une unité d’enseignement (UE) pour les étudiants en fin parcours licence. Ce stage a pour objectifs de compléter la formation de l’étudiant et de permettre son intégration en milieu professionnel. En effet, c’est grâce â cette expérience encore « embryonnaire » que l’étudiant pourra approcher une vie professionnelle et mettre en pratique les connaissances théoriques qui lui ont été inculquées lors de sa formation. Nous avons pour cela été admis au Centre Informatique et de Calcul pour un stage de dix semaines sur le thème « Etude et conception d’une nouvelle architecture réseau pour les établissements et facultés de l’Université de Lomé : Cas de la FSS, de l’ESTBA et de l’EAM ».

Ce mémoire est donc le fruit de notre stage effectué pour l’obtention du diplome de licence professionnelle en Maintenance et Réseau informatique.

RESUME

Ce mémoire est réalisé dans le cadre du projet de modernisation du réseau des établissements et facultés de l’Université de Lomé. Ce projet a pour objectif la conception et le déploiement d’une nouvelle architecture réseau dans les établissements et facultés de ladite université. Cette architecture réseau offrira un niveau de disponibilité, de sécurité et de fluidité du trafic adapté aux besoins en termes de données revues, traitées, envoyées par différents établissements.

Notre travail a consisté â étudier l’architecture réseau de l’Ecole Supérieure des Techniques Biologiques et Alimentaires (ESTBA), de la Faculté des Sciences de la Santé (FSS) et celle de l’Ecole des Assistants Médicaux (EAM), â identifier les manquements dans ces trois réseaux et â proposer une architecture réseau répondant aux besoins. Ce mémoire discute également des attaques possibles sur les réseaux locaux ainsi que des mesures de sécurité permettant de contenir ces attaques.

ABSTRACT

This memory is produced as part of the project to modernize the network of institutions and faculties of the University of Lomé. This project aims at designing and deploying a new network architecture in the institutions and faculties of this university. This network architecture will offer a level of availability, security and fludity of traffic adapted to the needs in terms of data received, processed, sent by different institutions.

Our work consisted of studying the network architecture of "Ecole Supérieure des Techniques Biologiques et Alimentaires (ESTBA)", the "Faculté des Sciences de la Santé (FSS)" and the "Ecole des Assistants Médicaux (EAM)", to identify the failiures in these three networks and to propose a network architecture answering the needs. This memoir also discusses possible attacks on local networks as well as security measures to contain these attacks.

LISTE DES TABLEAUX

Tableau 1: Tableau récapitulatif des données recueillies â la FSS

Tableau 2 : Tableau récapitulatif des données recueillies â la FSS

Tableau 3 : Modèle OSI

Tableau 4 : Ethernet standard

Tableau 5 : Ethernet fin

Tableau 6 : 10BaseT

Tableau 7 : 10BaseF

Tableau 8 :100BaseT

Tableau 9 : 100BaseFX

Tableau 10 : 1000BaseLX

Tableau 11 : 1000BaseSX

Tableau 12 : 1000BaseCX

Tableau 13 : 1000BaseT

Tableau 14 : Devis câblage FSS

Tableau 15 : Devis câblage EAM

Tableau 16 : Devis câblage ESTBA

Tableau 17 : Proposition d'adressage IP

LISTE DES FIGURES

Figure 2. 1 : Architecture réseau existante de la FSS

Figure 2. 2 : Architecture réseau existante de l'ESTBA

Figure 2. 3 : Architecture réseau existante de l'EAM

Figure 2. 4 : Intérieur du coffret informatique de l’EAM

Figure 3. 1: Personal Area Network (PAN)

Figure 3. 2 : Local Area Network (LAN)

Figure 3. 3 : Metroplitan Area Network

Figure 3. 4 : Wide Area Network (WAN)

Figure 3. 5 : Différents types de réseau selon la distance

Figure 3. 6 : Topologie en bus

Figure 3. 7 : Topologie en étoile

Figure 3. 8 : Topologie en étoile étendue

Figure 3. 9 : Topologie en anneau

Figure 3. 10 : Topologie maillée

Figure 3. 11 : Modèle TCP/IP

Figure 3. 12 : Câble coaxial

Figure 3. 13 : Paire torsadée

Figure 3. 14 : Câble otique

Figure 4. 1 : Nouvelle architecture réseau FSS

Figure 4. 2 : Plan de câblage de la FSS

Figure 4. 3 : Nouvelle architecture réseau EAM

Figure 4. 4 : Plan de câblage EAM

Figure 4. 5 : Nouvelle architecture réseau ESTBA

Figure 4. 6 : Plan de câblage ESTBA

GLOSSAIRE

AAA : Authentication Authorization Accounting

ACL : Access Control List

ANSI : American National Standard Institute

ARP : Address Resolution Protocol

BNC : Bayonet Neill-Concelman connector

CIC : Centre Informatique et de Calcul

CIP : Cellule d’Information Pédagogique

CSMA/CA : Collision Sense Multiple Access with Collision Avoidance

CSMA/CD : Collision Sense Multiple Access with Collision Detection

DWDM : Dense Wavelength Division Multiplexing

EAM : Ecole des Assistants Médicaux

EIA : Electronic Industries Alliance

EIISI : Équipe technique mixte établie et ayant pour mission d’intervenir â la suite d’un incident de sécurité et, s’il y a lieu, de solliciter des ressources externes en vue de résoudre ou de contenir l’incident et de rétablir la situation.

ESTBA : Ecole Supérieure des Techniques Biologiques et Alimentaires

FOIRL : Fiber-Optic Inter-Repeater Link

FSS : Faculté des Sciences de la Santé

FTP : Foiled Twisted Pair

ICMP : Internet Control error Message Protocol

IDS : Intrusion Detection System

IEEE : Institute of Electrical and Electronic Engineers

IGMP : Inter Group Message Protocol

IP : Internet Protocol

IP sec : Internet Protocol security

IPX : Inter network Packet Exchange

ISO : International Organization for Standardization LAN : Local Area Network

MAC : Media Access Control

MAN : Metropolitan Area Network

NDP : Neighbor Discovery Protocol

OSI : Open System Interconnection PAN : Personal Area Network

PC : Personal Computer

PDA : Personal Digital Assistant

RADIUS : Remote Authentication Dial-In User Service RARP : Reserve Address Resolution Protocol

RIP : Routing Information Protocol

SEND : Secure Neighbor Discovery

SMNP : Simple Mail Transfer Protocol

SNMP : Simple Network Management Protocol

SPAN : Switched Port Analyser

SPX : Sequenced Packet Exchange

SSH : Secure Shell

SSTP : Shielded and Shielded Twisted Pair

STRG : Spanning Tree Root Guard

TACAS : Terminal Access Controller Access-Control System

TCP : Transmission Control Protocol

TIA : Telecommunication Industry Association

TIC : Technologie de l’Information et de la Communication

UDP : User Datagram Protocol

UL : Université de Lomé

UPS : Uninterruptible Power Supply UTP : Unshielded Twisted Pair VoIP : Voice over IP VPN : Virtual Private Network WAN : Wide Area Network WPA : Wi-Fi Protected Access WEP : Wired Equivalent Privacy Wi-Fi : Wireless Fidelity

WLAN : Wireless Local Area Network

INTRODUCTION GENERALE

Depuis l'avènement des TICs, entendons par la Technologies de l'Information et de la Communication, les données traitées sont devenues plus conséquentes et plus diversifiées. Ce qui a accru la quantité de travail qu'une organisation pouvait effectuer en un laps de temps donné. En meme-temps que l'outil principal au creur de cette évolution fulgurante, l'ordinateur voyait ses performances augmenter, les équipements permettant leur interconnexion et les échanges de données devaient s'adapter dans le but de mieux gérer l'énorme flux de données. De ce fait il existe un lien étroit entre la capacité d'un réseau informatique et le besoin en termes d'échange de données dans une structure. Ce qui oblige les entreprises, universités et autres a disposer d'une infrastructure informatique répondant a leurs besoins.

Pour pouvoir faire face aux défis auxquels elle est confrontée sur le plan national comme international l'Université de Lomé doit améliorer le réseau informatique des établissements qui la constituent.

C’est dans cette optique que le projet « Etude et conception d’une nouvelle architecture réseau pour les établissements et facultés de l’Université de Lomé : Cas de la FSS, l'ESTBA et l'EAM » nous a été assigné. Ce projet nous a été confié dans le cadre de notre stage de fin de formation en Licence Informatique.

Partant d’une étude de l’existant du réseau de la FSS, de l’EAM et de l’ESTBA et des critiques sur ces existants, des solutions seront proposées pour corriger les insuffisances qu’aura révélé l’étude de ces trois réseaux.

Chapitre 1 : PRESENTATION DU CADRE D’ETUDE ET DE STAGE : Le Centre Informatique et de Calcul (CIC) de l’Université de Lomé

1.1 Introduction

Ce chapitre introductif a pour but de présenter notre centre de formation qui est au meme moment notre cadre de stage.

1.2 Centre de formation et de Stage : Centre Informatique et de Calcul (CIC)

Le Centre Informatique et de Calcul (CIC) est notre établissement de formation. Il a su a travers le corps enseignant et tout le personnel administratif nous transmettre les connaissances de base pour l’élaboration de ce projet de fin de formation.

1.2.1 Présentation1

Le Centre Informatique et de Calcul (CIC) est un établissement et un centre de ressources de l’Université de Lomé. Créé par arreté N°67/MENRS du 26 Septembre 1988, le CIC apporte non seulement un appui logistique en informatique aux établissements et â l’administration de l’Université de Lomé mais offre également un cadre pour la formation informatique. Situé dans la zone sud de l’Université de Lomé, le Centre Informatique et de Calcul fait face â la Direction des Affaires Académiques et de la Scolarité (DAAS).

1.2.2 Historique

Le CIC a été créé en 1988 avec la mission d’apporter un appui logistique et technique en informatique aux différentes écoles, facultés et aussi â l’administration de l’Université de Lomé et de former des cadres supérieurs en informatiques. Le CIC hébergeait le Centre inter Africain de Formation a la Maintenance des Equipements Micro-informatiques (CAFMICRO) qui offrait une formation POST-DUT aux techniciens supérieurs en maintenance informatique. En 1995, une filière DUT en informatique destinée a former des techniciens supérieurs en informatique a été créée.

Avec l’avènement du système LMD (Licence-Master-Doctorat) en2009, le CIC forme désormais ses étudiants dans les filières « Maintenance et Réseaux informatiques » et « Génie Logiciel », une formation a la fin de laquelle un diplome de licence professionnelle leurs est fourni.

Tout récemment en mars 2016 un master international en informatique en partenariat avec l’université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM)a été ouvert.

1.2.3 Activités

Le CIC abrite en son sein :

- L’académie CISCO pour la formation et la preparation du CCNA (CISCO Certified Network Associate) ;
- Le Centre Virtuel Africain (CVA) ouvert aux enseignants pour le partage des cours en ligne
- Le projet Pan Africain e-Network, un programme de télé-enseignement en partenariat avec quatre (04) universités Indiennes dont les universités de Madras, Delhi, Amity International et Birla Institute of Technology and Science (BITS) pour des formations en Master en informatique, des MBA, des certifications en comptabilités et en électronique.

Le CIC est aussi le siège du Réseau national d’Education et de Recherche (TogoRER) qui vise â regrouper tous les établissements d’enseignement supérieur du Togo en vue de leur offrir des services TIC et internet.

1.2.4 Organisation administrative^]

Le Centre Informatique et de Calcul dépend de la présidence de l’ université de Lomé et est dirigé par un directeur assisté d’un directeur adjoint.

La structure administrative est composée de :

- L’assemblée d’établissement ;
- La Commission Scientifique et Pédagogique (CSP) ;
- La Direction ;
- Le Collège des Chefs de division ;
- Le Service des examens ;
- La Cellule d’information Pédagogique (CIP) ;
- La Commission des finances et du budget ;
- La Cellule Assurance Qualité.

Le CIC dispose actuellement de quatre (04) divisions :

Division Etude en charge de la formation universitaire au grade Licence et Master.

S Division Systeme d’information chargée de l’étude, de la conception, de la mise en reuvre de la gestion du système d’information global de l’Université de Lomé.

S Division Maintenance et Réseaux informatiques chargée de la maintenance des équipements informatiques de l’Université de Lomé, de la mise en reuvre des programmes d’assemblage de micro-ordinateurs initiés par le CIC, de la realisation des différentes études nécessaires â l’informatisation de toutes les entités de l’Université de Lomé en collaboration avec les autres divisions.

S Division Développement chargée des études informatiques nécessaires â l’informatisation des différentes entités de l’Université de Lomé, de la conception et du développement des applications informatiques et de la maintenance des logiciels développés.

1.2.5 Offres de formation

Le Centre Informatique et de Calcul offre, dans le domaine des Sciences et Technologie (ST), deux parcours au grade Licence :

- Licence Professionnelle en informatique, Spécialité Génie Logiciel ;
- Licence professionnelle en informatique, Spécialité Maintenance et Réseaux Informatiques.

Le CIC offre également en Co-diplome avec l’Université de Technologie de BelfortMontbéliard (UTBM) de France, une formation en Master informatique :

- Master informatique, Spécialité Génie Logiciel ;
- Master informatique, Spécialité Systèmes et Réseaux.

En dehors de ces deux principales formations, le CIC forme â la préparation au CISCO Certified Network Associate (CCNA).

L’accès â la formation en Licence au CIC est conditionné â la réussite au concours d’entrée ouvert aux titulaires du diplome de Baccalauréat, séries C, D, E ou équivalant avec un excellent niveau en mathématiques.

1.3 Conclusion

Basé â l’Université de Lomé depuis septembre 1988 le Centre Informatique et de Calcul offre une formation en sciences de la technologie. Nous ayant ouvert ses portes d’entrée en octobre 2015 entant que centre de formation et plus tard en mai 2018 entant que cadre de stage le CIC, â travers son corps enseignant et personnel administratif a su nous transmettre des connaissances aussi bien en théorie qu’en pratique et â nous préparer pour une future vie professionnelle.

Chapitre 2 :

PRESENTATION DU PROJET

2.1 Introduction

Une parfaite connaissance du sujet aide â déterminer la portée du projet et celle de la solution â implémenter. Il s’avère indispensable de disposer d’un ensemble d’informations sur l’infrastructure informatique existante afin de déceler ses points forts et ses insuffisances. Ces informations vont en grande partie affecter les décisions que nous prendrons dans le choix de la solution et de son déploiement. En partant de l’étude de l’existant, nous listerons les manquements dans cet existant, définirons le contexte de notre projet et dégagerons la problématique de ce dernier.

2.2 Etude et critique de l’existant

La Faculté des Sciences de la Santé, l’Ecole des Assistants Médicaux ainsi que l’Ecole Supérieure des Techniques Biologiques et Alimentaires disposent d’un réseau informatique. Nous avons effectué une enquete par questionnaire se trouvant en annexe 1 auprès d’un échantillon de personnel dans chacun de nos trois établissements. Sur vingt et un (21) réponses obtenues, dix-sept soit 80,97estiment une lenteur dans le traitement des données, 12 soit 57,14 affirment avoir besoin de la vidéoconférence pour leurs réunions et 9 soit 42,87 affirment se partager des fichiers entre eux par support amovible.

A la recherche de réponses â ses besoins nous avons procédé â une étude du réseau informatique de ces trois établissements.

2.2.1 Faculté des Sciences de la Santé (FSS)

2.2.1.1 Réseau informatique de la FSS

Le réseau de la Faculté des Sciences de la Santé est un réseau Ethernet commuté â 100 Mbps, con^u essentiellement sur une topologie en étoile. En effet, les terminaux du réseau sont interconnectés au travers d’un commutateur TP-LINK FastEthernet de 24 ports servant de média d’interconnexion. Ce commutateur est directement connecté â un commutateur Cisco catalyst 2960 de 48 ports sur lequel sont créés des VLANs dont chacun correspond au réseau d’un établissement. Du CIC, la fibre monomode débouche sur un commutateur Huawei de 24 ports. De ce switch sont alors tirés des câbles â paire torsadée de catégorie 5 et 5 E vers un commutateur TP-Link FastEthernet de 24 ports. Un panneau de brassage également présent dans le coffret est relié au commutateur. Le média de transmission utilisé est la paire torsadée. Le standard SSTP catégorie 5 et 5E est utilisé pour raccorder le commutateur au panneau de brassage. Celui utilisé dans les bureaux présente une variété : le SSTP catégorie 6 est utilisé dans le bureau du chef des services administratifs et dans le bureau comptabilité ; le UTP catégorie 6 dans le bureau du vice doyen, le bureau audio-visuel, catégorie 5 dans le bureau calcul des heures d’enseignement, le bureau du 2eme vice doyen. Le secrétariat général quant a lui utilise le FTP catégorie 6. Les prises réseaux utilisées dans les bureaux sont des RJ45 encastrées.

Le tableau suivant récapitule les informations recueillies sur le site de la FSS :

Tableau 1: Tableau récapitulatif des données recueillies a la FSS

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

2.2.1.2 Matériel informatique de la FSS

Les matériels informatiques dont dispose la Faculté des Sciences de la Santé sont :

- Quatre commutateurs TP-LINK FastEthernet, un de 24 ports qui est le nreud principal et trois (03) autres de 5 ports dans les bureaux du 1er, 2eme vice-doyen et du secretaire général
- 13 ordinateurs de bureau
- Des scanners et imprimantes réseaux.

2.2.1.3 Critique de l’existant de la FSS

Au cours de notre étude sur tout le site, nous avons constaté au niveau du réseau informatique (le câblage, le débit de la connexion sur certain site) ce qui suit :

- Limite de la bande passante de transmission a 100 Mbits/s ;
- Absence de câblage dans les salles de cours ne permettant pas aux enseignants d’avoir accès â internet pendant une séance de travaux pratiques ou de cours dans l’optique de montrer des compléments a ses étudiants ;
- Absence d’un serveur de partage de fichiers pouvant permettre l’échange de fichiers entre agents ;
- Le manque de prise réseau dans certains bureaux et la présence des prises réseaux défaillantes dans d’autres ;
- Les goulottes qui sont endommagées ;
- Des câbles trainant a meme le sol faute du mauvais état des goulottes ;
- Des commutateurs cascadés exposant donc le réseau a des tempetes de diffusion.

2.2.2 Ecole Supérieure des Techniques Biologiques et Alimentaires (ESTBA)

2.2.2.1 Réseau informatique de l’ESTBA

Le réseau de l’Ecole Supérieure des Techniques Biologiques et Alimentaire est également un réseau Ethernet commuté a 100 Mbps, con^u aussi sur une topologie en étoile. Tout comme la FSS, certains bureaux de ladite école ne sont pas câblées pour permettre aux occupants de travailler avec les autres personnels. Le média de connexion utilisé est la paire torsadée de type FTP catégorie 6 avec le standard 568B. L’ESTBA, tout comme la FSS est dans un VLAN unique créé â partir d’un commutateur Cisco catalyst 2960 de 48 ports depuis le Centre Informatique et de Calcul. La connexion arrive sur un commutateur TP-Link de 24 ports qui est relié a un panneau de brassage. Le secretariat dispose également pour ces 3 postes d’un switch Link-Activity de 5 ports raccordé au switch principal. Un switch TP-Link de 24 ports est prévu pour alimenter la salle informatique qui est en aménagement.

Le tableau suivant récapitule les informations recueillies sur le site de l’ESTBA :

Tableau 2 : Tableau récapitulatif des données recueillies â la FSS

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Figure 2. 2 : Architecture réseau existante de l'ESTBA

2.2.2.2 Matériel informatique de l’ESTBA

L’Ecole Supérieure des Techniques Biologiques Alimentaires ne possède qu’une fine quantité de matériel informatique. On distingue :

- Un commutateur HUAWEI modèle S5700-28P-PWR-LI-AC de 8 ports Ethernet qui sert de nreud pour les différentes machines du réseau local ;
- Un commutateur TP-LINK qui dessert la salle informatique ;
- Un commutateur Link-Activity de 5 ports placé au secretariat ;
- 8 ordinateurs de bureau ;
- Des câbles â paire torsadée de type FTP catégorie 6 de standard 568B ;
- Des imprimantes réseaux et scanners.

2.2.2.3 Critique de l’existant de l’ESTBA

Suite â notre visite effectuée sur les sites de l’ESTBA nous avons relevé quelques maux dont souffre le réseau de ladite école.

Le câblage réalisé â l’ESTBA est incomplet. Certains bureaux de ladite Ecole sont les bureaux qui n’ont pas été câblés et donc ne disposent pas de prises réseau. Ainsi étant, il est donc difficile voire impossible de se connecter filairement â Internet ; ce qui rend compliquée la communication. Ici également les salles de cours ne sont pas câblées ne permettant pas aux enseignants d’avoir accès â Internet pendant une séance de travaux pratiques ou de cours dans l’optique de montrer des compléments â ses étudiants. Le secretariat fait preuve d’un déficit en prise réseau d’ou il a fallu utiliser un autre commutateur (Link-Activity 5ports). Cela augmente le nombre d’équipement du réseau, favorise les tempetes de broadcast. Le réseau de l’ESTBA ne dispose d’aucun controle d’accès. Ceci laisse libre cour aux potentiels attaques et vols d’informations dont peuvent etre victimes les ordinateurs presents dans le réseau. On note l’absence d’un serveur de partage de fichiers pour l’échange de documents entre agents. Le réseau ne dispose d’aucun onduleur (UPS) pour pallier les coupures de courant et stabiliser la tension électrique. Cela expose au risque qu’une importante information en cours de traitement soit brusquement interrompue â cause d’une panne électrique ou d’un délestage.

2.2.3 Ecole des Assistants Médicaux (EAM)

2.2.3.1 Réseau Informatique de l’EAM

Du centre informatique et de Calcul, la fibre monomode arrive sur un tiroir optique placé dans un coffret â l’étage de l’EAM. Du tiroir optique la connexion débouche sur le module ou convertisseur qui convertit le signal lumineux de la fibre en signal électrique. Le signal converti arrive sur le commutateur NETIS ST3108GS 8 ports qui dispatche la connectivité internet vers les différentes salles. Nous notons également dans le coffret, la presence d’un second convertisseur mis pour convertir le signal lumineux â destination du campus nord.

Voici représentée â la figure suivante l’architecture réseau actuelle de l’Ecole des Assistants Médicaux (EAM)

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Figure 2. 3 : Architecture réseau existante de l'EAM

2.2.3.2 Matériel informatique de l’EAM

En termes d’équipements informatiques dont dispose l’Ecole des Assistants Médicaux on distingue :

- Un commutateur NETIS ST3108GS de 24 ports Ethernet qui sert de nmud central pour les différentes machines du réseau local ;
- 2 modules ou convertisseurs pour la conversion du signal lumineux en électrique ;
- Un panneau de brassage de 8 ports ;
- Des câbles a paire torsadée catégorie 5 pour le raccordement des équipements divers ;
- 4 ordinateurs de bureau ;
- Une imprimante simple.

2.2.3.3 Critique de l’existant de l’EAM

La première remarque porte sur le type de média de connexion. Le média de transmission utilisé est la paire torsadée de catégorie 5. Le problème qui se pose est celui de la bande passante qui est limitée â 100 Mbits/s du fait de l’utilisation d’un câble â paire torsadée de catégorie 5.

« La direction de l’Ecole de Assistants Médicaux de l’UL est hors campus, située au sein du C.H.U.S.O. Le travail par courriel avec les autres établissements de l’UL pose des problèmes de connexion internet qui n’existe pas » a soulevé le Directeur de ladite Ecole.

Aussi, la prise réseau placée dans la salle servant de bureau au responsable de la bibliothèque n’est pas fonctionnelle.

La grande salle servant de salle de conférence quant â elle ne dispose pas de prises réseaux.

La figure suivante montre l’intérieur du coffret informatique de l’EAM :

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Figure 2. 4 : Intérieur du coffret informatique de l’EAM

2.3 Contexte

La performance d’un système d’information d’une entreprise est d’une importance capitale pour son efficacité et son fonctionnement.

Un système d’information est un ensemble organisé de ressources, lesquelles peuvent etre des personnes, des données, des activités ou des ressources matérielles en général. Ces ressources interagissent entre elles pour traiter l’information et la diffuser de fa?on adéquate en fonction des objectifs d’une organisation^]. Le système d’information permet â l’entreprise d’identifier, collecter et diffuser les besoins d’information des différentes activités. Il permet â l’entreprise de réduire les couts de la collecte et du traitement de l’information. Grâce au système d’information les entreprises arrivent â partager les informations entre les services et les personnels, â rechercher et â développer de nouvelles idées. Un système d’information dont le système informatique en particulier le réseau n’est pas performant ne pourra que partiellement répondre aux besoins exprimés par les utilisateurs.

2.4 Problématique

Afin de faciliter le partage des informations (images, textes, sons, vidéos, ...), des ressources matérielles (disques ou stockage, imprimantes, .) et logicielles (applications), en interne comme en externe chaque structure doit disposer d’un réseau informatique. Les universités et institutions ne sont pas du reste. La Faculté des Sciences de la Santé, l’Ecole des Assistants Médicaux et l’Ecole Supérieure des Techniques Biologiques et Alimentaires disposent pour certains de leurs bureaux un câblage réseau mais avec des équipements réseau de performance limitée. Avec l’augmentation de leur personnel au fil des ans, ces établissements se sont vite rendu compte qu’ils ont atteint des limites de la capacité de leur réseau. Les limites se situent â plusieurs niveaux notamment en termes de fluidité du réseau c’est-â-dire latence dans l’écoulement des informations, en termes de disponibilité du réseau. En effet tous les agents desdits établissements n’ont pas accès â une connexion internet.

C’est donc pour offrir un accès internet â tous ses personnels et leurs permettre d’etre plus productif dans leurs diverses tâches que le thème : « Etude et conception d’une nouvelle architecture réseau pour les établissements et facultés de l’Université de Lomé : Cas de la FSS, de l’ESTBA et de l’EAM » nous a été confié.

Notre préoccupation se résumera autour des questions suivantes :

- Quels équipements nous permettront d’avoir une optimale bande passante sur ces réseaux ?
- Comment garantir la confidentialité et l’intégralité au sein de ces réseaux ?
- Quelle architecture réseau répondra au mieux aux besoins exprimés ?

2.5 Intéret du sujet

Aujourd’hui, le monde se développe avec la technologie et surtout avec l’informatique ou entreprise, université quelle que soit sa taille a besoin d’outils informatique afin d’améliorer son rendement. Notre sujet servira done de repère a toute organisation ayant la soif de performer son travail et d’augmenter sa production.

2.6 Objectifs du sujet

Cette étude a pour but d’améliorer le traitement de l’information de la FSS, de l’EAM et de l’ESTBA ; réduire de fa?on optimale l’utilisation du papier â travers la dématérialisation, renforcer le caractère confidentiel de l’information. Notre projet vise donc :

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

2.8 Méthodologie de travail

Afin d’obtenir des informations pertinentes pour notre projet dans le but de proposer une architecture réseau vraiment adaptée aux besoins de nos établissements, nous avons effectué une enquete dans chacune de nos facultés et procédé a un dépouillement pour dégager les aspects liés au problème dans les réseaux de nos trois établissements.

2.9 Conclusion

Ce chapitre nous a permis de comprendre le thème, ses objectifs et d’appreter les solutions possibles. L’étude du réseau de la FSS, de l’EAM et de l’ESTBA nous a permis de comprendre l’architecture de ces réseaux. En effet grâce a cette étude nous avons pu critiquer cette architecture réseau, suggérer quelques solutions et proposer une nouvelle architecture réseau pour ces 3 établissements.

[...]

Fin de l'extrait de 82 pages

Résumé des informations

Titre
Etude et conception d’une nouvelle architecture réseau pour les établissements et facultés de l’Université de Lomé
Note
15.70
Auteur
Année
2019
Pages
82
N° de catalogue
V935477
ISBN (ebook)
9783346264206
ISBN (Livre)
9783346264213
Langue
Français
mots-clé
Réseau informatique, cablage, architecture réseau
Citation du texte
Kodjo Edem Agossou (Auteur), 2019, Etude et conception d’une nouvelle architecture réseau pour les établissements et facultés de l’Université de Lomé, Munich, GRIN Verlag, https://www.grin.com/document/935477

Commentaires

  • Pas encore de commentaires.
Lire l'ebook
Titre: Etude et conception d’une nouvelle architecture réseau pour les établissements et facultés de l’Université de Lomé



Télécharger textes

Votre devoir / mémoire:

- Publication en tant qu'eBook et livre
- Honoraires élevés sur les ventes
- Pour vous complètement gratuit - avec ISBN
- Cela dure que 5 minutes
- Chaque œuvre trouve des lecteurs

Devenir un auteur