Le langage des schizophrènes. Qu'y a-t-il de faux?


Texte Universitaire, 2020

27 Pages


Résumé ou Introduction

Schizophrénie; un mot allemand mondial pour une confusion mentale dans presque toutes les langues du monde, schizophrénie la grande insaisissable, comme on dit. Dans cette conférence, vous apprendrez comment elle peut être saisie en toute sécurité. On dit presque toujours que le psychiatre allemand Emil Kraepelin (1899) a été le premier à la décrire. Ceci n‘est pas correcte. Au contraire, son histoire peut remonter aux tout premiers débuts des Lumières, uniquement sous un nom différent (Irresein). Mes remarques s‘appuient sur cela.

Les examens présentés ici remontent au début de ma pratique en psychiatrie, époque où l’on avait, à certains égards, les yeux plus ouverts que ce ne fut le cas plus tard. À cette époque, alors que je m’occupais parfois d’un patient des heures durant, et que je ne savais toujours pas comment je devais comprendre ce qu’il me disait, il arrivait souvent qu’un collègue plus âgé passât par hasard et que, après avoir posé quelques questions au malade, il acquît très vite la certitude que ce malade souffrait de schizophrénie. Et lorsque je demandais alors comment il en était arrivé à cette conclusion, je recevais des réponses qui ne me permettaient pas d’avancer. Alors qu’est-ce que c’est singulier, bizarre, il avait l’esprit à l’envers et si incohérent, il donnait tout simplement une impression «schizo« ou «phrène«. Et si je désirais des détails plus précis, on me répondait que dans ce domaine, l’expérience était justement ce qui me manquait ; l’expérience. Ce qui m’inquiétait encore plus était le fait que les collègues »connaisseurs«. se mettaient très rapidement d’accord entre eux, à quelques exceptions près.

Lorsque j’ai reçu l’invitation à la conférence d’aujourd’hui, j’ai hésité un certain temps pour réfléchir quelle partie de mon travail actuel je pourrais présenter ici. Malgré quelques hésitations je me suis décidé pour le thème du langage ou plutôt de textes des schizophrènes, parce que cela m’occupe le plus en ce moment. Ces hésitations reposent sur le fait que je doive à cette occasion utiliser une méthodologie critique-herméneutique, qui est étrangère au médecin, en raison de son champ d’expérience habituel et que j’ai développée moi-même, pour ce travail, dans cette forme particulière. Cette méthodologie, qui n’a rien à voir avec les sciences naturelles, peut paraître, à prime abord, totalement non scientifique, à un médecin ou une autre personne non-préparée.

Résumé des informations

Titre
Le langage des schizophrènes. Qu'y a-t-il de faux?
Université
University of Cologne  (Psychiatrie und Psychotherapie)
Auteur
Année
2020
Pages
27
N° de catalogue
V997890
ISBN (ebook)
9783346370891
ISBN (Livre)
9783346370907
Langue
Français
mots-clé
schizophrénie textes linguistiques analysés
Citation du texte
Prof. Dr. med. Dr. h.c. Uwe H. Peters (Auteur), 2020, Le langage des schizophrènes. Qu'y a-t-il de faux?, Munich, GRIN Verlag, https://www.grin.com/document/997890

Commentaires

  • Pas encore de commentaires.
Lire l'ebook
Titre: Le langage des schizophrènes. Qu'y a-t-il de faux?



Télécharger textes

Votre devoir / mémoire:

- Publication en tant qu'eBook et livre
- Honoraires élevés sur les ventes
- Pour vous complètement gratuit - avec ISBN
- Cela dure que 5 minutes
- Chaque œuvre trouve des lecteurs

Devenir un auteur