Aperçu sur la fumigation à base de plantes médicinales dans le contexte du nouveau coronavirus (COVID-19)


Essai Scientifique, 2021

16 Pages


Extrait

Contenu

Résumé

Abstract

Introduction

A propos de la fumigation
Définition

Cas de la Vapeur
Aspect pratique
Aspect médicinal

Conclusion

Références

Résumé

En médecine, comme dans d’autres sciences, la nature reste pour l’homme la première source d’inspiration pour déduire des lois et des protocoles de soins. Même si ces déductions ne sont pas théorisées dans les sociétés traditionnelles, elles sont néanmoins préservées sous le vocable de savoir-faire local. Celui-ci englobe la médecine naturelle ou le «savoir-soigner» traditionnel que l’Organisation Mondiale de la Santé soutient lorsque la pratique en question est scientifiquement fondée. C’est ainsi que la Chine dont la médecine traditionnelle est mondialement connue, reconnue mais surtout enseignée, 90 % des patients atteints par le nouveau coronavirus (COVID-19) sont traités par la médecine traditionnelle en combinaison avec la médecine conventionnelle, parfois après échec de cette dernière. Parmi les protocoles sanitaires alors utilisés figure la désinfection par fumigation. En réalité, la fumigation à base de plantes à des fins médicinales, de croyances spirituelles et autres est une pratique qui se confond avec l’histoire de l’humanité. Mais elle est peu étudiée. Le but de la présente communication est de présenter un aperçu sur la fumigation à base de plantes médicinales (ou simplement fumigation) dans le contexte de l’actuelle pandémie du COVID-19 en se servant pour cela des dernières publications sur le sujet.

Mots clés:, Désinfection, fumigation, inhalation, nouveau coronavirus (COVID-19), plante médicinale.

Abstract

In medicine, as in other sciences, nature remains for humans the primary source of inspiration for deducing laws and treatment protocols. Even if these deductions are not theorized in traditional societies, they are nevertheless preserved under the name of local know-how. This encompasses the traditional medicine that the World Health Organization supports when the practice in question is scientifically founded. Thus, in China, whose traditional medicine is known worldwide, recognized but above all taught, 90% of patients with the new coronavirus (COVID-19) are treated by traditional medicine in combination with conventional medicine, sometimes after failure of the latter. Among the sanitary protocols then used is disinfection by fumigation. In fact, herbal fumigation for medicinal purposes, spiritual beliefs and others is interlinked with the human history. But it is little studied. The aim of this communication is to provide an overview on medicinal plants-based fumigation medicinal (or simply fumigation) in the context of the current pandemic of COVID-19 using the latest publications on the subject.

Keywords: Disinfection, fumigation, inhalation, novel coronavirus (COVID-19), medicinal plant.

Introduction

En médecine, comme dans d’autres sciences, la nature reste pour l’homme la première source d’inspiration pour déduire des lois et des protocoles de soins. Même si ces déductions ne sont pas théorisées dans les sociétés traditionnelles, elles sont néanmoins préservées sous le vocable de savoir-faire. Celui-ci englobe la médecine naturelle ou le « savoir-soigner » traditionnel que l’Organisation Mondiale de la Santé soutient lorsqu’il est scientifiquement fondé 1. C’est ainsi que la Chine dont la médecine traditionnelle est mondialement connue, reconnue mais surtout enseignée, 90 % des patients atteints par le coronavirus sont traités par la médecine traditionnelle en combinaison avec la médecine conventionnelle, parfois après échec de cette dernière 2. En fait, l’urgence sanitaire a poussé les chercheurs

à explorer au maximum les substances thérapeutiques naturelles lesquelles forment la trame de la médecine traditionnelle chinoise 3.

Dans le cas du traitement des infections respiratoires, le phénomène de résistance aux médicaments incite les chercheurs à développer de nouveaux composés thérapeutiques plus efficaces, les composés naturels représentant à ce propos une alternative de choix 4. De plus, l’intérêt pour les médecines alternatives sûres et naturelles ne cesse d’augmenter en raison des préoccupations des consommateurs concernant la toxicité des produits chimiques de synthèse 5. Dans cet ordre d’idées, l'utilisation d'extraits aromatiques ou de fumées de plantes est un processus courant en médecine traditionnelle 4. Ce qui est aussi intéressant de noter comme avantage de cette forme de traitement est l'effet direct de ces molécules volatiles sur les voies respiratoires 4.

Dans le cas des huiles essentielles, des auteurs mettent en garde contre la dangerosité de certains produits du commerce 6. En revanche, d’autres chercheurs soulignent la faible toxicité comme justement un des avantages des huiles essentielles contenues dans les produits naturels 4. Enfin, il semble que la toxicité est fonction du type de produits chimiques présents dans les huiles essentielles et de la formation de différents types de radicaux à différentes conditions comme la présence ou l’absence de la lumière 5.

Concernant la combustion des plantes à des fins médicinales et surtout de désinfection du milieu ambiant, peu d’études sont disponibles dans la littérature scientifique. Ceci dit et comme pour les vapeurs, l’inhalation des fumées issues de la combustion de plantes médicinales sélectionnées est largement utilisée dans la médecine traditionnelle 7. En rapport avec la propagation du COVID-19 en Afrique du Sud, une étude ethnobotanique réalisée donc très récemment relève que malgré la disponibilité de rapports très documentés sur l'utilisation de plantes d'Afrique australe pour traiter les maladies virales respiratoires, le domaine est mal exploré par la communauté scientifique à des fins de vérification et de validation 8. Dans cette même étude, les auteurs ont relevé plus d’une dizaine de plantes utilisées contre les infections grippales sous forme d’inhalation de fumées. Cette pratique est aussi pratiquée dans certains endroits de Kabylie (c’est le cas partout en Algérie et en Afrique du nord où la procédure est désignée par avekher, lebkhoor…) où nous avons recueilli quelques témoignages sur l’inhalation, entre autres, de fumées de pédoncules et de peaux de gousses d’ail sec pour traiter les infections grippales. Notons que des préparations à base de plantes contre les maladies respiratoires ont été vendues dans les pharmacies avant qu’elles ne soient retirées du marché en 1992 9.

En principe toutes les plantes odorantes peuvent convenir pour la fumigation. Toutefois, la composition chimique qualitative et quantitative des vapeurs et des fumées produits dépend de la nature de chaque plante et des conditions de réalisation de la fumigation.

Pour éviter tout amalgame, il est utile dès à présent de distinguer les fumées aromatiques et médicinales des fumées toxiques qui se dégagent du brûlage non contrôlé des décharges sauvages, véritables nids à poisons. Aberration à laquelle il est urgent d’apporter une solution. A ce propos, même en Europe, où l’éveil des citoyens sur la protection du cadre de vie est de mise, la mortalité pour cause de COVID-19 est en corrélation positive avec le niveau de pollution lequel varie d’une région à l’autre 10.

Le but de la présente communication est de présenter un aperçu sur fumigation à base de plantes médicinales dans le contexte de l’actuelle pandémie du nouveau coronavirus en se servant pour cela des dernières publications sur le sujet.

A propos de la fumigation

Définition

Le dictionnaire de l’Académie française définit deux sens pour la fumigation:

i) Action d’exposer à la fumée ou à la vapeur de certaines substances chimiques des objets, des lieux que l’on veut désinfecter, assainir.
ii) Procédé thérapeutique consistant à exposer certaines parties du corps à la fumée ou à la vapeur de substances médicamenteuses, ou à faire respirer ces vapeurs, ces fumées au malade.

Dans la médecine indienne (l’ayurvéda), on retrouve la même définition juste qu’à la place des substances chimiques on parle de formulations pharmaceutiques définies c’est à dire à base d’herbes, de produits d'origine animale (peau, cheveux, os, corne, etc.) et de minéraux 11. En réalité, la fumigation à base de plantes à des fins médicinales, de croyances spirituelles et autres est une pratique qui se confond avec l’histoire de l’humanité et qui se perpétue de nos jours.

Certes, les processus de formation de fumées et de vapeurs ne sont pas régis par les mêmes principes physico-chimiques mais il s’agit dans les deux cas de matières à l’état gazeux se caractérisant par un fort pouvoir de diffusion.

[...]

Fin de l'extrait de 16 pages

Résumé des informations

Titre
Aperçu sur la fumigation à base de plantes médicinales dans le contexte du nouveau coronavirus (COVID-19)
Auteur
Année
2021
Pages
16
N° de catalogue
V1003202
ISBN (ebook)
9783346380456
ISBN (Livre)
9783346380463
Langue
Français
mots-clé
Coronavirus (COVID-19), désinfection, fumée, fumigation, huile essentielle, médecine traditionnelle, vapeur
Citation du texte
Salem Benamara (Auteur), 2021, Aperçu sur la fumigation à base de plantes médicinales dans le contexte du nouveau coronavirus (COVID-19), Munich, GRIN Verlag, https://www.grin.com/document/1003202

Commentaires

  • Pas encore de commentaires.
Lire l'ebook
Titre: Aperçu sur la fumigation à base de plantes médicinales dans le contexte du nouveau coronavirus (COVID-19)



Télécharger textes

Votre devoir / mémoire:

- Publication en tant qu'eBook et livre
- Honoraires élevés sur les ventes
- Pour vous complètement gratuit - avec ISBN
- Cela dure que 5 minutes
- Chaque œuvre trouve des lecteurs

Devenir un auteur