Je connais cette astuce - Comment reconnaître les signes, identifier les stratégies et prévenir à temps les délits d’escroquerie


Livre Spécialisé, 2009

243 Pages


Extrait

Table of contents

Preface de la Pre vention Suisse de la Criminalite

Preface de l'auteur

1. Caracteristiques de l'escroquerie
1.1. «Dernier jour!»
1.2. «Trop beau pour etre vrai!»
1.3. «On n'a rien pour rien!»
1.4. «Les hypocrites aussi doivent mourir!»
1.5. «Ayez done bon creur!»
1.6. «Mais ils le font tous!»
1.7. «Les points communs peuvent creer des liens ou, pis encore, lier!»
1.8. «ParaTtre plutot qu'etre!»
1.9. «Une franchise desarmante!»
1.10. «Rien que pour vous!»
1.11. «Je veille sur vous!»

2. Traits de caractere de victimes d'escroquerie
2.1. «Cela me revient de droit!»
2.2. «Mais, c'est a peine croyable!»
2.3. «Vraiment, c'est aussi simple que ga?»
2.4. «Je suis un veinard!»
2.5. «Tous les hommes sont bons!»
2.6. «Rien ne peut m'arriver!»
2.7. «Personne ne pourra me rouler!»
2.8. «Je ne la connaissais pas encore, celle-la de combine!»
2.9. «Si, vous avez raison: 2 + 2 = 5!»
2.10. «On ne me la fait pas celle-la!»
2.11. «Pourquoi ga tombe toujours sur moi?»
2.12. «Et pourquoi je n'y ai pas droit, moi?»
2.13. «Un jour, mes problemes financiers aussi seront 92 resol us!»
2.14. «Moi aussi, je veux ce que les autres ont!»
2.15. «No risk, no fun!»

3. Situations de vulnerability face a l'escroquerie
3.1. Problemes financiers
3.2. Crises existentielles
3.3 Situations de stress, de precipitation et courses contre 104 la montre
3.4. Ennui
3.5. Vacances
3.6. Gros gain / Heritage
3.7. Grosse perte
3.8. Gros soucis et angoisses
3.9. Euphorie

4. Delits d'escroquerie
4.1. Escroquerie financiere
4.1.1. Escroquerie au placement
4.1.2. Escroquerie a I'investissement et au projet financiers
4.1.3. Escroquerie a I'octroi de credit
4.1.4. Fraude a la commission/Bandes d'escrocs nigerians
4.1.5. Transfert d'especes (Western Union)
4.1.6. Cercles de dons
4.1.7. Fausse monnaie
4.1.8. Escroquerie a la loterie / Pretendu gain
4.2. Escroqueries sur Internet
4.2.1. Ventes aux encheres
4.2.2 Achats en ligne
4.2.3. Achat d'un vehicule (voiture ou moto)
4.2.4 Nigeria Connection
4.2.5 Offres et abonnements «gratuits»
4.2.6 Phishing
4.2.7. Propositions de travail peu serieuses
4.2.8. Loterie «Loteria Primitiva»
4.3. Astuces et pieges
4.3.1. Astuce du neveu
4.3.2. Voyages pour seniors
4.3.3. Faux conseillers de vie
4.3.4. Promesses de gain et loterie
4.3.5. Annuaires et registres professionnels
4.3.6. Timeshare

Postface

Bibliographie

Preface de la Pre vention Suisse de la Criminalite

«A ce jour, j'ai deja paye plus de 50'000 francs pour que le gain pro- mis puisse enfin etre verse sur mon compte. Ai-je raison d'y croire en­core?* - Une question parmi de nombreuses autres frequemment posees a la Prevention Suisse de la Criminalite. Toutes les semaines, nous rece- vons plusieurs appels telephoniques de personnes victimes de nouveaux types d'escroquerie. Dans la plupart des cas, les astuces employees ne presentent guere de differences et leurs mecanismes sont connus depuis fort longtemps avec, cependant, une nouvelle tendance: de plus en plus d'affaires d'escroquerie prennent racine sur l'Internet, augmentant de ma- niere surprenante la vulnerabilite des victimes potentielles. On a comme l'impression que la mefiance naturelle n'existe plus chez les internautes qui tout a coup revelent sans hesiter leurs adresses, les codes de leurs comptes bancaires, ainsi qu'un grand nombre d'autres informations personnelles. Et tout cela simplement sur une pretendue promesse de gros gains. Ces victi­mes d'escroquerie oublient en outre que les donnees les concernant sont frequemment transmises a d'autres reseaux ouvrant ainsi la voie a de nou- velles tentatives d'escroquerie. Pourtant nous le savons bien: pour parvenir a leurs fins, les fraudeurs jouent habilement la carte de la confiance.

Pour gagner trois sous de plus, les vendeurs de voitures d'occasion acceptent des arrangements douteux: un acheteur potentiel d'origine africaine propo­se d'etablir un cheque d'un montant superieur a celui de la transaction en demandant le reversement de la difference de la somme. C'est souvent trop tard que les vendeurs floues se rendent compte que le cheque est en bois, que la voiture est «vendue» et que l'argent transfere est irrecuperable.

Certaines promesses de gain de loterie d'un pays etranger poussent les gens a payer de grosses sommes d'argent pretendues regler les frais de transfert du gain vers la Suisse. Mais aucune des victimes de ce type d'escroquerie ne se demande pourquoi une loterie organisee a l'etranger, et a laquelle la victime n'a jamais participe, enverrait un gain en Suisse.

Les gens sont prets a payer beaucoup d'argent afin de sortir d'un pays loin- tain des sommes d'argent colossales. Les victimes sont alors priees de mett- re a disposition des escrocs un compte en banque en Suisse sur lequel des millions de francs seraient transferes. A la cle, il y a toujours une commis­sion a un taux particulierement eleve, c'est-a-dire correspondant a pres de 10% du total de la transaction. Mais en attendant que l'argent vienne du pays etranger en Suisse, les depenses en frais d'avocat, en commissions bancaires, etc. sont en revanche bien reelles. C'est ainsi que de nombreu­ses victimes de ce type d'escroquerie ont paye des centaines de milliers de

Preface PSC

francs sur des comptes a I'etranger sans jamais toucher le moindre centime de la commission promise.

La plupart du temps, les victimes sont conscientes de l'escroquerie. La hon- te d'avoir agi ainsi est souvent la raison principale pour laquelle ils n'ont pas envie d'en parler. Discuter d'un cambriolage, d'un vol et des moyens de prevention semble etre plus facile que de devoiler sa propre cupidite constituant la principale raison pour laquelle on est tombe dans le piege tendu par un escroc. Rares sont les cas de depot de plainte dans une affaire d'escroquerie, notamment parce que celle-ci s'est deroulee a l'etranger et que les escrocs ont disparu sans laisser de trace. Un grand nombre de victi­mes d'escroquerie se trouvent dans ce cas. Or, en se decidant a s'organiser entre elles, a reagir, a s'exprimer publiquement sur ce qui s'est passe, leurs concitoyens seraient davantage alertes et les fraudeurs n'auraient plus au- cune chance de sevir en Suisse.

Bien que nous ne disposions pas de donnees statistiques exactes sur les affaires d'escroquerie, nous constatons que le grand nombre de victimes est bien reel. De plus, la diversite des delits d'escroquerie commis nous empeche d'informer la population de maniere efficace. C'est la raison pour laquelle nous avons commence a reflechir sur les raisons pour lesquelles les gens se transforment en victimes et nous sommes parvenus a la conclu­sion que la vulnerability des personnes etait le resultat d'une combinaison de trois facteurs a risque, qui sont les caracteristiques de l'escroquerie, les situations particulieres et les traits de caractere des victimes potentielles.

Dans ce livre, nous avons developpe les multiples aspects des caracteris­tiques, des situations et des traits de caractere qui, une fois reunis, augmen- tent considerablement le risque de devenir une victime d'escroquerie. Nous vous invitons donc a lire attentivement notre travail et a reflechir murement si jamais l'on vous propose de devenir riche du jour au lendemain. Si une telle occasion s'offre a vous, prenez tout votre temps pour evaluer correcte- ment la situation et demandez-vous pourquoi cette proposition allechante est adressee a vous en particulier. Ne vous laissez pas bousculer par qui que ce soit et ne donnez votre accord qu'apres avoir laisse passer au minimum une nuit. Tres souvent, la promesse d'une importante somme d'argent sem­ble beaucoup moins attrayante le lendemain.

Martin Boess

Prevention Suisse de la Criminalite

C'etait en 2006 lors de nos premieres discussions sur le remaniement de la Campagne «Stop escroquerie!», que nous, la PSC et moi-meme, avons decide de changer la maniere d'aborder le sujet. Nous voulions nous ba­ser sur autre chose que le seul listage des types de delits et des conseils sur ce qu'il ne faut pas faire; ce qui, d'ailleurs, aurait ete peu astucieux, con- siderant l'ingeniosite dont font preuve les escrocs. En effet, ces derniers innovent les methodes et les encharnements d'actions plus vite que nous, nous changeons de chemise. Nous nous sommes donc mis en quete de solutions ideales, quelque chose de beaucoup plus concret.

Finalement, l'idee nous est venue d'organiser le theme comme suit:

- definir les caracteristiques de l'escroquerie (donc les strategies des escrocs);
- etablir les traits de caractere des victimes potentielles (donc leurs personnalites);
- discuter des niveaux de vulnerability (donc les situations a haut risque);
- decrire les delits d'escroquerie.

Notre travail autour de cette campagne se base sur l'hypothese que si certaines caracteristiques de l'escroquerie rencontrent certains traits de caractere de victimes potentielles et certaines situations particulieres, le risque d'un delit d'escroquerie est accru.

Lorsque nous avons essaye de transmettre des messages preventifs compo­ses seulement de textes pour decrire des domaines d'escroqueries speci- fiques, nous nous sommes rapidement apergus que cette methode etait in- suffisante. C'est pourquoi nous avons developpe le concept comme nous vous le presentons aujourd'hui; en d'autres termes en illustrant les textes et en nous appuyant sur la force expressive des citations. Nous etions d'ailleurs surpris de constater le nombre incroyable de citations qui existe sur le theme de l'escroquerie et en avons conclu que le sujet devait reelle- ment preoccuper les gens. Dans le chapitre qui traite des caracteristiques de l'escroquerie, nous avons en outre ajoute des jeux visuels, appeles illusions d'optique, afin d'inviter les lecteurs et les lectrices a reflechir et a remettre en question ce que nous entendons par l'expression «ga saute aux yeux». Pour terminer, nous avons egalement souhaite tenir compte de la difficulte posee par toute remise en question de soi-meme, un facteur qui, par ailleurs, est essentiel en matiere de prevention. Nous avons donc traite ce sujet en travaillant principalement avec des slogans, dits aussi «accroches», et des fables.

Ce livre peut etre lu du debut a la fin, de la fin vers le debut, par petits morceaux, par chapitre ou encore en ouvrant simplement une page au hasard.

Petite precision pour les lecteurs et les lectrices qui ne vivent pas en Su­isse: en principe, les declarations figurant dans cet ouvrage sont valables, peu importe le lieu ou l'on habite: ni les caracteristiques de l'escroquerie, ni les situations a risque, ni les traits de caractere des victimes potentielles s'arretent a une quelconque frontiere. Ce n'est que pour les recommanda- tions concernant les depots de plainte que nous nous sommes tenus aux pratiques specifiques a la Suisse.

Notre objectif principal consiste a inviter les lecteurs et les lectrices a reflechir en profondeur sur des situations et des experiences vecues, a ne jamais s'arreter a une premiere impression, meme si celle-ci semble d'une evidence manifeste, et a les encourager a gerer plus facilement les situations d'escroquerie potentielles en declarant a voix haute: «On ne me la fait pas! Cette combine la, je la connais!»

Nous vous invitons egalement a visiter le site Internet sur la campagne qui vous offre de nombreuses informations bien utiles, des liens, des adresses et des brochures a telecharger gratuitement: www.je-connais-sette-astuce.ch

Hajo Michels EvolutioNET GmbH

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

1. Possibles caracteristiques de I'escroquerie

Ce chapitre a pour vocation de presenter, d'une part, les multiples possibilites qui caracterisent l'escroquerie de maniere generale et, d'autre part, les modeles ainsi que les strategies employes par les escrocs pour tromper leurs victimes. Les connaTtre, savoir qu'elles sont frequemment mises en reuvre; en voila deux raisons qui devrai- ent vous aider a etre encore plus vigilent(e). Et pour vous permettre d'aborder le sujet selon des perspectives aussi variees que possible, nous avons reuni des questions, des citations, des exemples et des illusions d'optique. Ces dernieres, en particulier, vous invitent a vous poser des questions, telles que: L'apparente evidence est-elle une utopie ou une realite?

1.1. «Dernier jour!»

«Ne manquez pas la chance de votre vie!»

«j'ai toujours tout de suite su si une decision etait bonne ou mauvai- se - aussi quand celle-ci concernait le porte-monnaie.»*

Karl Handl

(*Traduction litterale de l'allemand)

- Est-ce qu'on vous pousse a prendre une decision a la hate?
- Est-ce qu'une offre n'est valable que le jour meme?
- Est-ce qu'une reduction speciale n'est accordee que jusqu'au lendemain?
- Est-ce qu'un engagement doit etre pris dans l'immediat?
- Est-ce que le marche ne peut etre conclu que si vous vous deci- dez sur le champ?

Lisez plus sur le sujet en page 21.

1.2. «Trop beau pour etre vrai!»

«L'avidite est mon peche prefere; avec elle, je les attrape tous.» Soi-disant dicton du Diable

- Est-ce que l'affaire a conclure paraTt trop belle pour etre vraie?
- Est-ce que le taux de rendement promis est particulierement ele- ve par rapport a un risque singulierement faible, voire nul?

Lisez plus sur le sujet en page 25.

1.3. «On n'a rien pour rien!»

«There is no such thing like a free lunch.» Proverbe americain «Rien n'est plus cher qu'un cadeau offert librement.»

Proverbe japonais

- Pourquoi un inconnu m'offrirait-il un cadeau?
- Y a-t-il une raison pour qu'une personne que je ne connais meme pas m'offre spontanement un cadeau?
- Quelle peut etre l'arriere-pensee de mon vis-a-vis?

Lisez plus sur le sujet en page 29.

1.4. «Les hypocrites aussi doivent mourir!»

«Quatre defauts, celui qui les possede tous est un pur hypocrite: quand on lui fait confiance il trahit; quand il parle, il ment; quand il prend un engagement, il ne le respecte pas; quand il a un differend avec autrui, il bafoue toute morale et toute justice.»

Prophete Mohamed

- Y a-t-il une raison pour qu'une personne etrangere veuille subi- tement rentrer dans mes bonnes graces?
- Est-ce que mon vis-a-vis est particulierement aimable, bienveil- lant et exuberant?
- Utilise-t-il des superlatifs a l'exces?

Lisez plus sur le sujet en page 33.

1.5. «Ayez done bon creur!»

«La faiblesse la plus extraordinaire de l'homme est bien la pitie.»* Thomas Niederreuther (*Traduction litterale de l'allemand)

- Est-ce que votre serviabilite est trop sollicitee?
- Est-ce reellement pour la bonne cause?
- Est-ce que l'on vous reproche avec insistance de ne pas aider suffisamment ou de ne pas vouloir faire votre BA?

Lisez plus sur le sujet en page 37.

1.6. «Mais ils le font tous!»

«Achetez de la merde, des milliards de mouches ne peuvent pas avoir tort!» Anonyme

- Est-ce que votre vis-a-vis insiste lourdement sur le fait que d'autres, ou des personnalites, l'ont deja fait avant vous?
- Votre vis-a-vis dit que Monsieur XY participe aussi...
- ... et que meme «DJ Bobo» s'en sert!

Lisez plus sur le sujet en page 41.

1.7. «Les points communs peuvent creer des liens ou, pis encore, lier!»

«Qui se ressemble, s'assemble.» Proverbe allemand

- N'est-il pas curieux que mon vis-a-vis et moi ayons autant de points communs?
- N'est-il pas curieux que nous ayons passe nos vacances aux me- mes endroits...
- .et que sa grand-mere soit aussi originaire de XY?

Lisez plus sur le sujet en page 45.

1.8. «ParaTtre plutot qu'etre!»

«C'est un peu comme Hollywood: une belle fagade et rien derrie- re.»* Rudolf Kaske

(*Traduction litterale de l'allemand)

- Est-ce que votre vis-a-vis cherche a vous impressionner avec des titres, des vetements de luxe, une grosse voiture ou un bureau spacieux?
- Se vante-t-il d'avoir des amis celebres?
- Vous rappelle-t-il sans cesse combien d'argent il a deja gagne? Lisez plus sur le sujet en page 49.

1.9. «Une franchise desarmante!»

«Le secret de la reussite reside dans la franchise. Celui qui sait la feindre est un homme arrive.»* Maxime mercantile d'lrlande (*Traduction litterale de l'allemand)

- Est-ce que votre vis-a-vis est aussi sincere qu'il le pretend?
- Est-ce que votre vis-a-vis agit de maniere desinteressee?
- Est-ce que cette franchise pourrait etre feintee?

Lisez plus sur le sujet en page 53.

1.10. «Rien que pour vous!»

«La betise aussi est une forme d'exclusivite.»* Moritz Heimann (*Traduction litterale de l'allemand)

- Est-ce que votre vis-a-vis vous confie des informations exclusives?
- Est-ce que vous etes le(a) seul(e) beneficiaire d'une offre? Et pourquoi vous?
- Est-ce que vous etes la seule personne a qui l'affaire est proposee? Lisez plus sur le sujet en page 57.

1.11. «Je veille sur vous!»

«La prudence et la mefiance sont de bonnes choses a condition de s'en servir avec prudence et mefiance.»* Christian Morgenstern (*Traduction litterale de l'allemand)

- Est-ce que votre vis-a-vis essaie de vous faire peur avant de vous proposer une solution adaptee?
- Est-ce qu'il vous dit: «Moyennant peu de frais...
- ...bien sur que ga ne sera pas tout simple, c'est pourquoi...»? Lisez plus sur le sujet en page 61.

1.1. «Dernier jour!»

«Dernier jour! N'attendez plus pour profiter de notre offre exceptionnelle. Demain, il sera trop tard!»

«J'ai toujours tout de suite su si une decision etait bonne ou mauvaise - aussi quand celle-ci concernait le porte-monnaie.»*

Karl Handl (*Traduction litterale de I'allemand)

- Est-ce qu'on vous pousse a prendre une decision a la hate?
- Est-ce qu'une offre n'est valable que le jour meme?
- Est-ce qu'une reduction speciale n'est accordee que jusqu'au lende- main?
- Est-ce qu'un engagement doit etre pris dans l'immediat?
- Est-ce que le marche ne peut etre conclu que si vous vous decidez sur le champ?

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Que voyez-vous?

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Parfois, il faut regarder longtemps avant de decouvrir la verite!

Le suppose oeil n'est en realite qu'un amas de nuages!

Les escrocs essaient toujours de vous laisser un minimum de temps pour reflechir
afin que vous ne decouvriez pas la verite!

Rarete = prix eleve!

:<il ne faut pas vendre la peau de i'ours avant de i'avoir tue.» Proverbe anglais

Vous savez sans doute pourquoi le prix du platine est si eleve? Bien sur, c'est parce qu'il s'agit d'un metal qui est tres rare. Nous pouvons en de- duire que plus une chose est recherchee, plus elle nous paraTt precieuse et plus son prix est eleve. C'est un principe vieux comme le monde, pro- fondement ancre dans l'etre humain. Par consequent, si quelqu'un reussit a vous faire croire que le produit est rare, vous allez etre naturellement pret(e) a payer plus cher pour l'acquerir.

Par exemple: si quelqu'un vous montre un morceau de verre poli en vous faisant croire qu'il s'agit d'un diamant, vous allez regarder l'objet d'un tout autre reil, c'est-a-dire comme quelque chose qui a beaucoup plus de valeur.

La methode «course contre la montre» est une variante supplementaire qui caracterise les divers types d'escroquerie.

Une offre a validite tres courte = impossibilite de comparer les prix!

«C'est ce qui arrive aux hommes qui veulent se hater dans un labyrinthe: la hate les induit de plus en plus en erreur.»*

Lucius A. Seneque (Lettres a Lucilius; *Traduction litterale de l'allemand)

Le fait de limiter la duree de validite d'une offre pretendue particulierement interessante n'est autre que la volonte de lui attribuer une valeur de rarete. De plus, l'escroc potentiel va tenter de vous faire croire que «son» offre est reellement bon marche. L'objectif qui consiste a ne pas vous laisser suffisamment de temps pour reflechir ne sert qu'a eviter que vous puissiez comparer et verifier l'offre. Et comment disait deja le vieux Publius Syrus: «Rien ne peut se faire avec precaution et promptitude tout a la fois».

L.'experience des biscuits

Dans le cadre d'une etude de marche, des chercheurs ont demande aux participants d'evaluer le gout de plusieurs biscuits. Pour cela, ils leur ont servi une assiette avec deux biscuits differents, puis une assiette avec huit autres gateaux. Tous les participants ont indique que les deux premiers petits biscuits etaient bien plus gouteux et leur ont attribue de meilleures notes qu'aux huit autres.

(Lee Adewole Worchel, 1975)

«Les raretes que I'on trouve en abondance, sont extremement rares.»[1] [2]
Anonyme (*Traduction litterale de l'allemand)

Les conseils de Mattre Hibou

Le principe de rarete: prenez conscience de ses rouages!

- Plus un bien est rare, plus il a de la valeur parce qu'il nous semble «mieux»; c'est cela qui le rend desirable a nos yeux - Meme une rarefaction factice d'un bien eveille notre interet; a condi­tion de croire aux mensonges!
- L'annonce d'une prochaine rarefaction rend les biens concernes en­core plus desirables et precieux que ceux qui ont toujours ete rares!
- Les gens ressentent toute rarefaction annoncee comme une perte de liberte (liberte de choix) et y repondent en s'assurant la disponibilite du bien, c'est-a-dire en l'achetant en petites quantites ou en abondance pour se constituer une reserve!

1.2. «Trop beau pour etre vrai!»

«L'avidite est mon peche prefere; avec elle, je les attrape tous.»
Soi-disant dicton du Diable

- Est-ce que I'affaire a conclure paraTt trop belle pour etre vraie?
- Est-ce que le taux de rendement promis est particulierement eleve par rapport a un risque singulierement faible, voire nul?
- Mais quel «hasard» a bien pu vous faire profiter de cette offre excep- tionnelle?

«Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de I'Homme, mais pas assez pour assouvir son avidite.» Mahatma Gandhi

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Vous voyez des lignes courbees? En real ite, les lignes sont droites!

Ce sont precisement de telles illusions que les escrocs entretiennent!

«La deception est un sentiment qui ne degoit jamais.» Frangois Mauriac

II n'y a que dans les contes de fee que l'on devient riche du jour au len- demain!

II est bien trop vrai, malheureusement, que I'une des principales raisons pour laquelle les gens tombent dans les pieges tendus par des escrocs est leur propre cupidite. L'importance du role de la consommation et de la propriete dans notre societe y est probablement pour quelque chose. Et une fois que l'avarice s'est installee, elle produit l'effet d'un filtre qui ne laisse plus passer que les perceptions qui correspondent a notre pro­pre schema de pensee. Deja Goethe disait: «On ne voit que ce que l'on connait». Far consequent, les gens font des choses qu'ils ne feraient jamais en temps normal. Heureux sont ceux qui ont de bons amis qui leur font remarquer quand ils empruntent un mauvais chemin.

L'encyclopedie en ligne Wikipedia definit le mot «avarice» comme suit: «Un etat d'esprit qui consiste a ne pas vouloir se separer de ses biens et ri- chesses»; et le dictionnaire Le Robert dit: «Attachement excessifa l'argent, passion d'accumuler, de retenir les richesses».

Soit dit entre nous: dans la religion chretienne, l'avarice est l'un des sept peches capitaux.

«Ce n'est pas la richesse qui fait le bonheur, mais le bonheur qui rend riche.»* Froverbe de la Foret-Noire (*Traduction litterale de l'allemand)

Mais peut-on expliquer l'avarice de maniere scientifique? Peut-on savoir pourquoi les grands patrons et les politiciens se remplissent tous les jours un peu plus les poches?

L'argent: une drogue?

Pour repondre a cette question, nous allons, dans un premier temps, etu- dier la theorie de la dependance. En effet, beaucoup de criteres qui la caracterisent (evoques ci-apres) ressemblent etrangement aux comporte- ments des personnes cupides a l'egard de l'argent.

1. Utilisation compulsive d'une substance ou adoption d'un comporte- ment qui n'aide pas reellement a se sentir mieux.
2. La personne dependante detruit sa propre vie.
3. La dependance cree un detachement vis-a-vis de soi, des autres et de la vie reelle.
4. La dependance se difference de l'habitude par l'incapacite notam- ment de decider librement afin de modifier son comportement.
5. L'unique bonheur reside dans le fait d'obtenir sa «drogue».
6. La personne dependante nie sa dependance.
7. Elle rejette toute responsabilite personnelle face a la drogue.

[Source: Ingrid Suprayan: «L'argent : une drogue?»/Geld als Droge?]

Ces criteres qui definissent la dependance s'appliquent aussi aux rapports que nous entretenons avec l'argent; c'est tout particulierement valable quand on considere le phenomene de la consommation qui sert souvent a combler un vide interieur. Et c'est la vie en general qui en patit. Quant au detachement vis-a-vis de soi, des autres et du monde, il se manifeste, entre autres, par une prise de risques inconsideres en jouant a la bourse. Les «contraintes materielles» restreignent la liberte dans nos rapports avec l'argent et la fortune resultant en une perte de la prise de conscience de ses propres responsabilites face a ces rapports. Et, pour terminer, la ques­tion du tabou revele a quel point notre dependance a la drogue «argent» est generalement reniee.

La theorie de la motivation

Une deuxieme theorie est celle de la motivation. Ses adeptes defendent I'idee selon laquelle l'ambition du pouvoir est l'une des principales moti­vations de l'etre humain. Or, dans nos civilisations, l'argent est soit com­pare au pouvoir, soit considere comme conduisant tout droit a celui-ci. Mais voila, tout n'est pas aussi simple. Par exemple, lorsque nous ressen- tons la faim, nous allons manger jusqu'a satiete. Lorsque nous sommes amoureux, nous faisons l'amour jusqu'a satisfaction des deux partenaires. Mais pour ce qui est de l'avidite de pouvoir et d'argent, aucun frein natu- rel n'existe. (Article paru dans Psychologie Heute 8/2004)

Perte du sens de la realite

D'autres theories partent du principe que les personnes cupides perdent peu a peu leur sens de la realite. Ces raisonnements sont tout a fait plau- sibles puisque les personnes concernees agissent bien trop souvent de maniere totalement illogique, ou pire encore, ils ne considerent meme plus les conseils bien intentionnes de leurs meilleurs amis.

Les conseils de Maitre Hibou - Posez-vous les questions suivantes:

- Quelle signification a l'argent pour vous?
- Que represente l'argent dans votre vie? Pouvez-vous remplir vos ob- jectifs de vie sans avoir recours a l'argent?
- De quelle fagon l'argent changerait-il votre vie et votre relation avec autrui?
- Comment sauriez-vous si les autres vous apprecient vous ou plutot votre argent?
- Seriez-vous reellement plus heureux(se) si vous possediez beaucoup d'argent?

1.3. «On n'a rien pour rien!»

„There is no such thing like a free lunch."
Proverbe americain

- Pourquoi un inconnu m'offrirait-il un cadeau?
- Y a-t-il une raison pour qu'une personne que je ne connais meme pas me fasse spontanement un cadeau?
- Quelle peut etre l'arriere-pensee de mon vis-a-vis?

«Rien n'est plus cher qu'un cadeau offert librement.»
Proverbe japonais

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Or vous savez qu'ils n'existent pas reellement.

Nous les creons simplement a partir du besoin de donner une forme a tout ce qui echappe a notre vue.

Les escrocs aussi vous font voir des choses qui, pourtant, n'existent pas.

Gratuitement ^ pour rien!

«Qui accepte un cadeau, vend sa liberte.» Proverbe italien

Hormis les plus jeunes de nos lecteurs et lectrices, beaucoup se souvi- ennent certainement encore des disciples de «Hare Krishna». Infatigables, ils entamaient leur «Hare Krishna, Rama Rama» partout: les centres villes, les aeroports, etc. Tout d'orange vetus, ils abordaient les passants avec un large sourire et les paroles suivantes: «Vous etes notre ami(e), ceci est un cadeau». On se retrouvait plutot bete avec entre les mains un livre que nous n'avions meme pas envie de lire. Et gare a celui ou celle qui pensait que ga s'arreterait la! Ah non, les disciples ne lachaient jamais prise avant qu'ils aient estime que nous ayons suffisamment honore notre dette, c'est- a-dire un «don» approprie a leurs yeux.

Bien que sans le vouloir, les Hare Krishna ont invente la loi de la recipro- cite qu'ils savaient appliquer a la perfection.

La loi de la reciprocite: personne ne la connaTt vraiment, mais elle est tout aussi infaillible que la loi de la gravitation. Elle est inscrite au plus profond de chacun d'entre nous et nous dicte: «Si on t'offre quelque chose, tu dois offrir quelque chose a ton tour!». C'est ce qu'on nous apprend des le plus jeune age. Il s'agit d'une regle importante qui a pour but de faciliter la vie en societe. Et, en principe, c'est une tres bonne chose, notamment dans le cadre de l'aide entre voisins. En revanche, deguisee en Hare Krishna, la reciprocite peut rapidement se transformer en cauchemar.

[.'experience du coca offert

Pour cette experience, des volontaires ont ete recrutes sous pretexte de participer a une etude sur les connaissances de l'art. Dans ce groupe, les chercheurs ont introduit un jeune homme nomme Joe. Celui-ci, un presume participant ordinaire, devait quitter la piece et revenir avec deux canettes de coca et en offrir une a un participant au choix en expliquant: «En sortant, je suis tombe sur un distributeur et j'ai pense que vous auriez aussi envie d'en boire un». L'experience terminee, Joe devait demander

a cette personne de lui rendre un petit service: «Je vends des billets de loterie qui permettent de gagner une voiture. Plus j'en vends, plus ma commission sera elevee».

Resultat de l'experience: les participants, a qui Joe avait offert un coca, achetaient deux fois plus de billets que les autres personnes. Et ce qui etait encore plus surprenant, c'etait de constater que cela fonctionnait meme avec les personnes ayant declare que Joe ne leur etait pas franchement sympathique.

L'etre humain est un excellent modele d'economie d'energie: il veut tirer un maximum de profit en investissant un minimum. Et, en soi, c'est une excellente chose. Le mot «gratuit» produit un effet quasi magique et repre­sente toujours une parfaite accroche. Vous aussi, vous l'avez certainement remarque en vous rendant sur ce site web.

Les conseils de MaTtre Hibou

- Refusez tout cadeau ou service gratuit de la part d'un inconnu si vous ne pouvez ou ne voulez pas le rendre!
- Si vous etes certain(e) que le cadeau ou le service n'est autre qu'une combine pour obtenir une contrepartie, il est important que vous en soyez parfaitement conscient(e). Ce n'est qu'ainsi que vous pouvez vous liberer du sentiment de «devoir rendre». Mais attention, la loi est profondement ancree dans notre esprit, ce qui fait que mieux vaut encore refuser le cadeau ou le service!
- Dans les cas d'offres gratuites, il est important que vous lisiez attentive- ment le contrat et les CGV (Conditions Generales de Vente). Il est tout a fait possible que l'un ou l'autre cache un hic. Et tout papier que vous avez signe ou document que vous avez accepte sur Internet (p. ex. «Je soussigne(e)... accepte les CGV de la societe XYZ...») peut entrarner des consequences nefastes. En cas de doute, mieux vaut y renoncer!
- Rappelez-vous du cadeau fait aux Troyens: rien de bien n'en est sorti, et cela au sens propre du terme!

1.4. «Les hypocrites aussi doivent mourir!»

«Hypocrite, hors de ma vue! Surtout toi, o ennemi,
qui croit cacher imposture et ruse derriere ta grossierete.»
Goethe et Schiller (*Traduction litterale de I'allemand)

«Quatre defauts, celui qui les possede tous est un pur hypocrite: quand on lui fait confiance il trahit; quand il parle, il ment; quand il prend un engagement, il ne le respecte pas; quand il a un differend avec autrui, il bafoue toute morale et toute justice.»

Prophete Mohamed

- Y a-t-il une raison pour qu'une personne etrangere veuille subitement rentrer dans mes bonnes graces?
- Est-ce que mon vis-a-vis est particulierement aimable, bienveillant et exuberant?
- Utilise-t-il des superlatifs a l'exces?

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Un sourire sympathique?

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

«Tout etre vivant aime son semblable et tout homme son prochain.»
Ancien Testament

Trop de gentillesse = mefiance!

«L'art de plaire est I'art de tromper.» Marquis de Vauvenargues De maniere tout a fait legale, les reunions tupperware se servent du prin­cipe de sympathie pour augmenter les ventes. La methode est toujours la meme: la presentation des produits se fait sur invitation au domicile d'une amie. Et puisque «l'organisatrice amie» pergoit un pourcentage sur les ventes, toutes les copines preferent, bien entendu, acheter les articles a elle. Les produits tupperware doivent leur succes principalement a cette methode. La societe a parfaitement compris que la sympathie est le meil- leur atout pour vendre.

La sympathie se gagne aussi en evoquant des points communs. Ainsi, un escroc potentiel peut «a tout hasard»

- avoir passe ses vacances au meme endroit que vous,
- avoir habite dans la meme ville que vous ou avoir un parent proche qui y vit toujours,
- avoir le meme loisir,
- avoir donne les memes prenoms a ses enfants,
- etc., etc.

Bien entendu, il n'est pas de notre interet d'attiser la mefiance a l'egard des personnes gentilles. La gentillesse et l'amabilite font partie integrante du monde du commerce. Une maxime mercantile de Chine dit:

«Qui n'a pas un visage aimable, ne doit pas ouvrir un commerce».

[.'experience des compliments et des flatteries

Cette experience s'est deroulee comme suit: trois groupes de personnes (toutes de sexe masculin) devaient entendre des impressions personnelles a leur sujet de la part d'hommes qui avaient un service a leur demander. Il etait prevu que le premier groupe ne recevait que des impressions positi­ves, le deuxieme des impressions positives et negatives et le troisieme que des impressions negatives. L'etude a permis de tirer trois conclusions:

Les personnes les plus appreciees ont ete celles qui n'ont fait que des commentaires positifs.

Ce resultat est reste inchange meme si la personne en face savait que les compliments n'avaient pour seul et unique objectif la demande d'une contrepartie.

Et meme si les compliments etaient sans fondement, le resultat n'a pas evolue.

(Drachmann, deCarufel & Insko, 1978)

Les conseils de MaTtre Hibou

- Mefiez-vous d'une trop grande genti 11 esse!
- Mefiez-vous des personnes qui cherchent trop a vous ressembler!
- Mefiez-vous des gens qui vous flattent!

1.5. «Ayez done bon creur!»

«La faiblesse la plus extraordinaire de I'homme est bien la pitie.»*
Thomas Niederreuther (*Traduction litterale de I'allemand)

- Est-ce que votre serviabilite est trop sollicitee?
- Est-ce que c'est toujours pour la bonne cause?
- Est-ce que l'on vous reproche avec insistance de ne pas aider suffisam- ment ou de ne pas vouloir faire votre BA?

«Personne ne se lasse d'etre aidee. L'aide est un acte conforme a la nature. Ne te lasse jamais d'en recevoir ni d'en apporter.» Marc-Aurele

«Pour pouvoir aider les autres,

il faut avoir ce sentiment que les autres ont besoin de vous.»
Stefan Zweig

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Que voyez-vous?

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

N'ayez crainte! La montgolfiere a gauche n'est pas en train de chuter!

Les deux sont bel et bien a I'endroit, avec le panier en bas, il suffit de regarder attentivement!

Certaines catastrophes sont provoquees artificiellement!

Pitie et compassion: deux sentiments que les escrocs potentiels aiment susciter.

«La banniere de l'humanite est la couverture la plus astucieuse et la plus sure de l'escroquerie la plus infame.»*

Johann Gottfried Seume (*Traduction litterale de I'allemand)

La simulation d'une situation de grande detresse ou de grand malheur est l'une des astuces favorites des escrocs. La raison pour laquelle cette methode reussit si bien est tres simple: en tant qu'etres humains, nous sommes litteralement conditionnes pour eprouver de la compassion et aider notre prochain si celui-ci se trouve dans le besoin. Il s'agit d'une «programmation» indispensable au bon fonctionnement de toute vie en societe. Et si nous avons suivi une education chretienne, nous sommes quasiment «obliges» d'aimer notre prochain et de l'aider. Chez les musul- mans, l'entraide est egalement inculquee aux enfants des leur plus jeune age. De plus, nous savons aussi que les regles que nous avons apprises dans les livres ne sont pas systematiquement celles qui s'impregnent le mieux.

Les etres humains se comportent de maniere «programmee» (comporte- ment «Klick-surr»), en d'autres termes, ils ont des reactions types face a des mots-cles prononces, tels que «pour la bonne cause», «vous pouvez aider», etc. Ces programmes sont enregistres au plus profond de nous et se mettent automatiquement en marche des que nous recevons le stimulus correspondant, dont voici quelques exemples:

Stimulus: feu rouge - reaction: nous nous arretons.

Stimulus: arrivee du controleur - reaction: nous montrons notre billet. Stimulus: cri au secours - reaction: nous y allons pour porter secours.

L'experience de la vente de petits gateaux

Pour cette experience, des volontaires devaient vendre des petits gateaux au profit d'une reuvre de charite sur un campus universitaire. Une fois le stand installe, le premier constat etait que seulement tres peu d'etudiants s'y arretaient, voire achetaient des gateaux.

Une jeune femme devait alors aller a la rencontre des passants et les aborder directement en leur demandant s'ils etaient interesses par les petits ga­teaux. Resultat: seulement 2 des 30 personnes abordees ont achete des gateaux.

Puis, la jeune femme devait alors ajouter a la question que la vente etait pour la bonne cause et que les profits etaient reverses a la «Maison Po- verello» (une organisation locale bien connue qui propose des repas gra- tuits aux SDF). Resultat: 12 des 30 personnes abordees ont achete des gateaux.

Et pour terminer, la jeune femme devait remplacer le nom de l'organisation par celui de «Maison Levine» (l'organisation n'existe pas et le nom a ete emprunte au directeur de l'etude - donc pas vraiment pour «la bonne cause»). Resultat: 11 des 30 personnes abordees ont achete des gateaux. Un resultat qui laisse plutot perplexe, d'autant plus qu'aucun etudiant n'a exige des precisions sur le but bienfaisant des deux organisations!

(Levine 214ff.)

Les conseils de MaTtre Hibou

- Ne versez jamais d'argent sur le compte d'un particulier, meme si on vous le demande en assurant qu'il s'agit bien d'une oeuvre de charite!
- Limitez vos dons a des organisations qui figurent dans la liste publiee sur le site www.zewo.ch!
- Ne vous laissez pas presser par le temps!
- Ne donnez jamais de l'argent a quelqu'un que vous ne connaissez pas personnellement!
- Ne vous laissez pas duper par des histoires tragiques!

1.6. «Mais ils le font tous!»

«Achetez de la merde, des milliards de mouches ne peuvent pas avoir tort!» Anonyme

- Est-ce que votre vis-a-vis insiste lourdement sur le fait que d'autres, ou des personnalites, I'ont deja fait avant vous?
- Votre vis-a-vis dit que Monsieur XY participe aussi...
- ... et que meme «DJ Bobo» s'en sert!

«Le socialisme produit la morale d'animaux de troupeau.»
Friedrich Nietzsche

«Il est plus facile de copier que de penser, c'est ce qui fait la mode.» Robert Lembke

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

En quoi cela vous concerne-t-il que tout le monde voit les choses de la meme fagon?

[...]

Fin de l'extrait de 243 pages

Résumé des informations

Titre
Je connais cette astuce - Comment reconnaître les signes, identifier les stratégies et prévenir à temps les délits d’escroquerie
Auteur
Année
2009
Pages
243
N° de catalogue
V127360
ISBN (ebook)
9783640349791
Taille d'un fichier
15341 KB
Langue
Français
Annotations
La nouvelle campagne de la PSC • décrit de manière inédite, outre les délits, aussi leurs caractéristiques, les traits de caractère des victimes potentielles et les situations de vulnérabilité face à l’escroquerie, • utilise un langage figuré propre pour transmettre les messages de prévention avec la réalisation de plus de 60 illustrations et l’intégration de nombreuses illusions d’optique, • exploite de manière créative la force expressive des citations et des fables afin d’inviter les visiteurs du site à la réflexion
mots-clé
Comment
Citation du texte
Hajo Michels (Auteur), 2009, Je connais cette astuce - Comment reconnaître les signes, identifier les stratégies et prévenir à temps les délits d’escroquerie, Munich, GRIN Verlag, https://www.grin.com/document/127360

Commentaires

  • Pas encore de commentaires.
Lire l'ebook
Titre: Je connais cette astuce - Comment reconnaître les signes, identifier les stratégies et prévenir à temps les délits d’escroquerie



Télécharger textes

Votre devoir / mémoire:

- Publication en tant qu'eBook et livre
- Honoraires élevés sur les ventes
- Pour vous complètement gratuit - avec ISBN
- Cela dure que 5 minutes
- Chaque œuvre trouve des lecteurs

Devenir un auteur