Interprétation de Arthur Rimbaud - Vénus Anadyomène

Eine Interpretation


Essai, 2010

5 Pages, Note: 2,0


Extrait

Rimbaud, Arthur : Vénus Anadyomène (1870)

Interprétation

Pendant qu’il écrivait le poème « Vénus Anadyomène », Arthur Rimbaud était dans une phase révolutionnaire : il voulait renverser l'ordre établi et montrer son indignation et sa révolte. Ce poème est le premier dans lequel il commence à écrire contre ce qu'il appelle la "fadasserie subjective". Dans les deux premiers poèmes, « Invocation à Vénus » et « Soleil et chair », Rimbaud montre encore une image de Vénus conventionnelle. Mais c'est une toute autre image de Vénus qui apparaît dans cette "Vénus Anadyomène".

Le titre « Vénus Anadyomène », le verbe grec d'où vient cet adjectif signifie « surgir du sein de la mer », fait penser le lecteur à de nombreuses œuvres et images, comme par exemple « La naissance de Vénus » de Botticelli ou de Cabanel dans lesquelles la Vénus est montrée comme personne belle, noble et accomplie. Sur les deux tableaux la Vénus est entourée de créatures divines comme des anges ou des dieux. Aussi sur le tableau « Vénus Anadyomène » de Jean-Auguste-Dominique Ingres la Vénus est d’une beauté parfaite et vient de naître de l’océan. Egalement la sculpture « Aphrodite » de Rodin en marbre blanc désigne la beauté et la pureté de la déesse.

Le poème de Rimbaud contraste avec toutes les images connues de la Vénus.

Le poème « Vénus Anadyomène » d’Arthur Rimbaud est assemblé comme un sonnet

classique: Il se compose de deux quatrains et deux tercets. Mais déjà la rythmique montre les pensées révolutives de l’auteur: La rime change du premier au deuxième quatrain (d’une rime alternante à une rime embrassée) et montre donc la marge de combinaisons de rimes quasi infinies. La première strophe consiste en une rime croisée, la deuxième en une rime embrassée qui est suivie par une rime jumelle dans le premier tercet et à nouveau une rime croisée du vers 11 au vers 14.

Au niveau du rythme Rimbaud change souvent, il varie entre quatre (p.e.: « D’une vieille baignoire émerge, lente et bête », v.3) et trois accents (p.e. : « Avec des déficits assez mal ravaudés », v.4). Pourtant il garde la tradition classique d’alterner entre rime masculine et féminine.

Dès le premier vers Rimbaud renverse l’image habituelle de la déesse : La Vénus monte d’un « cercueil vert » (v.1), ce qui signifie un renversement total: au lieu de naître dans l’océan, symbole pour la vie éternelle et la beauté parfaite, la Vénus de Rimbaud émerge d’un cercueil, symbole pour la mort. Mais non seulement la naissance est remplacée par la mort, mais aussi l’illusion de la pureté et de la beauté de la Vénus est rapidement détruite.

Rimbaud nous ne décrit pas une déesse aux cheveux blonds et bouclés mais un diable avec de « cheveux bruns fortement pommadés » (v. 2), une Vénus noire. Cette connotation d’enfer est soulignée par le « cercueil vert en fer blanc » (v.1) qui, dès le premier vers, fait penser le lecteur à quelque chose de diabolique et infernal au lieu de divin et céleste. C’est une « vieille baignoire » (v. 3) d’où elle émerge et ce pas de façon gracieuse, mais de façon « lente et bête » (v. 3). Elle a des « déficits assez mal ravaudés » (v.4) et avec ce vers Rimbaud renverse aussi la conception de la beauté parfaite et du corps accompli. Ces déficits, la façon lente et brte d’émerger et le fait que ses cheveux sont bruns détruisent l’image que le lecteur connaît de la déesse jusqu’à présent.

La description de la Vénus commence en haut, par les cheveux et de cette façon Rimbaud met le lecteur sous tension car normalement la description du visage et des seins devrait suivre et montrer la vraie beauté de la Vénus. Mais les expectatives des lecteurs vont être déçues : Rimbaud ne décrit pas la Vénus du devant, mais de derrière. Apparemment la Vénus est située à plat ventre dans la baignoire.

L’auteur nous épargne de la face, la Vénus nous est montrée par derrière pour symboliser le revers de la beauté.

Le cou de la Vénus est « gras et gris » (v.5), elle a de grandes omoplates qui s’accentuent et un « dos court qui rentre et qui ressort » (v.6). C’est une description qui nous laisse poser la question suivante : Est-elle bossue, la déesse?

Les rondeurs autrement si belles sont ici plutôt des bourrelets qui « semblent prendre l’essor » (v. 7) et n’ont donc plus rien de la forme gracieuse de la Vénus classique. Maintenant le regard du contemplateur s’approche et fait de nouvelles découvertes : les feuilles qui sont normalement drapées artistiquement autour de la déesse semblent être « la graisse sous la peau » (v. 8) ce qui indique une cellulite très typée.

Après avoir vu « l’échine («) un peu rouge » (v.9) il y a un deuxième approchement voyeuriste qui fait remarquer « des singularités qu’il faut voir à la loupe » (v.11) auxquelles le lecteur a déjà été préparé dans le vers précédant [« étrangement » (v. 10) ] : La Vénus a un tatouage [« Les reins portent deux mots gravés : Clara Venus » (v. 12) ]. Cela fait penser à une inscription d’une sculpture, mais sur une femme vivante un tatouage peut seulement converger vers une seule chose : La Vénus est une prostituée. Cette constatation est en opposition avec le tatouage même, qui décrit la femme comme « Clara Venus », épithète traditionnellement associée aux noms de personnes célèbres et de dieux en latin. Ainsi le poète nous rappelle que c’est une déesse qu’il nous décrit.

[...]

Fin de l'extrait de 5 pages

Résumé des informations

Titre
Interprétation de Arthur Rimbaud - Vénus Anadyomène
Sous-titre
Eine Interpretation
Université
University of Freiburg
Note
2,0
Auteur
Année
2010
Pages
5
N° de catalogue
V158091
ISBN (ebook)
9783640717170
Taille d'un fichier
439 KB
Langue
Français
mots-clé
Interprétation, Arthur, Rimbaud, Vénus, Anadyomène, Eine, Interpretation
Citation du texte
lisa husson (Auteur), 2010, Interprétation de Arthur Rimbaud - Vénus Anadyomène, Munich, GRIN Verlag, https://www.grin.com/document/158091

Commentaires

  • Pas encore de commentaires.
Lire l'ebook
Titre: Interprétation de  Arthur Rimbaud - Vénus Anadyomène



Télécharger textes

Votre devoir / mémoire:

- Publication en tant qu'eBook et livre
- Honoraires élevés sur les ventes
- Pour vous complètement gratuit - avec ISBN
- Cela dure que 5 minutes
- Chaque œuvre trouve des lecteurs

Devenir un auteur