La valorisation touristique des monuments bâtis et naturels sous l'aspect juridique


Exposé Écrit pour un Séminaire / Cours, 2010
15 Pages, Note: 1,9

Extrait

SOMMAIRE

Introduction

I. Définitions
1) Monuments naturels
2) Monuments historiques
3) Valorisation
a) monuments naturels
b) monuments historiques

II. Le patrimoine culturel et bâti

III. La patrimoine naturel et paysager

IV. Valorisation du patrimoine : un enjeu du passé pour l’avenir
1) les monuments et le tourisme
2) Réglementation de la Valorisation des monuments bâtis et Naturels

Conclusion

Bibliographie

INTRODUCTION

La France est un pays riche en monuments naturels et historiques. Elle compte 2 648 sites naturels classés et 4 793 sites naturels inscrits et 14 344 classés et 28 623 inscrits au titre des monuments historiques. Ces sites comme le Mont Saint Michel, les châteaux de la Loire ou encore les parcs naturels attirent de nombreux touristes. Ainsi pour garder cette attractivité tout en protégeant ces monuments la valorisation touristique peut être nécessaire. Seulement la valorisation des monuments reste une opération délicate et nécessite donc une réglementation fondée par les lois. Grâce à ces lois les monuments naturels et historiques sont protégés et font l’objet d’une attention particulière.

Que sont les monuments naturels et historiques ? En quoi consiste la valorisation touristique des monuments naturels et historiques ? Par quelle réglementation passe cette valorisation ?

Dans une première partie nous verrons les définitions des monuments naturels et historiques ainsi que la valorisation, en deuxième partie nous verrons les réglementations importantes et finalement le rapport des monuments avec le tourisme sera abordé.

I. DEFINITIONS

1) Monuments naturels

Un monument naturel est une aire contenant un ou plusieurs éléments naturels ou naturels/culturels particuliers d'importance exceptionnelle ou unique, méritant d'être protégé du fait de sa rareté, de sa représentativité, de ses qualités esthétiques ou de son importance culturelle(http://www.unep- wcmc.org/protected_areas/categories/fra/iii.pdf).

L'aire contient un ou plusieurs éléments d'importance exceptionnelle (éléments naturels tels que chutes d'eau, grottes, cratères, gisements de fossiles, dunes de sable et éléments marins spectaculaires, ainsi qu'une faune et une flore unique ou représentative; parmi les éléments naturels peuvent figurer habitations troglodytes, forts surplombant une falaise, sites archéologiques ou sites naturels ayant une importance patrimoniale pour les populations indigènes). Parmi les sites naturels on compte le littoral, les milieux marins, les forets, la montagne, les parcs nationaux, les espaces verts, les zones naturelles. En 2008 en France on comptait 2 648 sites classés pour une superficie de 841ha et 4 793 sites inscrits pour une superficie de 1 680 000ha (http://www.developpement- durable.gouv.fr/Les-sites-et-monuments-naturels.html).

Les sites naturels requièrent une attention particulière car les flux touristiques sont la cause de nombreux dommages et la dégradation de ces sites. Ainsi les sites naturels peuvent être classés ou inscrits pour pouvoir bénéficier d’un intérêt de l’État mais également pour être protégé.

Pour protéger les monuments naturels des règles existent. Celles-ci sont énoncées dans le Code du Patrimoine par l’article L. 630-1 qui définit les monuments naturels (ex : cirque de Gavarnie) et les sites dont la conservation présente un intérêt général au point de vue artistique (ex : esplanade des invalides), historique (ex : plage du débarquement), scientifique (ex : sites pré historiques), légendes (ex : tombeau de Merlin l’enchanteur) ou pittoresque (ex : vieux port de Nice) (Guillot 2006, p.76).

2) Monuments Historiques

Les monuments comptent également les monuments historiques et bâtis qui sont aussi synonymes de sites touristiques. Il est important de définir les monuments historiques afin de pouvoir les différencier des monuments naturels.

Selon le Droit du patrimoine culturel et naturel de Philippe Guillot il est important de savoir que les monuments ne sont pas que des immeubles, contrairement à ce que l’ont pourrait penser, mais également les meubles pouvant être inscrits ou classés. La plupart du temps les monuments historiques sont des meubles tels que les objets d’art mais des « immeubles par destinations ».

Comme pour les monuments naturels les monuments historiques sont protégés par la loi. Les lois visant à protéger les monuments historiques sont les lois du 30 mars 1887 et du 31 décembre 1913 (Bachoud/Jacob/Toulier 2002).

Les monuments historiques font également l’objet de classement ou d’inscription. C’est dans le Code du Patrimoine que l’ont peut faire cette distinction. C’est l’article L. 621-1 qui définit ce qu’est un immeuble classé. Un immeuble est donc classé s’il y a un intérêt public dans sa conservation d’un point de vue historique ou artistique. Ainsi selon cet article les immeubles qui peuvent êtres classées sont les « monuments mégalithiques, les terrains qui renferment des stations ou gisements préhistoriques, les immeubles dont le classement est nécessaires pour isoler, dégager, assainir ou mettre en valeur un immeuble classés au titre des monuments historiques.

3) VALORISATION

a) Monuments naturels

- Restauration de milieux naturels, l’équipement des terrains et leur gestion
- Le but est de garantir la conservation durable de la diversité biologique régionale (http://www.cr-picardie.fr/spip.php?article514)
- Préserver des espaces naturels de qualité pour qu’ils deviennent des lieux pédagogiques, de découverte et des pratiques d’activités rurales traditionnelles
- C’est un agent de valorisation du patrimoine naturel qui est en charge de cette mission

b) Monuments historiques

- favoriser l'aménagement qualitatif du cadre des villes, c'est-à-dire augmenter l’attractivité pour le tourisme
- embellissement, aménagement, restauration, suppression de « points noirs »

(http://www.region-alsace.eu/dn_guide-aides-patrimoine-touristique/valorisation- touristique-patrimoine-monuments.html)

II. LE PATRIMOINE CULTUREL ET BATI

C’est le Droit du Patrimoine, qui est une partie du Droit de la culture, qui est le droit concerné pour ce cas. La législation du patrimoine culturel et bâti, dont les monuments historiques sont la partie majeure, est basée sur la Loi du 31 décembre 1913. Toutes les règles se trouvent aujourd’hui dans le Code du patrimoine. La Loi du 31 décembre 1913 met en place des grandes lignes du régime actuel et base la sélection des édifices sur leurs valeurs artistiques et historiques (Bachoud/Jacob/Toulier 2002, p. 23). La Charte de Venise de 1964 a introduit des nouveaux critères suivants, relatives à l’affiliation au patrimoine :

- Une valeur artistique (par exemple le Château de Versailles)
- Un caractère pittoresque (un pigeonnier)
- Une dimension historique (demeure du Charles de Gaulle)
- Un caractère légendaire (dolmens en Bretagne)
- Un intérêt architectural (édifices de Le Corbusier).

Le patrimoine culturel est divisé en trois familles : les monuments historiques classés (représentant 35% de l’ensemble du patrimoine culturel), les monuments historiques inscrits (représentant 65% de l’ensemble du patrimoine culturel et basé sur la Loi du 1927) et les abords d’un monument historique (englobant 6% de la surface de la France, basé sur la Loi du 25 février 1943).

Quant à la propriété des monuments 49,% sont des monuments privés et 46,02% appartiennent aux collectivités territoires. Seulement 4,26% appartiennent à l’État (Bachoud/Jacob/Toulier 2002, p. 25).

La valorisation (touristique) des monuments s’effectue essentiellement par le statut « patrimoine culturel» alors que ce classement a pour premier but la protection des sites culturels.

[...]

Fin de l'extrait de 15 pages

Résumé des informations

Titre
La valorisation touristique des monuments bâtis et naturels sous l'aspect juridique
Université
l'Université du Littoral Côte d'Opale  (Science et Gestion)
Note
1,9
Auteurs
Année
2010
Pages
15
N° de catalogue
V163590
ISBN (ebook)
9783640800902
ISBN (Livre)
9783640801121
Taille d'un fichier
469 KB
Langue
Français
Citation du texte
Anne Tucholka (Auteur)Julie Rault (Auteur)Juliana Goncalves (Auteur), 2010, La valorisation touristique des monuments bâtis et naturels sous l'aspect juridique, Munich, GRIN Verlag, https://www.grin.com/document/163590

Commentaires

  • Pas encore de commentaires.
Lire l'ebook
Titre: La valorisation touristique des monuments bâtis et naturels sous l'aspect juridique


Télécharger textes

Votre devoir / mémoire:

- Publication en tant qu'eBook et livre
- Honoraires élevés sur les ventes
- Pour vous complètement gratuit - avec ISBN
- Cela dure que 5 minutes
- Chaque œuvre trouve des lecteurs

Devenir un auteur