La dérivation préfixale


Exposé (Elaboration), 2015
4 Pages, Note: 1,0

Extrait

La dérivation préfixale

1) Types de dérivation

«La dérivation est l’opération par laquelle on crée une nouvelle unité lexicale en ajoutant à un mot existant un élément non autonome ou affixe» (Grévisse 2011: 166).

a) La dérivation suffixale (la suffixation): l’affixe est placé après le mot existant (=> suffixe).

impoliàimpoli- ment

cherch- àcherch- eur

b) La dérivation préfixale (la préfixation): l’affixe est placé devant le mot existant (=> préfixe).

ordre ➔ dés ordre

contentà content

c) La dérivation parasynthétique: processus par lequel on ajoute simultanément un préfixe et un suffixe à un mot existant.

ton ➔ in -ton- ation (* inton / * tonation)

col ➔ en -col -ure (*encol / * colure)

d) La dérivation régressive: consiste dans la formation d’un mot nouveau par suppression d’un suffixe ou, plus rarement, d’un préfixe.

accorderà accord

galoperà galop

2) La dérivation préfixale

2.1 Qu’est-ce qu’un préfix?

➔ Deux définitions différentes:

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

2.2 Y-a-t-ilune différence entre la dérivation préfixale et la composition?

- Il est difficile de les distinguer et cette question est liée à ces deux définitions.

➔ Dans le passé, la préfixation était souvent considérée comme un cas particulier de la composition (cf. p.ex. Darmesteter 1875). C’est bien possible si on adopte la vieille position qui préconise qu’un préfixe peut aussi être un morphème libre. Dans ce cas, un mot comme surchauffer est un composé, mais sur-, un morphème libre, est aussi considéré comme un préfix. (entre, contre, sous, et sur sont des préfixes)

➔ Par contre, si on considère la préfixation comme type de dérivation et adopte la définition plus récente qui dit qu’un préfixe n’a pas d’existence autonome, un mot comme surchauffer est aussi considéré comme un composé, mais sur- n’est pas considéré comme un préfix (car un préfix doit être lié). (entre, contre, sous, et sur ne sont pas de préfixes, et par conséquent verbes comme contredire / sous-estimer = composés)

2.3 Est-ce que la préfixation peut changer la catégorie grammaticale d’un mot?

Au contraire de ce qui se passe souvent pour la suffixation (cf. Schpak-Dolt 1992: 45),

1) les préfixes ne changent pas la nature des mots auxquels ils sont joints, mais seulement leur signification, et2) la préfixation n’entraîne aucune modification formelle de la base.

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

2.4 Les principaux préfixes du français (cf. Grévisse 2011: 185-193 et Schpak-Dolt 1992: 83-85)

Abbildung in dieser Leseprobe nicht enthalten

Bibliographie

- Grevisse, Maurice / Goosse, André (152011): Le bon usage: grammaire française. Bruxelles : De Boeck/Duculot.
- Kolboom, Ingo / Kotschi, Thomas / Reichel, Edward (eds.) (2008): Handbuch Französisch: Sprache - Literatur - Kultur – Gesellschaft. Berlin: ESV.
- Schpak-Dolt, Nikolaus (1992): Einführung in die französische Morphologie. Berlin/New York: De Gruyter.
- Thiele, Johannes (31993): Wortbildung der französischen Gegenwartssprache. Leipzig [u.a.]: Verlag Enzyklopädie.

[...]

Fin de l'extrait de 4 pages

Résumé des informations

Titre
La dérivation préfixale
Université
University of Rostock  (Institut für Romanistik)
Cours
Proseminar französische Wortbildung
Note
1,0
Auteur
Année
2015
Pages
4
N° de catalogue
V338971
ISBN (ebook)
9783668291225
Taille d'un fichier
452 KB
Langue
Français
mots-clé
Derivation, Präfigierung, französische Wortbildung, Wortbildung, präfigale Derivation
Citation du texte
Isabel Mund (Auteur), 2015, La dérivation préfixale, Munich, GRIN Verlag, https://www.grin.com/document/338971

Commentaires

  • Pas encore de commentaires.
Lire l'ebook
Titre: La dérivation préfixale


Télécharger textes

Votre devoir / mémoire:

- Publication en tant qu'eBook et livre
- Honoraires élevés sur les ventes
- Pour vous complètement gratuit - avec ISBN
- Cela dure que 5 minutes
- Chaque œuvre trouve des lecteurs

Devenir un auteur